Menu
fcfnc

fcfnc
Suivez-nous
Facebook
YouTube
Instagram
Inscription à la newsletter

FCF TV

Événements


" A nous de jouer avec nos forces " | ITW de LEONARDO LOPEZ (Sélectionneur U17 NC) | NC vs TAHITI (LIVE - 15H00, ce mercredi)



Le football calédonien attend son heure avec impatience. Cet après-midi (15H00), la Nouvelle-Calédonie jouera face à Tahiti sa place à la Coupe du Monde U17 de la FIFA, compétition qui se déroulera au Pérou en fin d’année. INTERVIEW D’AVANT-MATCH avec le Sélectionneur U17 de la Calédonie : LEONARDO LOPEZ.


Crédit OFC. Face aux Samoa en quarts, les U17 cagous réduits à dix ont su trouver la solidarité nécessaire pour l'emporter.
Crédit OFC. Face aux Samoa en quarts, les U17 cagous réduits à dix ont su trouver la solidarité nécessaire pour l'emporter.

LIVE MATCH - OFC TV : NOUVELLE CALEDONIE vs TAHITI (Direct OFC TV WEB)
Pour suivre le match : cliquez EN LIEN


INTERVIEW LEONARDO LOPEZ - SELECTIONNEUR U17 NC
 
FEDCALFOOT : Bonjour Léo. C’est désormais un match couperet - face à TAHITI - que vous vous apprêtez à disputer cet après-midi (15H00), avec en jeu une place en Coupe du Monde U17 de la FIFA. Dans quel état d’esprit votre équipe aborde cette rencontre capitale ?

LEONARDO LOPEZ : On est assez impatient d’être à l’heure H. On a hâte d’être sur le terrain et tout faire pour essayer de décrocher ce billet au prochain Mondial U17 qui se jouera au Pérou. On a pris le temps samedi soir de savourer la qualification en demi-finale, mais dès le lendemain on a basculé sur cette demie face à nos amis tahitiens. On a eu depuis trois entraînements, un journalier.

Dimanche c’était axé sur la récupération. Après on est petit à petit rentré dans le concret, en travaillant l’élaboration de notre plan de jeu pour affronter cette belle équipe de Tahiti. On a fait beaucoup de travail vidéo grâce à la présence de Lucas BITAUD dans le staff (Analyste vidéo). Il s’agit de mieux connaître cette équipe tahitienne, de l’analyser, et aussi de nous analyser nous, voir ce qui a été bien fait face aux Samoa, et voir ce qu’on doit améliorer pour ensuite tenter de mettre en difficulté cette équipe de TAHITI.

Sinon le groupe vit bien. On ne ressent pas trop de stress pour le moment. On a la chance d’être à l’écart de la ville, on est qu’entre nous pour vivre cette aventure ce qui renforce les liens. On est très focus sur cette compétition et cette demie désormais. On espère pouvoir imposer notre jeu.
 

FEDCALFOOT :   Justement dans ce genre de match décisif où la pression du résultat est importante, la gestion des émotions sera forcément un élément clé…
 
LEO LOPEZ : En tout cas pour l’instant on ne sent pas vraiment d’appréhension chez nos jeunes. On ressent une énorme énergie collective, une bonne confiance en nous. On sent un groupe uni, solidaire, avec beaucoup de fraternité ce qui devra encore être notre force. On l’a vu contre les Samoa, l’équipe à dix a su faire bloc en étant très solidaire, en se concentrant sur l’aspect défensif dans un premier temps pour contrer ensuite en seconde période. C’est cet état d’esprit que l’on doit encore avoir face à Tahiti, avec l’envie de se dépasser les uns pour les autres.

Mais pour l’instant il n’y a pas de mauvaise pression, même si on le sait plus on va s’approcher de l’heure H, plus on va sentir la concentration, la détermination chez nos jeunes, et forcément cette petite pression par rapport au fait de représenter le pays, devant leurs familles, les proches, les anciens, les éducateurs et les copains. C’est quand même un poids important mais cette pression doit être positive. Après c’est certain qu’il faudra gérer ces émotions, et ne pas être inhibé par l’importance du match.
 

FEDCALFOOT : Face à vous, ce sera donc TAHITI pour des rencontre Calédonie-Tahiti toujours un peu à part. Comment vous jugez cet adversaire sur ce que vous avez pu observer ?
 
LEO LOPEZ : Tahiti, c’est une équipe qui possède de très beaux atouts offensifs, c’est une équipe très joueuse et très technique, qui essaye de tout relancer au sol. C’est un jeu basé sur la possession, qui aime fixer d’un côté pour aller de l’autre. Je trouve que c’est une équipe qui ressemble à ce que l’on peut voir en Centre de Formation, ça joue bien au football. Maintenant on connait leurs qualités, à nous de jouer avec nos forces : la détermination, la motivation, avec une grosse intensité dans les duels, les impacts et transitions. On abordera ce match avec beaucoup d’humilité, de confiance aussi, de la motivation, et de la détermination.

Ce match on le sait est qualificatif à un Mondial U17, c’est un peu notre finale. On espère pouvoir montrer le vrai visage que l’on affiche depuis le début de la compétition, montrer aussi tous les progrès effectués depuis deux mois que l’on travaille ensemble et depuis le début de la compétition.