Menu
fcfnc

fcfnc
Suivez-nous
Facebook
YouTube
Instagram
Inscription à la newsletter

FCF TV

Événements


AURELIE LALIE : " L'envie d'apprendre et de progresser " | INTERVIEW FEDCALFOOT (Sélection A Féminine NC)



Après le défi raté de la Sélection A masculine au Qatar, les espoirs calédoniens d'une participation prochaine à un MONDIAL de la FIFA (seniors) se tournent désormais sur l'équipe nationale Féminine de Nouvelle-Calédonie, qui disputera du 13 au 30 juillet prochains aux FIDJI les Qualifications océaniennes à la Coupe du Monde de la FIFA, Australie/Nouvelle-Zélande 2023. L'occasion pour FEDCALFOOT de partir à la rencontre de la milieu de terrain AURELIE LALIE, qui vit et joue actuellement en métropole mais qui devrait revêtir à nouveau le maillot cagou en juillet. INTERVIEW FEDCALFOOT.


Aurélie LALIE, sous les couleurs de la Calédonie : c'était en 2018 lors des Qualifications à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Photo : OFC
Aurélie LALIE, sous les couleurs de la Calédonie : c'était en 2018 lors des Qualifications à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Photo : OFC
LE COACH CAGOU EN OBSERVATION.

Sélectionneur des Féminines nommé depuis la fin d'année dernière, MICHEL BERBECHE - également Conseiller Technique Régional en charge des Formations à la FCF - s'est rendu il y a un mois et demi en métropole, organisant sur place un stage de quatre jours avec quatre joueuses susceptibles d'intégrer - en juillet prochain - le groupe des calédoniennes.

Accompagner de l'adjoint de la Sélection A Féminine (Cédric WEJIEME), les deux techniciens ont pu observer ces quatre joueuses présélectionnées - dont AURELIE LALIE - lors de plusieurs séances d'entraînements mises en place durant ces quatre jours, les filles participant également à un match organisé avec l'équipe féminine de MARIGNANE (Régional 1), et une rencontre avec des joueurs U15.

TIRAGE OFCLe tirage au sort officiel des groupes pour la compétition océanienne aura lieu au siège de l'OFC à Auckland le MARDI 10 MAI 2022. A noter que la Nouvelle-Zélande étant l'un des deux pays hôtes de la prochaine Coupe du Monde Féminine de la FIFA : les néo-zélandaises ne participeront donc pas aux prochains éliminatoires de la zone Océanie, libérant de facto un billet aux autres nations océaniennes (étant donné l'ultra domination des "All Whites" lors des dernières campagnes OFC). 


INTERVIEW FEDCALFOOT - AURELIE LALIE (Internationale calédonienne)
Originaire de LIFOU - Tribu de LUECILA
Club actuel : CERC.ML POST.SCOL.J FERRY FLEURY (métropole) | Régional 1
Sélection A : participation aux Qualifications OFC 2018 (Nouvelle-Calédonie) à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019


FEDCALFOOT : Bonjour Aurélie, comment s'est passé ce stage en Métropole, organisé par la Fédération et sous la houlette du nouveau Sélectionneur Michel BERBECHE ?

AURELIE LALIE :  Pour un premier stage de détection en métropole, c’était encourageant, bien que le stage fut court et que l'on était que 4 filles. Ce n’était pas évident de s'entraîner à quatre. Mais cela nous a quand même permis de bien travailler ensemble, et on a apprécié le travail proposé par le nouvel entraîneur et son adjoint (Michel BERBECHE et Cédric WEJIEME). 


FEDCALFOOT :  Ces conditions de stage un peu particulières vous ont semblé convenables, malgré comme tu le disais une semaine passée en comité restreint ?

AURELIE LALIE : Les infrastructures étaient top et au niveau logistique s'était super bien organisé. Pour ma part j’ai ressenti un très bon accueil au Centre de Regain (à Sainte-Tulle, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur). Le personnel du Centre a été très sympathique et souriant. C'est un endroit idéal pour les regroupements. On est au calme et on peut vraiment se concentrer que sur le football. Vraiment on s'est senti bien, à part un petit souci de chauffage mais c’était vite réglé (sourires).


FEDCALFOOT : Comment s'est passé votre premier contact avec le staff et comment vous vous êtes adaptés au programme proposé ?

AURELIE LALIE : Au niveau du programme d'entraînement et de la structuration de la Sélection mise en place, c’était adapté à nos besoins je pense. Cela m’a donné une sorte de réoxygénation ! C’était motivant. Il y a eu une présentation du staff à notre arrivée au Centre, et puis du programme de la semaine, et des objectifs fixés aussi.

Cela m’a permis de mieux comprendre les directives données pour conduire les filles de la présélection vers une évolution plus significative de la performance et l’exigence du haut niveau. Disons que « c’était carré ! » (sourires). J’ai apprécié la façon dont le coach et son adjoint ont mené et présenté les choses. On a eu des entretiens individuels et des retours individualisés des matchs que l'on a fait. Je comprends mieux à travers ça quelles sont les attentes du staff et comment je peux améliorer mon jeu par rapport à ce que je fais de bien ou de moins bien durant les matchs. 


FEDCALFOOT : Pour finir Aurélie, comment était l'ambiance entre vous les filles ?

AURELIE LALIE : J'ai apprécié l’état d’esprit des filles. Avoir l'envie d’apprendre et de progresser c'est ce qui est important pour nous. J’ai su me mettre à l’aise et créer du lien avec les filles.  On a eu une bonne entente entre nous. Le bowling en milieu de semaine a permis de couper avec le football : ça créer un peu plus de cohésion entre nous.

Ce stage a été la base d'une petite aventure humaine qui, je l'espère, se poursuivra dans l'avenir. Je tiens à adresser mes plus chaleureux remerciements à toutes les personnes qui, de près ou de loin, se sont impliquées dans la réalisation de ce stage, tant par leur soutien professionnel qu’opérationnel. Et j'en profite pour passer le bonjour à la Nouvelle-Calédonie.

Les 4 filles calédoniennes, en stage en métropole.
Les 4 filles calédoniennes, en stage en métropole.

L'équipe de Calédonie participera en juillet aux Qualifications Coupe du Monde, zone Océanie. Ce sera à SUVA, aux Fidji.
L'équipe de Calédonie participera en juillet aux Qualifications Coupe du Monde, zone Océanie. Ce sera à SUVA, aux Fidji.