Menu
fcfnc

fcfnc
Suivez-nous
Facebook
YouTube
Instagram
Inscription à la newsletter

FCF TV

Événements


César ZEOULA : " Le football me manque énormément " / Interview FEDCALFOOT



A bientôt 31 ans, le meneur de jeu calédonien - César ZEOULA - arrive à un tournant important de sa carrière de footballeur, et alors que l'ensemble du football en France est à l'arrêt. Au SC Schiltigheim depuis deux saisons - National 2, ancien CFA - le joueur originaire de Lifou se dit très heureux de son expérience dans le Grand Est de la France, sans pour autant fermer la porte à un nouveau challenge auquel il ambitionne. INTERVIEW FEDCALFOOT.


César ZEOULA, ici sous le maillot de Schiltigheim en National 2.

INTERVIEW FEDCALFOOT de César ZEOULA
International calédonien / Milieu offensif - 30 ans 

Sélection A : 27 Sélections / 8 buts, 5 passes décisives
Club actuel : Sc Schiltigheim (depuis 2018) / Clubs passés : As Lito, As Mont Dore, As Magenta (Nouvelle-Calédonie) - Stade Lavallois de 2012 à 2017 (Ligue 2 et National 1) - Créteil Lusitanos (National 1)


FEDCALFOOT : César ZEOULA bonjour. La première question qu'on va logiquement te poser c'est de savoir comment ça va ? De ton côté comment s'est passé le confinement ? On imagine que tu as dû te maintenir en forme malgré de longues semaines à être confiné à la maison.

César ZEOULA : C'est vrai que les jours de confinement se sont avérés assez longs, ce n'était pas évident de rester à la maison pratiquement deux mois. Ce fut parfois un peu difficile mais c'était pour le bien de tous… Dans l'ensemble ça s'est quand même très bien passé. Pour qu'on garde la forme, le club nous a transmis un programme d'entretien physique à suivre, donc ça me permet de rester affûté, même si ça ne remplace pas le vrai entraînement. En gros je fais trois jours d'exercices et courses pour un jour de repos. Le programme en général c'est entre 30 à 40 minutes de course, suivie de gainage, abdos, pompes… Et une petite séance d'étirement. Je m'entretiens au mieux pour rester bien en forme et anticiper la reprise.

 
FEDCALFOOT : Comment tu as vécu l'arrêt des championnats en France, avec on suppose cette déception de ne pas être allé au terme de la saison ? Quelle est désormais ta situation pour la saison prochaine… Il y a du changement à venir ?

César ZEOULA : L'arrêt du championnat nous pénalise un peu, on aurait bien sûr aimé aller au bout, mais les circonstances font que les championnats devaient être interrompus. Pour mon club et l'équipe, disons qu'on n'a pas trop à se plaindre car on est maintenu en National 2. Par contre c'est vrai que pour d'autres clubs c'est bien plus compliqué, avec parfois des descentes qui sont dures à encaisser. Me concernant le club veut me garder, ça se passe très bien ici à Schiltigheim, au club comme en dehors. Mais j'ai aussi d'autres objectifs, à savoir d'aller plus haut et de relever un nouveau défi. On y travaille actuellement.


FEDCALFOOT : Appréhendes-tu la reprise des entraînements et de la compétition, que ce soit physiquement ou mentalement ? On imagine que les joueurs sont un peu partagés entre l'excitation de retrouver au plus vite les terrains mais avec aussi cette inquiétude liée au coronavirus.

César ZEOULA : Oui j'appréhende beaucoup la reprise, avec toutes ces incertitudes… Après le football me manque énormément, et c'est presque invivable de ne pas pouvoir shooter dans un ballon. J'ai hâte de retrouver les copains autour du rectangle vert. Tout ça me manque, mais il faudra rester vigilant car le virus court toujours.


FEDCALFOOT : Même si on ne connait pas encore les dates exactes, la Sélection A lancera en fin d'année ou l'année prochaine ses Qualifications à la Coupe du Monde de la FIFA 2022. C'est aussi l'un de tes objectifs prioritaires, celui d'amener l'équipe de Calédonie le plus haut possible ?

César ZEOULA : La Sélection a toujours été quelque chose d'important pour moi. J'aurais aimé venir cet été pour disputer la Coupe des Nations de l'Océanie, mais la santé prime avant tout. On va maintenant attendre les Qualifications au Mondial. Les éliminatoires c'est toujours une compétition majeure pour nous et la Nouvelle-Calédonie. Après il vaut mieux être patient et privilégié la bonne santé de tous, que de se lancer et choper le virus. On verra la suite qui est donnée concernant ces dates pour la Sélection A. En tout cas au niveau de l'effectif actuel il y a vraiment du potentiel, avec de bons joueurs au pays et puis nous - ceux qui jouons en métropole ou ailleurs - qui essayons d'apporter notre expérience. On sait bien qu'au pays on arrive toujours à vite apprendre et à vite se mettre au niveau. Quel que soit le groupe choisi par le coach, on essayera toujours d'aller le plus haut possible et le plus loin possible. C'est aussi notre objectif : celui de faire briller la Nouvelle-Calédonie.
 
 
FEDCALFOOT : César, tu as bientôt 31 ans, on peut dire que tu arrives sur la dernière ligne droite de ta carrière de joueur, même s'il te reste encore de belles saisons devant toi… Est-ce que tu y penses à ton après-carrière, avec peut-être l'idée pour toi de passer tes diplômes d'entraîneur et de rester dans le monde du football ?

César ZEOULA : Moi j'aime le football… Le foot ça toujours été ma passion favorite, je dirais même que c'est toute ma vie, donc forcément j'aimerais continuer dans le football après ma carrière de joueur. J'essaie de passer les diplômes pour ça justement, afin d'avoir ce statut d'entraîneur qui me permettra de continuer dans le monde du foot. Après j'ai aussi d'autres projets en tête et qui sont en réflexion… A voir. J'ai encore le temps de voir venir et d'en profiter en tant que joueur.