Menu
fcfnc

fcfnc
Suivez-nous
Facebook
YouTube
Instagram

Christ PEI : " Je garde la même exigence " (FUTSAL) / Interview FEDCALFOOT


Joueur clé de l'ASPTT, meilleure formation actuelle du futsal calédonien, le futsaleur et international cagou CHRIST PEI - originaire de Pouébo - nous livre une analyse pleine de lucidité sur sa discipline et sur son expérience futsal, dans une Interview signée FEDCALFOOT. Crédit Photos : OFC.


INTERVIEW FEDCALFOOT / Christ PEI - ASPTT FUTSAL
Originaire de : Pouébo (Nord) / Age : 29 ans
Poste : Pivot
Club actuel : ASPTT Futsal (depuis 2019) / Clubs passés :  Central Sport Poindimié (2015-2016) - Racing Club Poindimié (2017-2018)
Sélections : International A futsal de Nouvelle-Calédonie depuis 2016 
Palmarès : Champion de Nouvelle-Calédonie 2019 et 2020 (ASPTT), Vainqueur de la Coupe de Calédonie 2020 (ASPTT), Finaliste de la Champion’s League OFC 2019 (ASPTT)
 

FEDCALFOOT : Bonjour Christ. On attend tous avec impatience de pouvoir retrouver le chemin des terrains de football et de futsal. De ton côté, on t’imagine aussi très impatient de pouvoir à nouveau fouler les parquets ? Comme vous vous organisez au niveau du club, et toi personnellement, pour garder la forme ?

CHRIST PEI : Bonjour FEDCALFOOT et merci pour cette interview. Oui, comme tout le monde je pense, je suis très impatient de retrouver le chemin des parquets, d’autant qu’une semaine avant le confinement, je m’étais blessé durant un match amical disputé contre l’Olympique. Cela va faire quatre semaines sans match ni entraînement, j’ai vraiment hâte ! Compte tenu de ma blessure, c’était un peu difficile pour moi de continuer le sport, mais l’équipe a mis en place un groupe quotidien de travail physique à distance, pour que ceux qui le souhaitent puissent garder la forme.
 

FEDCALFOOT : L’ASPTT a réalisé une saison quasi-parfaite l’an passé, avec un doublé retentissant. On dit souvent que le plus dur quand on est au sommet, c’est d’y rester… Comment tu sens l’état d’esprit du groupe avant de pouvoir – enfin – reprendre la saison ? 

CHRIST PEI : Dans les échanges que j'ai avec mes coéquipiers, je ressens beaucoup d’excitation et d’impatience à l’idée de nous retrouver, et tout autant de motivation de rester au sommet. On a cette envie de gagner. J’espère qu’on parviendra à capitaliser cet état d’esprit pour obtenir à nouveau des résultats satisfaisants. Ce ne sera pas facile car toutes les équipes nous attendent au tournant cette année, et avec un championnat qui se déroule à treize équipes, il faudra redoubler d’efforts pour être les meilleurs.
 

FEDCALFOOT : Qu’est ce qui selon toi fait actuellement la différence au niveau de l’équipe et du club ? On a l’impression que l’ASPTT est devenue une machine à gagner, avec un collectif plus que bien huilé ?

CHRIST PEI : A mon sens, je dirais que la différence majeure réside dans le jeu offensif proposé par le coach, un système en 2/2 qui déstabilise l’adversaire à travers une occupation de l’espace plus efficace. Il nous permet, par exemple, d’être présent sur les couloirs et au centre, et cela multiplie nos capacités offensives.  Après, ce n’est qu'un avis, il y aurait peut-être d'autres analyses à avoir, différentes et plus fondées. La seconde chose qui, pour moi, fait aussi la différence sur le collectif, c’est l’état d’esprit du club, avec une ambiance très familiale. Chaque joueur qui arrive intègre l’aventure, mais on intègre aussi une famille, c’est en tout cas ce que j’ai personnellement vécu.
 

FEDCALFOOT : Ta vision sur l’évolution du futsal calédonien, quelle est-elle ? On voit que tactiquement il y a eu d'énormes progrès réalisés sur la dernière décennie...

CHRIST PEI : Je trouve aussi que d’énormes progrès ont été réalisés, beaucoup ont su imposer leur style, apporter de la fluidité. Et puis, quand une équipe évolue, elle entraîne les autres dans son sillage, et du coup il y a beaucoup plus de compétitivité. Un autre élément essentiel dans cette évolution, c'est selon moi l’expérience de la Sélection calédonienne de Futsal, qui a apporté un plus aux joueurs. Ils ont pu appliquer au sein de leurs clubs respectifs les acquis et expériences de la Sélection A. On peut aussi mentionner le rôle des différents staffs, comme par exemple le sélectionneur Juliano SCHMELING (Coupe des Nations OFC 2019, en Nouvelle-Calédonie : la Calédonie finira 4ème du tournoi) qui a amené une vision différente du jeu et nous a appris de nouvelles techniques.

Après - et ce n'est toujours que mon avis - pour que le futsal calédonien évolue davantage, il faudrait mettre des équipes de jeunes en place, comme cela se fait à l’international. Des joueurs comme Ronaldinho, Salah ou Xavi par exemple, ils ont commencé par le futsal. En Nouvelle-Calédonie c'est un peu l'inverse, on commence par le football puis on vient au futsal. Le futsal étant une discipline très formatrice sur le plan technique, le développer serait vraiment à l’avantage du futsal mais aussi du football.
 

FEDCALFOOT : Parlons de la Sélection A futsal de Calédonie. L’aventure a été belle en 2019 lors de la Coupe des Nations OFC, organisée à domicile. Qu’est-ce qui selon toi manque encore à l’équipe de Calédonie pour franchir ce palier espéré ?

CHRIST PEI : Je pense qu'il faut plus de matchs amicaux, même avec des équipes locales. Et plus de regroupements qui permettraient un meilleur jeu, une meilleure connaissance et compréhension entre joueurs.  Pourquoi ne pas envisager aussi de faire comme les Salomonais, jouer ensemble dans la même équipe, au niveau local... Sacrifier un an, mais gagner en performance collective. Faire jouer la Sélection en championnat, l’année où ils vont disputer les qualifications de Coupe du Monde, ce serait une idée. Il faudrait aussi une implication plus poussée au niveau de la Sélection.
 

FEDCALFOOT : Pour finir, tu as été élu « meilleur joueur du tournoi OFC » lors de la dernière Coupe des Nations océanienne de Fustal (2019). Quels sont les objectifs que tu te fixes désormais ?  

CHRIST PEI : Je suis heureux d’avoir obtenu ce titre, car c'était très inattendu. Mais il ne change rien à mon implication. Je garde la même exigence, mes objectifs restent les mêmes que l’année passée : à titre local, avec mon équipe, nous voulons réitérer le doublé et sur le plan international, si je devais à nouveau faire parti de la Sélection, l’objectif ultime serait de participer à la prochaine Coupe du Monde de Futsal (sourire).

Lors de la Coupe des Nations Futsal OFC 2019, à domicile et devant le public de l'Arène du Sud, Christ Pei avait fait grosse impression en phase de groupes, inscrivant notamment un triplé face au Vanuatu.
Lors de la Coupe des Nations Futsal OFC 2019, à domicile et devant le public de l'Arène du Sud, Christ Pei avait fait grosse impression en phase de groupes, inscrivant notamment un triplé face au Vanuatu.

Elu "Golden Ball" de la 1ère Champions League OFC de futsal - organisée en 2019 - Christ PEI et l'ASPTT avaient chuté de justesse en finale face à aux salomonais de Kooline FC.
Elu "Golden Ball" de la 1ère Champions League OFC de futsal - organisée en 2019 - Christ PEI et l'ASPTT avaient chuté de justesse en finale face à aux salomonais de Kooline FC.

Jean-Michel POADAE (à gauche) - Christ PEI (au centre) - Marcel HNEPEUNE (à droite)
Jean-Michel POADAE (à gauche) - Christ PEI (au centre) - Marcel HNEPEUNE (à droite)

La Sélection A Futsal de Nouvelle-Calédonie, lors de la Nation's Cup OFC 2019.
La Sélection A Futsal de Nouvelle-Calédonie, lors de la Nation's Cup OFC 2019.


FCF TV

Nouvelle BOUTIQUE FCF



Evènements FCF

Facebook