Menu
fcfnc

fcfnc
Suivez-nous
Facebook
YouTube
Instagram
Inscription à la newsletter

FCF TV

Événements


HIENGHENE n'a déjà plus le choix / Champions League - Groupe A



Battus sévèrement par les vanuatais du Galaxy FC en entame de compétition (1-4), c'était forcément la soupe à la grimace hier soir (dimanche) à l'hôtel des calédoniens, et au sortir d'un début de campagne océanienne raté, qui place Hienghène Sport en difficulté d'entrée dans ce groupe A de la Ligue des Champions océanienne. (Photo OFC via Phototek)


Galaxy FC - Hienghène Sport : 4 - 1 (mi-temps : 2-0)
COMPOS / Feuille de match : cliquez ICI

Classement - Résultats - Programme : cliquez ICI


TOUT RESTE JOUABLE.

Pourtant rien n'est encore perdu pour les nordistes, qui devront tout de même gagner leurs deux prochaines rencontres pour poursuivre l'aventure. En clair, le Champion en titre océanien n'a plus le choix : il faudra s'imposer mercredi contre l'équipe papoue d'Hekari United (16h00), puis samedi face aux néo-zélandais d'Eastern Suburbs (13h00), sous peine de sortir de cette édition 2020 de la Champions League OFC dès la phase de groupes.

" On ne va pas se voiler la face et trouver des excuses, on a pris une bonne leçon hier (dimanche) ", confie déçu mais pas abattu le coach Félix TAGAWA, lucide quant à cette contre-performance.

" La chaleur, le manque de repères, la hauteur de la compétition… Tout ça nous rappelle encore que pour ce genre de compétition il faut être prêt. Le staff, les joueurs, moi-même on en a conscience et on le partage ensemble. Rien n'est jamais acquis et gagner d'avance. Maintenant on n'a plus le choix, mais rien n'est encore perdu ", poursuit le technicien calédonien.

HIENGHENE PUNI EN CONTRES.

Ce dimanche face à des vanuatais de Galaxy FC redoutables en contres, la bande  du Nord aura clairement manqué de justesse dans les derniers et les avant-derniers gestes, une inefficacité offensive que l'on n'avait plus vu depuis un sacré moment du côté de la formation nordiste, à l'image de ce pénalty raté par le capitaine Bertrand KAI à l'heure de jeu. Les 'stats' parlaient d'ailleurs d'elles-mêmes puisqu'à la mi-temps Hienghène comptait pas moins de dix tirs à son actif - pour un seul cadré - contre cinq tirs à mettre au crédit de leurs adversaires… Deux fois moins en soit, et pourtant le score était déjà en faveur des joueurs du Vanuatu (2-0 à la pause).

' On a eu pas mal d'offensives que l'on n'a pas su concrétiser. On a trop dézoné en première période et ils ont su parfaitement exploiter la supériorité numérique en contres. En deuxième mi-temps c'était mieux mais on courrait après le score donc on a laissé des espaces. On rate aussi ce pénalty pour revenir au score assez tôt dans le match, avec également ce but refusé pour hors-jeu qui pour moi n'y est pas. Mais bon on ne va pas s'arrêter là-dessus. Il n'y a pas d'excuses. Il s'agit maintenant d'aller chercher ces deux victoires pour se qualifier. On n'a plus d'autres choix ", conclut l'entraîneur Félix TAGAWA.

Poussés dans les cordes, les nordistes doivent désormais faire front pour retourner la situation en leur faveur, à commencer par battre Hekari mercredi (coup d'envoi 16h00 / A suivre en LIVE WEB VIDEO : Site OFC, cliquez ICI).