Menu
fcfnc

fcfnc
Suivez-nous
Facebook
YouTube
Instagram
Inscription à la newsletter

FCF TV

Événements


L'UNIV sans pitié face à l'ASPTT (9-2) / Super Ligue Futsal (J13) - VIDEO



Si la bataille pour le titre entre le nouveau leader - l'AS Université - et son dauphin l'ASPTT est loin d'être encore finie, les universitaires ont malgré tout pris une sacré option pour le titre, samedi dernier sur le parquet de la salle Anewy, en dominant nettement les "PTT" sur le score de 9 buts à 2.


Résumé VIDEO et INTERVIEWS / CALEDOFOOT : en bas de l'article (vidéo à 9'30)
Photo : FCF

L'Université redoutable d'efficacité...

Si le score peut paraître un peu lourd à encaisser pour l'ASPTT au vue de la physionomie de la rencontre, c'est aussi parce que les joueurs de Michel Wassin auront tenté le tout pour le tout sur les dix dernières minutes de jeu, décidant de jouer en supériorité numérique et sans gardien - en phase de possession - afin de tenter une "remontada".

Mais si au futsal cela se joue souvent à quitte ou double sur ce genre de situation à risques, cette fois-ci le choix tactique n'aura pas eu l'effet escompté, l'Université profitant à merveille des maladresses techniques adverses, des contres et donc d'une cage des PTT laissée vide, pour venir encore un peu plus corser l'addition (2-9 au final). 

Déjà devant à la mi-temps (0-2), les coéquipiers de Jason Sablan auront su faire mal à leurs adversaires dans les moments clés de la rencontre, de quoi s'offrir un succès capital dans la course pour le titre.

... Et bien parti pour conserver sa couronne.

' On n'a plus les cartes en mains ', résumait d'ailleurs parfaitement le capitaine de l'ASPTT - Marcel Hnepeune - au sortir de la rencontre de samedi.

Car c'est désormais quatre points qui séparent le leader UNC et l'ASPTT, la formation du gardien Tarek Braiki - excellent lors de ce choc au sommet et pour son dernier match avec l'équipe - qui aura également le bénéfice du goal-average particulier sur son concurrent direct.

A cinq journées de la fin - six à vrai dire avec chacun un match en retard encore à disputer - ça sent bon le titre pour les universitaires… Mais le futsal comme le football est ainsi fait : rien n'est jamais vraiment acquis tant que ce n'est pas mathématiquement fini, de quoi laisser entrevoir un espoir de titre à l'ASPTT.