Menu
fcfnc

fcfnc
Suivez-nous
Facebook
YouTube
Instagram
Inscription à la newsletter

FCF TV

Événements


Les calédoniens sont d'attaque à Cognac / National 3 (métropole) - préparation saison



L'heure de la préparation d'avant-saison a sonné pour nos calédoniens de COGNAC, avec comme premier objectif ' être paré ' pour le samedi 28 août, date de reprise de l'ensemble des Championnats de National 3 en métropole. Intronisé entraîneur principal de l'UA Cognac Football (Département de la Charente, Sud-Ouest), Thierry SARDO a amené dans ses valises trois calédoniens : César ZEOULA, Joris KENON, et Paul GOPE-FENEPEJ (en photo).


En photo : Thierry SARDO, le nouveau coach de Cognac, entouré de ses trois recrues calédoniennes.
En photo : Thierry SARDO, le nouveau coach de Cognac, entouré de ses trois recrues calédoniennes.
Cognac au parfum calédonien.

Assurément l'UA COGNAC FOOTBALL a pris un accent océanien - et plus précisément calédonien - en cette période de préparation estivale pour le club charentais évoluant en National 3, qui aura donc jeté son dévolu sur l'ancien Sélectionneur de la Nouvelle-Calédonie, Thierry SARDO.

Avec lui, le coach originaire de la Corse - qui aura passé 15 ans sur le caillou - amène trois figures bien connues du foot cagou, trois joueurs passés par les Sélections calédoniennes.

ZEOULA à la relance. 

Le premier s'annonce d'ailleurs comme une recrue 'phare' pour le club de Cognac, s'agissant de CESAR ZEOULA. Avec plus de 90 matchs de Ligue 2 au compteur, et une trentaine de Sélection A avec la Calédonie, le meneur de jeu Lifou reste forcément une plus-value importante pour l'effectif cognaçais. 

Après deux saisons un peu moins abouties, entre crise Covid bien sûr mais aussi des blessures, le talentueux 'numéro dix' de la Nouvelle-Calédonie entend bien se relancer pleinement du côté de la Charente. Revanchard, César ZEOULA pourrait bien être la très bonne pioche pour Cognac. Un gros coup signé Thierry SARDO.

Si l'ancien professionnel passé par Laval devrait toujours être une pièce maîtresse de la Sélection A calédonienne pour les prochaines échéances à venir - notamment les Qualifications OFC à la Coupe du Monde 2022 au Qatar - ses deux compères espèrent emboîter le pas de leur aîné, tant au niveau de la carrière club qu'en équipe nationale.

Passés par les Sélections jeunes cagou U20 et U17, Joris KENON comme Paul GOPE-FENEPEJ espèrent forcément faire leur preuve à Cognac, afin d'espérer - pourquoi pas - devenir par la suite 'internationaux A calédoniens', un objectif certes pour l'instant un peu éloigné, mais qui serait conditionné par une expérience réussie dans leur nouveau club. Un gage de réussite en soit. 

L'un (objectif) ne va de toute façon jamais sans l'autre, et voir Thierry SARDO prendre les rênes d'une National 3, avec trois calédoniens dans son effectif, cela est clairement une sacrée bonne nouvelle pour le football du pays.


Les premiers mots de Thierry SARDO  / Journal Charente Libre

' On avait hâte, ça, c'est sûr de reprendre le chemin de l'entraînement (...). Il y a un bon état d'esprit, avec les joueurs présents l'année dernière qui essayent que les nouveaux s'intègrent vite et se sentent bien (...). On a fait un recrutement ciblé au poste, et avec un groupe de 20, on a doublé, et même triplé certains postes, sachant qu'on a une belle réserve, avec des joueurs qui peuvent émerger. Le recrutement s'est fait en collaboration avec le Président Pageaud. Il y a des joueurs dont je suis à l'origine de la venue, notamment les calédoniens que je connais bien, et puis les autres, on les a étudiés, vus des vidéos. Les arrivants sont de qualité donc je suis satisfait.

Joris KENON sort du centre de formation de Laval et de deux saisons avec Vertou en N3, où il était titulaire. C'est un milieu de terrain de formation, qui peut jouer milieu relayeur voir devant la défense, assez véloce et dynamique dans les petits espaces, avec beaucoup d'abattage sur le terrain.

Il faut que les gens se connaissent, et même si on arrive à un niveau où il y a de l'enjeu et des objectifs, il faut qu'on prenne du plaisir et ça, c'est mon rôle (...). On va essayer de se placer dans les six premiers ! '