Menu
Inscription à la newsletter

FCF TV

Événements


Les filles en tournée du côté d'Auckland / Jeux du Pacifique - Préparation



En tournée du côté de la Nouvelle-Zélande (Auckland), la Sélection A féminine de Calédonie - qui disputera les prochains Jeux du Pacifique du 7 au 20 juillet - a bien entamé son stage de préparation d'une semaine en dominant en amical l'équipe d'Eastern Suburbs sur le score de 3 buts à 2, avant de perdre 7 buts à 1 contre les U20 de Nouvelle-Zélande. Au-delà de ça, le Sélectionneur Michel Clarque espère profiter de ce séjour pour gagner en certitudes, à désormais trois semaines du grand départ pour Apia (6 juillet). L'occasion de faire le point sur cette préparation avec Michel Clarque (ITW FEDCALFOOT).


Matchs de préparation
- Eastern Suburbs vs NOUVELLE-CALEDONIE : 2 - 3

  Buts pour la Calédonie : Jacky PAHOA (26' et 37' sp) - Marielle HAOCAS (77')

- Nouvelle-Zélande vs NOUVELLE-CALEONIA : 7- 1


INTERVIEW FEDCALFOOT / Michel CLARQUE, Sélectionneur des Féminines

FECALFOOT :
Michel, à moins de trois semaines du départ maintenant pour les Samoa, comment sens-tu le groupe ?

Michel CLARQUE :  Chacun sait que l'on a eu un début de préparation un peu compliqué et une mise en marche plutôt délicate. Les compétitions ont commencé tardivement dans le Comité Sud et les matches auxquels j'ai pu assister n'ont pas montré un niveau de jeu très élevé. A part quelques nouvelles joueuses qui ont remplacé celles qui pour diverses raisons se sont exclues de la sélection, l'essentiel du groupe est constitué des joueuses qui ont participé aux Qualifications Coupe du Monde l'an passé. Ce qui pourrait être considéré comme un avantage. Par contre, je n'ai pu bénéficier de l'apport que de trois joueuses expatriées, dont l'une est déjà sur le territoire et est en déplacement en Nouvelle-Zélande cette semaine. Les deux autres nous rejoindront fin juin. Ce stage en Nouvelle-Zélande avec trois rencontres programmées, dont la victoire d'hier (lundi), sera certainement plus révélateur et constituera une bonne occasion pour faire le point sur l'état de forme de chacune et de dégager une équipe type. Mais au-delà des considérations tactiques, techniques... C'est davantage sur le plan mental qu'il faudra appuyer. Une compétition comme les Jeux demande de la part de chacune un investissement, un état d'esprit, une approche bien différente d'un match de championnat et c'est là, je crois, notre talon d'Achille.

FEDCALFOOT : Après une quatrième place obtenue l'année dernière en Nation's Cup, est-ce que le groupe reste dans cette continuité, avec aussi pas mal de jeunes joueuses ?

Michel CLARQUE : Le groupe est tout compte fait assez hétérogène question âge et question expérience. On verra bien ce que donnera cette association de joueuses, avec certaines joueuses mâtures et donc expérimentées qui peuvent avoir un rôle de leaders… Mais aussi des joueuses plus jeunes, plus toniques mais qu'il faudra canaliser. D'où l'intérêt d'insister sur la cohésion du groupe, sur la communication et de veiller à ce que l'on ne sorte pas des plans de jeu définis.

FEDCALFOOT : Quels sont les objectifs affichés pour les Jeux ?

Michel CLARQUE : Une compétition a toujours une grande part d'incertitude. Tout dépend de son entame. D'où l'intérêt déjà de faire un résultat lors du premier match. Après il n'y a aucun calcul à faire sinon que de considérer que chaque match que l'on jouera sera une finale à gagner et que l'objectif sera d'aller le plus loin possible dans cette compétition.

Coup d'envoi le 10 juillet prochain pour les protégées de Michel Clarque, face aux TONGA.