Menu
fcfnc

fcfnc
Suivez-nous
Facebook
YouTube
Instagram
Inscription à la newsletter

FCF TV

Événements


Pothin POMA et Gabriel VAKOUME : les cagous du FENUA / Interview croisée FEDCALFOOT



L'un est originaire du Nord (Ponérihouen) et à 23 ans. L'autre est originaire de l'Ile des Pins et vient tout juste de souffler sa 32ème bougie. Depuis trois ans maintenant, l'ancien joueur de Hienghène Sport - Pothin POMA - fait le bonheur de son club de l'As Vénus, là où le puissant milieu défensif nordiste croise sur les terrains tahitiens - le plus souvent comme adversaire avec l'As Dragon - son compère cagou de Kunié, Gabriel VAKOUME, installé quant à lui depuis six ans au Fenua. Les deux joueurs calédoniens se sont pris au jeu d'une " INTERVIEW croisée " pour FEDCALFOOT.


Pothin POMA (à gauche) et Gabriel VAKOUME (à droite) se sont imposés comme des incontournables dans l'élite du football tahitien
Pothin POMA (à gauche) et Gabriel VAKOUME (à droite) se sont imposés comme des incontournables dans l'élite du football tahitien
Gabriel VAKOUME, en bref
Originaire de l'Ile des Pins (Tribu de Gadji)
Défenseur / 32 ans
Club actuel : As Dragon (Tahiti) depuis 2015 / Ancien club : As Kunié / Beach Soccer : Green Warriors
2 Sélections A de Calédonie (matchs non officiel FIFA contre les Central Coast Mariners - 2012)
Sélections jeunes de Calédonie
Palmarès : Champion de Tahiti et vainqueur de la Coupe de Tahiti (As Dragon) / Champion de Polynésie Beach Soccer   


Pothin POMA, en bref
Originaire de Ponérihouen (tribu de Grondu)
Milieu défensif - Défenseur central / 24 ans 
Club actuel : As Vénus (Tahiti) depuis 2018 / Ancien club : Hienghène Sport jusqu'à 2018
Sélection A de Calédonie : dans le groupe contre l'Estonie en 2017 / Sélection jeunes U20 et u21
Palmarès : Champion de Calédonie (2017), 1 Coupe de Calédonie (2015) / Champion de Tahiti (2019) 


INTERVIEW croisée : Gabriel VAKOUME (As Dragon) et Pothin POMA (As Vénus)

FEDCALFOOT : Bonjour à tous les deux, et merci d'avoir accepté cette interview "croisée" pour le site FEDCALFOOT. On va bien évidemment commencer - là encore - par prendre des nouvelles de vous, car on le sait la Polynésie n'a pas été épargnée par le COVID. Comment vous vivez cette situation de crise sanitaire ? Et comment ça s'organise au niveau football, dans vos clubs respectifs ? 

GABRIEL VAKOUME : Tout d'abord, salutations à mon Pays, bonne et heureuse année à toute la Calédonie. Moi j'ai très mal vécu cette situation Covid-19. Depuis juin 2020 je voulais rentrer définitivement au pays mais je n'ai jamais pu le faire. Seulement trois vols de rapatriement vers la Nouvelle-Calédonie ont été mis en place depuis cette date, ça n'a vraiment pas été facile à gérer. Niveau football, avec mon club de l'AS DRAGON on s'entraîne trois ou quatre fois par semaine, on voulait absolument garder la forme car le championnat était de nouveau à l'arrêt. Tous les samedis matin, j'ai aussi mes entraînements de Beach Soccer. En fait on a tous continué à s'entraîner même sans les matchs du week-end. Physiquement je me sens très bien, je suis prêt à 100 pourcent pour la reprise de la compétition prévue pour dans dix jours.

POTHIN POMA : Salut aussi à mon Pays. Nous du côté de Mahina et du club de l'AS VENUS ça se passe pas trop mal, même si il y' a eu pas mal de cas de Covid depuis le début de la crise. On essaye de faire attention aux gestes barrières, et de prendre soin de nous. Sinon côté football, pareil avec les arrêts du championnat à répétition c'était parfois dur de garder le moral. On attend vraiment cette reprise dans dix jours, ça nous redonne l'envie de jouer et de s'entraîner à fond. La compétition nous a beaucoup manqué.


FEDCALFOOT : Vous participez tous les deux - actuellement - aux regroupements avec la Sélection Tahitienne, avec le Sélectionneur Samuel GARCIA, également coach de l'AS VENUS. Ces regroupements ont été importants pour vous joueurs afin de garder vos repères, et avec l'espoir de rejouer au plus vite à l'international, en Club comme en Sélection.

GABRIEL VAKOUME : Ces regroupements sont très importants pour nous car cela nous permet de faire des oppositions et de se remettre en jambes. On espère bien sûr que les échéances internationales reviendront vite, cela voudra dire que la situation s'arrange. Pour ma part, je viens d'avoir la confirmation administrative que je vais pouvoir porter le maillot de la Sélection tahitienne. C'est un choix qui m'est propre, mais vu ce qu'il m'arrive aujourd'hui, et vu mon âge il n'y avait pas vraiment lieu à  réfléchir. Si je suis convoqué par le coach, je jouerai sous les couleurs de Tahiti.

POTHIN POMA : Pour moi aussi ces regroupements sont vraiment importants, c'est ce qui nous a permis de faire des matchs amicaux entre nous et d'avoir du temps de jeu. Pour ce qui est de la Sélection calédonienne, j'attends d'en savoir un peu plus sur le prochain Sélectionneur de la Calédonie.


FEDCALFOOT : Quel regard justement vous gardez sur le football au pays ?

GABRIEL VAKOUME : Je reste très attaché au football cagou. Tous les week-ends je regarde les résultats et les matchs en direct sur le web. Je soutiens toujours mes anciens amis des différents clubs au Pays, et surtout mes frères de Kunié. Au passage, félicitations à Tiga et Patho pour leur saison 2020. Notre football calédonien est riche en joueurs, et il y a beaucoup de potentiel dans chaque club ou tribu, ça s'est vu l'an passé.

POTHIN POMA : Pareil pour moi, je suis pas mal l'actualité du foot calédonien avec on l'a vu beaucoup de rebondissements en fin de saison dernière, ça fait du bien de voir d'autres équipes que Magenta et Hienghène sortir du lot, même si je voulais que Hienghène gagne bien sûr !


FEDCALFOOT : Pour finir, je vous propose un petit "questions/réponses du tac au tac", un petit duel entre vous deux (sourires).... Quels sont vos clubs préférés, en Océanie et à l'international ?

GABRIEL VAKOUME : Kunié et Magenta en Océanie, le Milan AC à l'international.
POTHIN POMA : Hienghène Sport forcément, et le Bayern Munich. 


FEDCALFOOT : Vos JOUEURS et COACHS préférés ?

GABRIEL VAKOUME : Paolo Maldini pour l'international - Georges Wadenges et Robert Wayaridri au niveau calédonien : je les ai toujours surnommé la "muraille de Chine", deux sacrés défenseurs. J'adorais dans ma jeunesse les voir jouer, et j'ai aussi eu la chance de jouer contre eux. Après le joueur qui m'a le plus marqué dans ma carrière, c'est mon oncle Octave Douépéré, un guerrier sur le terrain, il m'a tout appris / Pour les coachs : Guillaume Tikouré et Didier Chambaron pour ici - et forcément Zizou pour l'international (sourires).
POTHIN POMA : Je  vais dire pour l'international Mo Salah, CR7 bien sûr, et Ronaldinho - Et pour les joueurs océaniens : Roy Kayara et Bertrand Kai / Pour les entraîneurs : Jürgen Klopp et Samuel Garcia. 


FEDCALFOOT : Qui est le plus technique de vous deux ? Le plus tueur devant le but ? Le plus chambreur ? Et pour finir comment vous vous décririez l'un et l'autre ?

GABRIEL VOUKOUME : Technique je dirais Pothin quand même, mais le plus décisif devant le but moi, et le plus chambreur ça c'est sûr c'est moi, comme d'hab (sourires). Sinon Pothin : c'est un élément essentiel de l'As Vénus, un super joueur.
POTHIN POMA : Niveau technique moi, le reste c'est lui (sourires) / Gabriel : c'est un défenseur dur à passer, c'est aussi des tacles assassins (chambrage). Un excellent défenseur central, comme son idole Maldini (sourires).


FEDCALFOOT : Merci encore à vous deux pour cette Interview. Je vous laisse le mot de la fin.

GABRIEL VAKOUME : Simplement remercier tout le monde pour les encouragements, on a choisi Tahiti à la base pour s'évader, et pour de nouveaux challenges, pour après mieux revenir ensuite. On reste attaché à nos racines et notre culture. Un coucou à mes parents et mes grands-parents à Kunié et bon courage à tout mon Pays pour cette année 2021. Olé A thee Kwath

POTHIN POMA : Un big up à la Calédonie, prenez soin de vous et plus précisément ma famille de Riwinx, de Drueulu à Lifou, et de Hienghène.
 

Gaby VAKOUME est aussi investi à onze qu'au Beach Soccer : il a été élu gant d'or et a fini Champion de Tahiti Beach Soccer avec son club des Green Warriors
Gaby VAKOUME est aussi investi à onze qu'au Beach Soccer : il a été élu gant d'or et a fini Champion de Tahiti Beach Soccer avec son club des Green Warriors

Pothin POMA fait parler sa puissance au milieu ou en défense dans le championnat tahitien, avec l'équipe emblématique de l'As Vénus
Pothin POMA fait parler sa puissance au milieu ou en défense dans le championnat tahitien, avec l'équipe emblématique de l'As Vénus