Menu
fcfnc

fcfnc
Suivez-nous
Facebook
YouTube
Instagram
Inscription à la newsletter

FCF TV

Événements


Stéphane DRAHUSAK part du caillou le cœur léger / INTERVIEW + EQUIPE TYPE de l'entraîneur DRAHUSAK



Son accent du sud aura égayé les terrains de football de Calédonie durant de nombreuses années. Comme annoncé dans la presse (LNC), l'ancien entraîneur de l'AS MONT-DORE et de l'AS LÖSSI, quittera la Nouvelle-Calédonie en fin de semaine pour retrouver la métropole. INTERVIEW FEDCALFOOT.


Stéphane DRAHUSAK, ici en Champions League OFC avec l'équipe de l'AS LÖSSI. C'était en 2016 du côté d'Auckland. Crédit Photo : Phototek.nz
Stéphane DRAHUSAK, ici en Champions League OFC avec l'équipe de l'AS LÖSSI. C'était en 2016 du côté d'Auckland. Crédit Photo : Phototek.nz
L'occasion pour FEDCALFOOT de revenir sur le parcours calédonien du coach DRAHUSAK, qui en plus de quinze ans passés au pays aura connu plusieurs générations de joueurs, avant de tirer sa révérence - avec le football cagou - en fin de saison dernière.

Grand passionné et grand connaisseur du foot cagou, Stéphane DRAHUSAK nous donne d'ailleurs - dans cette interview - "son équipe type" composée des joueurs qu'il aura "eu la chance d'entraîner durant toutes ces saisons ", comme il le souligne.  


INTERVIEW FEDCALFOOT avec Stéphane DRAHUSAK
Ancien entraîneur de l'As Mont-Dore / As Lössi / Tiga Sport
Ancien Sélectionneur des équipes Jeunes de Nouvelle-Calédonie
55 ans - Originaire du Sud de la France

Palmarès
- 3 Coupe de Calédonie (2008 et 2009 avec le Mont-Dore / 2017 avec Lössi)
- Vice-Champion de Calédonie 2016 (Lössi)
- 2 participations au 7ème tour de coupe de France (1 avec le Mont-Dore / 1 avec Lössi)
- 2 participations à la Champions League OFC (1 avec le Mont-Dore / 1 avec Lössi)
- Désigné meilleur entraineur de la Super Ligue 2016 par la presse (Lössi)
 
Sélections
U12 : Qualification à la Danone Cup (Port Moresby)
U14 : Coupe nationale à Clairefontaine
U20 : Qualifications OFC à la Coupe du Monde (Auckland)


FEDCALFOOT : Bonjour Stéphane. Votre départ ou plutôt votre retour vers la métropole est imminent, après de nombreuses années passées sur le caillou, dont de nombreuses saisons passées sur les bancs de touche calédoniens. Pour celles et ceux qui connaissent moins votre parcours football, vous pourriez nous le présenter brièvement ?

STEPHANE DRAHUSAK : J'ai commencé le football à l'âge de 6 ans du côté de Romainville, puis au Fc Lilas et au Fc Hanvec. J'ai joué ensuite à l'Us Le Pradet dans le Var de 1986 à 2004. J'ai commencé là-bas à préparer mes différents diplômes, afin de devenir Educateur : Initiateur 1 et 2, Animateur seniors, BEES1 et le BEF. J'ai commencé à entraîner toujours dans le Var, en 1ère division district, puis en Promotion Honneur. J'ai ensuite pris la direction de la Calédonie en 2004. Ici j'ai commencé à l'As Mont-Dore comme entraîneur des U12, U14, U16, U19. Avant de prendre les seniors. J'ai gagné pas mal de titres avec le Mont-Dore, en jeunes et en seniors, puis j'ai poursuivi mon parcours d'entraîneur seniors à l'As Lössi en 2016 et 2017. Je suis aussi passé par Tiga une saison, pour finir où tout avait commencé, à l'As Mont-Dore l'an dernier.
 

FEDCALFOOT : La boucle est donc bouclée. Quels sont les meilleurs souvenirs que vous gardez de toutes ces années à oeuvrer pour le football calédonien ?

STEPHANE DRAHUSAK : Je ne garde que de bons souvenirs. Disons que les mauvais on les oublie car ils ont été rares. Mais dans l'ensemble je vais retenir la victoire en Coupe de Calédonie avec le Mont-Dore, contre l'As Magenta en 2009. On finit à 3 buts partout en prolongations et on gagne 4 tirs au but à 2. Un sacré moment. Je retiendrai aussi ma première saison à l'As Lössi, en 2016. En Super Ligue on finit à égalité de points avec Magenta, avec une série de 21 matchs d'affilé sans défaite. Malheureusement on perd le titre au goal-average. Je garderai également la Coupe de Calédonie gagnée en 2017 avec Lössi, car le parcours avait été une vraie bataille : on passe Magenta en huitièmes, Horizon Patho à Maré en quarts, Ne Drehu à Lifou en demie, pour finir avec Hienghène en finale. On les bat 2-1, dans une ambiance magnifique, devant un public nombreux. Mais dans tout ça, il y a bien sûr les souvenirs humains, avec de très belles rencontres, celles avec mes joueurs bien sûr mais aussi ceux des équipes adverses, les entraîneurs respectifs, les dirigeants, les Présidents de clubs et les supporters.


FEDCALFOOT : Avec toute cette expérience, quel recul vous vous faites d'un football calédonien qui vous avez côtoyé plus de quinze ans ?

STEPHANE DRAHUSAK : Le niveau calédonien a forcément évolué en 17 ans. Des personnes comme Didier CHAMBARON, ou encore - à degré moindre car il n'aura été là qu'un an et demi - Christophe COURSIMAULT y sont pour beaucoup. Grâce à certains Présidents et Dirigeants, les Clubs se sont structurés, avec des entraîneurs diplômés par catégorie, d'où des équipes mieux organisées : systèmes de jeux, plans de jeux, des joueurs techniques, physiques, endurants car mieux entrainés. Jouer contre des équipes extérieures au pays, a permis aussi d'élever notre niveau de jeu, tant en Sélections calédoniennes qu'en clubs avec la Ligue des Champions océanienne ou encore la Coupe de France. 


FEDCALFOOT : Votre parcours dans le foot calédonien - on le comprend - est fait de beaucoup de rencontres et de partage. Vous en gardez là aussi des souvenirs bien à part ?

STEPHANE DRAHUSAK : Je ne citerai pas de noms au risque d'en oublier, mais comme je l'ai dit précédemment, j'ai apprécié travailler avec Didier et Christophe, lorsqu'ils étaient Directeurs Techniques de la FCF. Certains Présidents et certains dirigeants - des clubs par lesquels je suis passé - ont su m'accorder toute leur confiance et leur amitié. Je pense également au vieux Charles TEAMBOUEON, figure emblématique du football calédonien dont je salue la mémoire, avec tellement de respect. Pour finir, je n'oublierai jamais les joueurs que j'ai entraînés, tout comme ceux que j'ai pu rencontrer au fil des saisons. Je suis très heureux d'avoir pu connaître tous ces joueurs qui m'auront donné du respect, et réciproquement. 
 

FEDCALFOOT : Pour conclure Stéphane, l'exercice ce n'est pas évident, mais pourriez-vous justement nous donner votre équipe type des joueurs que vous avez eu la chance d'entraîner en Nouvelle-Calédonie ?

STEPHANE DRAHUSAK : Effectivement la question est compliquée (sourires). Voici l'équipe que je mettrai en place.

Gardien : Michel HNE
Une défense à 4 : Loïc WAKANUMUNE à droite, Olivier DOKUNENGO à gauche. Dans l'axe : Georges WADENGES et Pierre KAUMA.
Au milieu : Jean-Patrick WAKANUMUNE - Mone WAMOWE et Richard SELE.
Devant : le trio mondorien Michel HMAE - Ramon DJAMALI - Patrick DIAIKE.

Je pourrai mettre aussi dans cette équipe : Loïc BESSIERES, Ben MALAKAI, Raphaël OIREMOIN, Thomas SCHMIDT (g), Romain PAINBENI, Vincent VAKIE, Joris LALIE, Dick KAUMA, Luther WAHNYAMALLA, Cédric DECOIRE, Nathanaël HMAEN... Et beaucoup d'autres encore qui méritent une place dans cette équipe.

J'aurais en tout cas passé de supers moments avec l'ensemble des mes joueurs et je les en remercie énormément.


Au centre Stéphane DRAHUZAK remportait en 2017 sa troisième Coupe de Calédonie, face à Hienghène Sport en finale (2-1). Crédit Photo : LNC
Au centre Stéphane DRAHUZAK remportait en 2017 sa troisième Coupe de Calédonie, face à Hienghène Sport en finale (2-1). Crédit Photo : LNC

En 2009, l'As Mont-Dore et son coach DRAHUSAK remportait leur seconde Coupe de suite, pour ce qui constitue certainement l'une des meilleures équipes que le club mondorien ait pu connaître.
En 2009, l'As Mont-Dore et son coach DRAHUSAK remportait leur seconde Coupe de suite, pour ce qui constitue certainement l'une des meilleures équipes que le club mondorien ait pu connaître.

L'AS Lössi en 2016, lors de la Champions League océanienne. La formation de l'ASL sera éliminée en phase de groupe. Elle perdra ensuite le titre de Champion de Calédonie au goal-average la même saison. Crédit Photo : OFC
L'AS Lössi en 2016, lors de la Champions League océanienne. La formation de l'ASL sera éliminée en phase de groupe. Elle perdra ensuite le titre de Champion de Calédonie au goal-average la même saison. Crédit Photo : OFC