Menu
Inscription à la newsletter

FCF TV

Événements


" Un panel assez large dans le choix des formations " / ITW avec Michel BERBECHE (CTR en charge de la Formation)



En poste depuis octobre dernier, le nouveau Conseiller Technique Régional (CTR) en charge de la Formation - Michel BERBECHE - nous éclaire sur le " plan de fonctionnement " qui sera mis en place au niveau des " formations football " en Nouvelle-Calédonie, pour cette année 2020 et pour les années à venir… Le tout dans une longue INTERVIEW signée FEDCALFOOT.


En photo (FCF) :  de gauche à droite / Patrick PION (Directeur Technique Adjoint FFF) - Michel BERBECHE (nouveau Conseiller Technique Régional en charge de la Formation) - Steeve LAIGE (Président de la FCF) - Eric CHEVALIER (nouveau Conseiller Technique Régional en charge du Développement et de l'Animation des Pratiques) - Dominique WACALIE (Directeur Technique de la FCF) 

INTERVIEW FEDCALFOOT avec Michel BERBECHE
Conseiller Technique Régional en charge de la FORMATION (Nouvelle-Calédonie) 


FEDCALFOOT :
Bonjour Michel, vous avez pris vos fonctions en octobre dernier. Trois mois après votre arrivée, quel serait votre premier état des lieux sur le football calédonien, notamment en ce qui concerne votre mission première qui sera de former et diplômer les éducateurs et futurs éducateurs du pays ?

Michel BERBECHE : La première chose c'est qu'il me semble évidente c'est que les calédoniens ont un réel besoin et une envie de formation. Quand je discute avec les éducateurs et les éducatrices, on les sent motivés pour se former avec une forte envie de faire progresser leurs joueurs ou joueuses. Il y a une demande certaine. Si le football calédonien doit encore progresser, cela passera fatalement par une meilleure formation des éducateurs et des éducatrices, par une formation plus pertinente et surtout par une augmentation du nombre d’éducateurs et d'éducatrices formés. Par contre cela va nécessiter quelques contraintes de rigueur qui me semblent importantes de respecter…. Dans les inscriptions par exemple, l’envoi des documents etcetera. Il y a des délais à tenir pour la bonne marche de nos formations, pour le respect de nos partenaires - dont le CISE - le respect également des stagiaires qui se sont inscrits dans les délais. Nous allons tenir compte de ces délais et de ces impératifs, on se doit de le faire.
 

FEDCALFOOT : Comment va s’articuler le calendrier des formations et des certifications pour cette année 2020 ? Comment le travail sera mis en place aussi au niveau de la Direction Technique Fédérale de la FCF (DTF) ?

Michel BERBECHE : Le calendrier des Formations est déjà en ligne - cliquez ICI en lien - pour toute l’année 2020. Nous avons eu des retours positifs sur la rapidité de cette mise en ligne sur le site. Avec les collègues, nous avons fait l’effort suite aux différentes discussions que nous avons pu avoir avec les éducateurs et les éducatrices, de mettre en place ce calendrier rapidement. Maintenait il faut que l’effort soit partagé par les stagiaires éventuels. On s’inscrit dans le temps afin de faciliter le travail du secrétariat de la FCF et surtout afin de ne pas pénaliser les stagiaires qui ont pris des congés par exemple, et qui par manque de candidats inscrits dans les délais nous obligerait à annuler telle ou telle formation.

Les différents documents administratifs sont aussi disponibles au téléchargement sur le site de la FCF - Cliquez ICI en lien . Nous avons prévu une certification par mois à peu près. Les candidats peuvent déjà s’inscrire. La FCF a placé les formations de façon régulière tout au long de la saison. Nous avons prévu de décentraliser certaines formations afin de réduire les trajets pour les plus éloignés.

Au niveau de la Direction Technique fédérale, je serai secondé par Eric CHEVALIER, Conseiller Technique Régional en charge du Développement et de l'Animation des Pratiques, ainsi que par Dominique WACALIE, le Directeur Technique. Nous comptons aussi créer un pool de formateurs afin de nous aider dans l’encadrement de nos formations sur le territoire. Nous espérons qu’à la suite de la signature de la convention avec la FFF, nous pourrons lancer un Brevet de Moniteur de Football (BMF) dès mars 2021, les dates des tests d’entrées ont déjà été prévues en fin d’année 2020.
 

FEDCALFOOT : De façon plus générale, comment s’oriente la mise en place de ce projet Formations : les axes de travail, la planification... Sur combien d’années pour l’instant porte ce projet ?

Michel BERBECHE : Pour cette année, l’axe de travail que nous avons choisi, après concertation avec mes collègues, a été de proposer un panel assez large dans le choix des formations. Il aurait été plus pertinent et précis si les clubs avaient répondu au questionnaire envoyé dès octobre 2019, concernant les effectifs diplômés dans leurs clubs. Seulement cinq clubs ont répondu malgré deux relances du Secrétariat de la FCF. Avec la DTF, nous souhaitons atteindre pour 2026, un éducateur formé par équipe, pas certifié mais formé. Donc pour 2020, ce sera une première saison de « découverte ».
 

FEDCALFOOT : On l’a vu au niveau de la FFF il y a eu pas mal de changements ces dernières années concernant les processus de formation. Parfois pour certains cela peut même paraître déroutant. Comment on pourrait résumer les différentes étapes à franchir pour un éducateur, qui ambitionne de se diplômer ?

Michel BERBECHE : Il y a toujours quelque chose de déroutant dans la nouveauté, et quand on sort de sa zone de confort. Mais nous devons rester optimistes et ouverts sur ces changements. Passer de plusieurs années d’habitudes à quelque chose de nouveau n’est pas toujours facile. Notre but est d’aider à ce passage par une présence pédagogique auprès des éducateurs.

Avant il fallait passer l’Initiateur 1, puis l’Initiateur 2, puis l’Animateur Senior… Et quelqu’un qui entrainait des U17, devait se « taper » l’ I1 avant d’attaquer l’I2. Aujourd’hui ce sont des formations à la carte : j’entraine des séniors, je peux passer uniquement le module sénior sur deux journées ou le CFF3 si je veux certifier rapidement.
Hier l’entrée au BEES 1° degré était soumis à un concours d’entrée à la fois Technique (match) et Scolaire (écrit), ce qui limitait l’entrée de certains éducateurs à cette formation. Aujourd’hui, l’entrée au BMF, est soumis à un test écrit et - au niveau football - il est demandé d’avoir joué au moins une année dans sa carrière.

Si nous devenons Centre de Formation, nous pourrons faire ces formations sur le territoire : Brevet de Moniteur de Football, Brevet d'Entraîneur de Football, VAE BMF, VAE BEF.
 

FEDCALFOOT : Justement le constat est là, le football cagou on le sait manque d’éducateurs formés. Quel message vous enverriez aux éducateurs calédoniens, ceux qui sont déjà dans le cursus et ceux qui peut-être n’ont pas encore totalement déclenché les formations ?

Michel BERBECHE : L’équipe actuelle à fait de gros efforts pour « recruter » deux cadres de la FFF. Il faut saisir cette opportunité qui est donnée au football calédonien et aux éducateurs et éducatrices qui le souhaitent pour venir se former.
Investir dans la formation c'est conjuguer au présent mais aussi au futur pour nos jeunes footballeurs et nos jeunes footballeuses du caillou.