FedCalFoot > A la une > u17 > ‘ Accompagner ces jeunes à vivre leur rêve ‘ / Sélection U17 NC, INDE J-33 / ITW

‘ Accompagner ces jeunes à vivre leur rêve ‘ / Sélection U17 NC, INDE J-33 / ITW

A NE PAS RATER le SAMEDI 16 SEPTEMBRE, l’évènement SPECIAL U17 : EN DIRECT DU STADE NUMA DALY et SUR LES ANTENNES de CALEDONIA (entre les deux rencontres de Super Ligue J19).

 

Le Mondial FIFA U17 n’est plus trop loin pour nos petits cagous, dont le départ pour l’Inde se fera le 1er septembre, avec une halte de deux jours prévue à Singapour. 

A un peu plus d’un mois de ce rendez-vous historique, Dominique WACALIE revient sur cet évènement ‘magique’ à venir, qui s’apprête à faire vibrer tout le pays. INTERVIEW

Les U17 calédoniens se sont imposés – ce mardi soir à Numa Daly – face à Lössi, en match de préparation (2-1, buts de Pierre Bako et Raoul WENISSO). 

 

INTERVIEW DOMINIQUE WACALIE – Sélectionneur des U17 de CALEDONIE / ITW FEDCALFOOT

Fedcalfoot : Dominique, tu as repris la Sélection des 17 ans depuis maintenant plusieurs semaines… A un mois de la compétition, comment tu évalues le travail effectué depuis ta prise de fonction ?

Dominique Wacalie : Depuis ma prise de fonction tout se passe bien. L’équipe progresse. On a énormément travaillé sur le plan défensif. On a beaucoup insisté sur l’aspect psychologique des joueurs, de façon à les mettre en condition Coupe du Monde de la FIFA. Cela a vraiment été l’aspect fondamental de notre préparation. On a reçu aussi l’appui de David Baltase, qui a intégré le staff lors du stage en Australie. C’est un vrai plus pour nous le staff, pour moi le Sélectionneur, et forcément pour les joueurs… Toujours dans cette optique de se hisser à la hauteur de cet énorme défi qui nous attend en Inde. On le sait ce sera très difficile, et on doit être prêt dans les têtes pour espérer faire honneur à notre Pays.

 

Fedcalfoot : Justement Dominique, ce sera une première historique pour la Nouvelle-Calédonie. Dans quel état d’esprit on aborde une telle compétition internationale ?

D.W. : C’est bien sûr une grande fierté de pouvoir représenter nos couleurs et le football calédonien dans ce grand tournoi mondial. Nous la Fédération et le staff, avec l’aide des clubs, on est là pour accompagner ces jeunes à vivre leur rêve, celui de participer à un Mondial FIFA. Les accompagner, c’est les préparer à ce grand défi, sur et en dehors du terrain. Ils ont pris conscience de tout ce que peut demander le haut-niveau. C’est déjà une réussite en soit… Mais on ne s’arrête pas là-dessus, forcément.

 

Fedcalfoot : Quelles sont finalement vos attentes pour cette Coupe du Monde, au vue du groupe difficile – mais ce n’est pas une surprise – qui vous attend ?

D.W : Ce que j’attends, c’est vraiment qu’on prenne du plaisir… Et tous autant que l’on est : joueurs, staff, dirigeants, supporters. C’est le plus important je pense, profiter de ces moments pour faire grandir notre football, vivre une compétition de haut niveau, pouvoir toucher le temps de cette compétition à ce qui se fait de mieux dans la planète football, au niveau de cette catégorie. On va jouer des futures stars du football mondial, alors profitons-en. Le tout dans la rigueur car sans cela on ne pourra pas y arriver.

 

Fedcalfoot : Par rapport aux adversaires et au contexte de l’Inde, comment le Sélectionneur de la Calédonie que tu es se positionne ?

D.W. : Alors déjà au niveau climat on aura à peu près le même que ce que l’on peut avoir ici sur certaines périodes, c’est déjà une bonne chose pour nous. Ensuite sur nos adversaires, on sait de toute façon que ce sera très compliqué. L’équipe de France dispose de grandes individualités, comme Amine Gouiri – pour exemple – qui est déjà dans le groupe pro à l’Olympique Lyonnais. Le Japon a marqué 24 buts en 5 matchs de Qualifications de la zone Asie, donc les stats parlent d’elles-mêmes. Le Honduras on peut se dire que peut-être c’est davantage à notre portée, mais bon de ce que l’on a pu voir à la vidéo c’est vraiment pas mal. De toute façon on essaye de se préparer du mieux possible, en sachant que le niveau sera très costaud là-bas.

 

Fedcalfoot : L’attente est grande ici en Nouvelle-Calédonie pour les amoureux et amoureuses du ballon rond. C’est aussi une première historique qui devrait permettre au football calédonien de se montrer aux yeux du football mondial…

D.W. : Evidemment amener le football cagou sur le devant de la scène internationale, c’est une grande opportunité pour le Pays. Ici le football est le sport roi. Tout le monde le pratique, on joue partout, sur la plage, les terrains vagues, avant d’aller à la prière… Et toutes les générations y jouent. Pourtant aux yeux du monde, c’est vrai que l’on n’existe pas ou pratiquement pas. On doit maintenant savoir ce que l’on veut faire du football calédonien. Soit on reste sur notre pratique locale, soit on avance et on veut grandir tous ensemble pour participer à de grandes compétitions FIFA et mettre en avant la Calédonie, comme ce sera le cas en Inde. J’espère vraiment que cette Coupe du Monde permettra à tous et toutes de nourrir des ambitions pour la suite.

CALENDRIER DE LA COMPETITION

 

Dominique WACALIE – Sélectionneur des U17 de Calédonie (photo : FCF – R.P.)

Related posts

Comment