FedCalFoot > A la une > Sélection A > Un nul et la manière

Un nul et la manière

Les cagous auraient d’ailleurs pu logiquement l’emporter sans un manque de réalisme.
De quoi tout de même entamer la semaine d’avant compétition sereinement. Mais la vérité sera belle et bien celle de samedi prochain, une vérité qui se jouera sur le terrain de Rivière Salée où la formation de Calédonie entamera ses Jeux du Pacifique, à domicile, face à son public. Se profile à l’horizon la sélection du Vanuatu et la tâche s’annonce assurément délicate face à un adversaire qui compte parmi les prétendant à la médaille d’or. Pierre WAJOKA et les siens le savent, il ne faudra pas se rater pour leur entrée dans la compétition, même si un résultat défavorable ne signifierait pas non plus une élimination.
Toujours est-il que les protégés de Christophe COURSIMAULT se sont mis en confiance lors de cette seconde rencontre en terres australiennes, contre une équipe professionnelle de A-league (division 1 australienne) qu’ils ont su dominer dans le jeu. Certes la « Queensland Nickel Cup » restera sur la Gold Coast jusqu’à la prochaine confrontation, faute d’avoir pu se départager. Mais l’essentiel n’était pas là. Lors du premier match, les cagous avaient indéniablement fait preuve de solidité défensive, laissant l’essentiel du jeu à son adversaire. Samedi, le milieu calédonien aura cette fois pris le dessus dans l’entrejeu, assurant de belles phases de construction et permettant aux joueurs du caillou de se procurer un bon nombre d’occasions.
Ce sont pourtant les australiens qui allaient rapidement ouvrir le score, dès la 3ème minute. Sur un corner rentrant de James BROWN, personne ne parvenait à sortir le ballon et Patrick QAEZE, surpris, se voyait bien malgré lui marquer dans son propre camp (1-0, 3’). La réaction de la Nouvelle-Calédonie ne se fera pas attendre, mais le manque d’efficacité devant le but fera défaut aux cagous tout au long de cette première période. Georges GOPE-FENEPEJ, titularisé en pointe, était à plusieurs reprises tout près de l’égalisation, tout d’abord sur un centre de Dominique WACALIE (4’), puis sur une action dans la surface mal négociée sur laquelle le crochet de l’attaquant de Magenta ne piégeait pas le défenseur (23’). Ce sont au final pas moins de sept grosses occasions que l’équipe calédonienne n’aura pas réussi à conclure. Ni César LOLOHEA dont les frappes étaient toutes proches d’aboutir (24’, 30’, 36’), ni Dominique WACALIE à qui il ne manquait quelques centimètres pour concrétiser un beau centre de Iamel KABEU (41’), ni Emile BEARUNE dont la frappe frôlait le montant (43’), ne parvenaient à trouver la faille. Côté australien, les tentatives étaient stoppées sereinement par Jean-Yan DOUNEZECK.
Au retour des vestiaires, le ton était donné d’entrée de jeu, avec dès l’engagement un ballon perdu par la formation de Gold Coast, dont profitait GOPE-FENEPEJ qui se retrouvait un contre un dans les 16 mètres 50 face au dernier défenseur. Ce dernier décalait le meneur de jeu LOLOHEA, dont la frappe était stoppée par le portier australien. Le jeu en mouvement des cagous continuaient par la suite de déstabiliser l’équipe hôte, même si cette dernière restait tout de même dangereuse sur certaines situations. Il fallait finalement attendre la 63ème minute pour voir les calédoniens récompensés de leurs efforts. Et c’est sur coup de pied arrêté que Marius BAKO remettait les deux équipes à égalité, suite à une un coup franc lointain tiré puissamment et légèrement dévié par un défenseur (1-1, 63’). C’était ensuite au tour de Michel HMAE, entré en cours de jeu, de s’illustrer mais le buteur cagou butait tout d’abord sur le gardien MOSS (83’), avant de toucher la barre suite à une reprise sur corner (84’).
Le score ne bougera plus, et cette double confrontation entre la sélection de Calédonie et l’équipe de la Gold Coast se concluait par deux matchs nuls. Ce sera partie remise entre ces deux formations, puisque la « Queensland Nickel Cup » devrait se pérenniser pour les saisons à venir. ” Nous n’avons pas gagné lors de cette double confrontation mais on est très content du contenu”, s’exprimait Christophe COURSIMAULT après la rencontre. ” On se devait aussi de progresser sur ce deuxième match, sur le contenu technique, et ça été le cas puisque l’équipe a réalisé une grosse prestation. On pourra simplement regretter nos occasions manquées mais il nous reste une semaine pour travailler cela. Ce type de match ne peut nous donner que de la confiance et c’est important car on le sait, l’entame sera difficile “.
En attendant, place aux Jeux du Pacifique. La compétition commence samedi pour les cagous, qui se tiennent prêts pour répondre présent le jour J.
Stage Australie, match 2 – Préparation des Jeux
Gold Coast United : 1 / Nouvelle-Calédonie : 1

But pour GCU : Patrick Qaézé (csc, 3’)
But pour NC : Marius BAKO (63’)
Nouvelle-Calédonie : JY Dounezeck – Béaruné, Qaézé, Vendegou, Dokunengo – Bako, Wajoka (cap.), Kabeu (Haeko, 55’), Wacalie (Hmaé, 70’), Lolohea, Gope-Fenpej (Boawe, 85’). Entraîneur : Christophe Coursimault.

Related posts

Comment