FedCalFoot > A la une > Football Féminin > Semaine à la “mexicaine”

Semaine à la “mexicaine”

Mexico. Dix milles kilomètres séparent environ la Nouvelle-Calédonie du Mexique, Pays situé dans la partie méridionale de l’Amérique du Nord, délimité au Sud par le Guatemala et le Bélize, au Nord par les Etats-Unis, bordé à l’Est par le Golfe du Mexique et les Caraïbes, à l’Ouest par l’Océan Pacifique.
La distance n’aura pourtant pas effrayé la mexicaine Andréa Rodebaugh Huitron, présente sur le caillou pour une semaine afin d’assurer une Formation FIFA tournée davantage vers l’Initiation et le Développement du Football féminin en Calédonie.
L’emblématique capitaine de l’équipe féminine du Mexique durant cinq ans, et qui a participé à la Coupe du Monde 1999 aux Etats-Unis, travaillera ainsi avec une quinzaine de stagiaires – présents lors de ces cinq jours de stage – afin d’approfondir les orientations de travail nécessaires à la mise en place d’une pratique adaptée aux footballeuses du territoire calédonien.
Défi. Un sacré challenge pour tout le football cagou, notamment pour les joueuses, éducateurs et éducatrices du Pays qui, chaque saison, se mettent au service du foot féminin.
Représentée en ouverture de Stage par Tony Baldovini (élu du Conseil Fédéral), Nicolas Guillemard (Secrétaire Général) et Serge Martinengo De Novack (Directeur Technique), la Fédération Calédonienne de Football n’a d’ailleurs pas caché sa volonté de retrouver de l’allant dans le développement de la pratique football chez les filles de Nouvelle-Calédonie, avec notamment comme projet à très court terme le retour d’un championnat fédéral seniors dès la saison prochaine.
Mais au-delà de l’aspect compétition, cette semaine de formation permettra dans un premier temps à ‘Madame’ Rodebaugh Huitron et ses ‘élèves’ de faire un véritable tour d’horizon des besoins au niveau santé et physiologique de la jeune joueuse calédonienne. De quoi ensuite s’orienter vers l’étude d’un projet de développement répondant aux attentes de la footballeuse de Nouvelle-Calédonie.
Avec 349 licenciées filles U8-U12 au sein de la FCF, la relève semble être là. Et la venue d’une pointure internationale du football féminin comme Andréa Rodebaugh Huitron semble en tous les cas tomber à pic…
Car le football féminin cagou a désormais besoin de trouver son second souffle pour poursuivre sa progression.

Related posts

Comment