FedCalFoot > A la une > Coupe de Calédonie > Baco au bout du suspense – RESUME VIDEO

Baco au bout du suspense – RESUME VIDEO

CALEDO FOOT – N°10 – COUPE DE CALEDONIE VIDEO
VIDEOS, cliquez-ici
Article  » Les Nouvelles Calédoniennes « 
Article LNC, par Stephen THIEBAULTSite LNC
Le premier match de l’après-midi a réservé son lot de rebondissements et de surprises. A commencer par l’arbitre qui a sifflé la fin de la première période de la prolongation après 10 minutes, au lieu des 15 réglementaires… Un fait de jeu qui n’a pas empêché Baco de se qualifier pour les demi-finales de la Coupe après sa victoire à l’issue de la séance des tirs au but (2-2, 4-3).
Un succès que Baco doit en grande partie à Cédric Moagou qui a arraché la prolongation dans le temps additionnel d’une belle tête décroisée au premier poteau à la réception d’un énième corner (1-1, 90e+3). Avant ce but, le capitaine de Baco avait tout tenté, mais était à chaque fois tombé sur un Rocky Nyikeine, le gardien de la sélection, auteur d’un match de très haut niveau. De très bon augure avant la réception de la Nouvelle-Zélande le 7 septembre pour le premier match des éliminatoires de la Coupe du monde (zone Océanie).
Dans les 25 minutes supplémentaires donc, Francis Watrone redonnait pourtant l’avantage à Gaïtcha (2-1, 94e). Une avance annulée par immédiatement Laurentin Wabealo, lequel, avec un peu de réussite, parvenait à lobber Rocky Nyikeine d’une frappe contrée des 25 mètres (2-2, 95e).
Occasions. Avant cette prolongation raccourcie, les affaires n’avaient pas traîné dans ce premier match de l’après-midi. A la 7e minute, Yoran Hmuzo profitait d’une mauvaise relance du portier de Baco. Il ne se posait pas de question et envoyait un tir limpide des 20 mètres qui finissait sa course dans la lucarne droite de René Villepreux (1-0). Magnifique.
Loin d’être abattus, les Rouges continuaient d’insister. Cédric Moagou, intenable sur le côté gauche, servait Stéphane My. Mais l’ancien joueur de la sélection voyait sa reprise repousser du pied droit par le gardien du GFCN (10e). Puis le capitaine de la JSB obtenait un penalty après une faute d’André Wahnawé dans la surface. Une fois encore Rocky Nyikeine s’illustrait brillamment et effectuait deux parades devant le deuxième buteur du championnat (18e).
Gaïtcha avait l’occasion de faire le break, mais Yoran Hmuzo, parti à la limite du hors-jeu, oubliait de servir Fabien Palawi, absolument seul sur sa droite (33e). Dans la minute suivante, André Wahnawé perdait un ballon sous la pression de Cédric Moagou. L’attaquant du Nord plaçait une frappe qui venait raser le montant droit du portier du GFCN…
Une fois encore, le dernier rempart des joueurs de Lifou mettait en échec Cédric Moagou alors que celui-ci avait pris le dessus sur son défenseur (44e).
Bonheur. Au retour des vestiaires, Stéphane My héritait d’un ballon côté droit, mais il manquait sa reprise alors que le but de Gaïtcha était grand ouvert (51e). Si l’équipe de Baco maintenait la pression sur la défense de Lifou, elle ne parvenait pas à trouver l’ouverture. De son côté, le GFCN restait dangereux, comme sur une tête de Narcisse Xowie qui finissait sa course sur le haut de la barre transversale (76e).
Dans la continuité de l’action, Cédric Moagou se retrouvait face à Rocky Nyikeine. Et une fois encore, le jeune gardien confirmait qu’il était bien l’un des tout meilleurs du championnat en déviant la tentative de la « Jihesse ».
Malheureusement pour son équipe, il ne pouvait pas empêcher la qualification de Baco lors des tirs au but même s’il détournait la tentative de Didier Wayaridri. Car son homologue de la JSB, René Villepreux, sortait quant à lui les frappes de Georges Béaruné et Georges Wadenges. La détresse des joueurs de Gaïtcha contrastait avec le bonheur qui envahissait instantanément la formation du Nord. Telle est la magie de la Coupe.
GAÏTCHA FCN – JS BACO 2-2 AP (3-4 TAB)
A Nouméa (stade Numa-Daly), JS Baco bat Gaïtcha FCN 2-2 ap 4 tirs au but à 3 (0-1, 1-1). Arbitres : M. Gacoin. Buts : pour Gaïtcha, Hmuzo (7e), Watrone (94e) ; pour Baco, Moagou (90e+3), L. Wabealo (95e). Penalties réussis : pour Gaïtcha, Y. Bako, Diaiké, Watrone ; pour Baco, R. Wayaridri, My, Moagou, Nekirai. Avertissements : à Baco, My (23e), W. Poanemo (40e), D. Wayaridri (57e), R. Wayaridri (108e) ; à Gaïtcha, Hmuzo (34e), Toto (49e), G. Béaruné (66e), Maitran (82e), Xowie (100e).
GAÏTCHA : R. Nyikeine – G. Béaruné, A. Wahnawé (Ausu, 62e), Wadenges (cap.), J.-L. Toto – Hmuzo (Y. Bako, 53e), Maizan, Passil (Xowie, 72e), Diaiké –, Palawi, Watrone. Entraîneur : Pierre Wajoka.
BACO :Villepreux – Tchoeaoua, Pourouda (Nekirai, 53e), R. Wayaridri, D. Wayaridri – Netea (L. Wabealo, 46e), Poameno (J. Poadjare, 90e), G. Wabealo, E. Poadjare – My, Moagou (cap.). Entraîneur : Robert Wayaridri.
La réaction – Robert Wayaridri (entraîneur de Baco) :
« Comme contre Hienghène en championnat la semaine dernière (3-3), j’avais demandé à mes garçons de se battre jusqu’au bout. C’est ce qu’ils sont parvenus à faire en seconde période. Je suis très fier d’eux pour ce qu’ils ont fait pendant cette rencontre. Peu importe l’adversaire en demi-finales, les joueurs répondent présents et veulent continuer le chemin en Coupe. On a eu un peu de mal en début de saison mais maintenant, on arrive à produire du jeu, c’est satisfaisant. Je suis très heureux de cette qualification, je pense à tous nos supporters qui sont restés à la tribu. »
1/4 de finale
FC Gaïtcha 2 / JS Baco 2 (3 tab à 4)
FC Bélep Mont-Dore 0 / AS Lössi 9
AS Mont-Dore 1 / AS Magenta 5
AS Qanono 6 / Hienghène Sport 5

Related posts

Comment