FedCalFoot > A la une > Fcf > Les Sections sont d’attaque

Les Sections sont d’attaque

En 2009, ils étaient 165 élèves footballeurs à prendre part au programme des SSSFE. Aujourd’hui, ils sont 348 « apprentis footballeurs », âgés de 12 à 18 ans, à assimiler études et football, à travers dix Sections en activité au Nord, au Sud comme aux Iles.
En axant le travail sur le développement optimal de l’élève, tant sur le plan sportif que scolaire, les SSSFE se veulent être de véritables « centres d’apprentissage », misant surtout sur la formation du joueur et de l’individu par la pratique du football. Forcément un plus dans le développement des jeunes footballeurs du Pays, les Sections offrant des perspectives de progression indéniables.
Pas surprenant donc de retrouver dans les différentes Sélections de Nouvelle-Calédonie – jeunes comme seniors – de nombreux joueurs passés par les « Sections Foot » ou encore dans ces structures. De quoi placer les Sections Sportives comme des bases solides pour le développement du football calédonien.
Scolarité.  » Ce qu’on recherche à travers les Sections, c’est avant tout la complémentarité entre la progression scolaire et sportive « , explique Mathieu Delcroix, Référent du suivi des SSSFE au sein de la Fédération Calédonienne de Football.  » Les années précédentes, on a atteint globalement 80-85 pourcent de réussite que ce soit au Bac comme au Bepc « , poursuit le technicien.
C’est donc avec un emploi du temps adapté à leur pratique que les élèves peuvent à la fois s’épanouir sur les bancs de la classe comme sur les terrains… Et c’est bien là l’objectif recherché à travers tout le travail mis en place au sein des Sections qui place le jeune au centre de l’activité.
Foot.  » D’un point de vue football, la formation du joueur s’oriente vers l’apprentissage des principes techniques et tactiques individuels « , poursuit Mathieu Delcroix.  » Cet apprentissage vient compléter celui réalisé dans les clubs, et les Sections doivent être un outil pour permette au jeune de comprendre le jeu, à travers la possession, la non-possession et les deux phases de transitions « , explique celui qui est également l’un des deux Sélectionneurs de l’équipe de Calédonie U20, prochainement en lice pour les Qualifications océanienne à la Coupe du Monde de la catégorie (aux Fiji en mai).
En 2013, plus de 30 clubs étaient ainsi représentés dans les SSSFE, avec 18 joueurs qui évoluaient au sein de formations de Super Ligue. Preuve en est que les Sections gardent une place importante dans l’élite du football cagou.
Et cette saison les Sections pourront une nouvelle fois compter sur le soutien de l’Oceania Football Confederation, dans un travail de collaboration mis en œuvre avec la FCF, pour appuyer le fonctionnement de ces structures. De quoi voir les SSSFE du territoire s’être vues attribuer gracieusement des dotations OFC et FCF : ballons, plots, chasubles, etc.
Bref, les Sections semblent bien d’attaque pour cette année. Pratiquer et étudier convenablement, voilà bien un créneau à suivre…
Les Sections Sportives Scolaires Football Etudes en chiffres
– 33 joueurs et joueuses intégrant les Sélections Provinciales et Fédérales (U15 à A)
– Des titres territoriaux en championnats UNSS
– En 2012, respectivement 88% et 85% réussite BEPC et BAC (sur 7 établissements)
– Plus de 30 clubs représentés avec 18 joueurs évoluant dans un club de Super Ligue
– 10 Sections Sportives : 7 collèges / 3 lycées
– En 2013, 348 élèves(165 en 2009) dont 77 Filles
– Un encadrement qualifié : 12 BEES 1er degré

Province NORD :
– Collège de Koné
– Collège de Canala
– Collège de Tiéta (ouverture en 2014)
Province ILES :
– Collège de Havila
Province SUD :
– Collège Sainte-Marie de Païta
– Lycée Appolinaire Anova
– Collège Francis Carco (Koutio)
– Collège de Magenta
– Lycée Jules Garnier
– Lycée Dokamo

Related posts

Comment