FedCalFoot > A la une > Football des jeunes > Un festival ‘haut en couleur’

Un festival ‘haut en couleur’

En plus du temps clément qui était au rendez-vous, du ‘beau petit monde’ était aussi présent en cette journée ensoleillée du côté de Pentecost, à commencer par les soixante équipes qui participaient au lancement de cette belle fête du Football des Jeunes. Pour agrémenter le tout, la présence de Christian KAREMBEU et celle du parrain de l’Edition 2012 du Festival, Antoine KOMBOUARE, auront ravi toute ‘ l’assemblée ‘ et nos ‘petits champions’ se voyaient tout émerveillés de pouvoir partager de bons moments avec leurs idoles du football calédonien.
Les dirigeants du foot cagou étaient aussi de la partie, avec comme chef de file dans l’organisation de cette manifestation Jean-Paul SALVATORE, Président du Comité Provincial Sud de Football et meneur du projet… Avec également la présence du Président de la Fédération Calédonienne de Football Edmond BOWEN, venu lui aussi encourager les petits footballeurs du caillou. De quoi venir également récompenser tout le travail réalisé par les bénévoles et éducateurs qui auront fait de cette journée une belle réussite. Un premier acte qui s’est donc déroulé idéalement pour cette première du « Festival Christian Karembeu des jeunes » dont l’ultime étape se tiendra à Canala le 2 décembre pour venir clôturer cet évènement par une grande journée de finales.
« C’était une journée ensoleillée sous tous les plans qui a permis aux jeunes de se régaler et aux parents de passer de bons moment en leur compagnie, dans ce cadre exceptionnel », confiait d’ailleurs le Président du Comité Sud au sortir de cette première journée, qui à n’en pas douter aura été usante mais passionnante pour l’ensemble des organisateurs bénévoles. Christian KAREMBEU ne manquait d’ailleurs pas de louer leur investissement et saluer leur « énorme travail » dans la presse (Journal « Les Nouvelles Calédoniennes »).

Au total, ce seront par conséquent pas moins de 17 journées auxquelles participeront encore nos jeunes footballeurs cagous, les « vrais héros du jour » comme le soulignait bien l’ancien canari et madrilène, avec comme fil conducteur le plaisir du jeu, le respect et le partage. La présence d’Antoine KOMBOUARE sera également venue embellir cette entame du Festival.
En page des Sports des « Nouvelles » de ce matin on pouvait ainsi lire « Une première réussie » pour ce Festival Karembeu, et on ne peut que partager l’idée d’un premier acte joué avec brio, au vue de l’enthousiasme affiché tout au long de la journée par les différents protagonistes. Reste désormais 17 autres « challenges » à relever pour le football des jeunes du Sud, qui on n’en doute pas devrait pouvoir pleinement profiter de l’allant suscité par cet évènement.
Prochaine journée : Samedi prochain, le 24 mars, même endroit, mêmes horaires, mêmes équipes…

Related posts

Comment