FedCalFoot > A la une > Super Ligue J7 > Hienghène étrille Gaïtcha

Hienghène étrille Gaïtcha

Le tournant du match, c’est assurément cette lourde frappe décochée par l’attaquant du FC Gaïtcha Jackyno Maou, en embuscade dans la surface à la 68ème minute de jeu, un missile venu d’ailleurs qui venait s’écraser sur la barre transversale d’un Philippe Kalene tout heureux de voir ses montants sauver les siens. Les nordistes ne menaient alors qu’un but à zéro, et ce n’est qu’ensuite que les coéquipiers de Bertrand Kai allaient faire voler en éclats la défense des ‘Bleu et Rouge’.
Vitesse. Kai justement, parlons-en. Le joueur à tout faire de Hienghène aura une nouvelle fois livré une prestation de haut vol. L’attaquant cagou était tout simplement partout ce samedi sur la pelouse du stade Numa Daly. Dans tous les bons coups sur le front de l’attaque, le buteur du Nord aura fini par faire exploser la défense adverse, des défenseurs de Gaïtcha véritablement martyrisés du début à la fin par la vitesse et la vista de Bertrand Kai.
Auteur d’un doublé et d’une passe décisive, l’international calédonien a survolé la rencontre pour finir le match en trombe. Il réalisait tout d’abord le break à la 73ème minute de jeu, profitant d’un coup franc rapidement joué par Miguel Kayara pour venir faire trembler les filets de Rocky Nyikeine d’un tir croisé imparable dans la surface de réparation (0-2, 73’).
L’attaquant de Hienghène venait ensuite crucifier Gaïtcha en délivrant une véritable offrande à son compère d’attaque, Fabiano Dahite. Après avoir résisté au retour des défenseurs suite à un contre éclair des nordistes, la passe parfaite de Kai permettait à Dahite de faire oublier ses quelques ratés occasionnés durant les 90 minutes pour définitivement anéantir les espoirs du FCGN (0-3, 82ème).
Le “show” Bertrand Kai n’allait pourtant pas s’arrêter là. Intenable, le capitaine des ‘Blanc et Bleu’ augmentait son compteur but dans les arrêts de jeu. En bon renard des surfaces, le joueur de Hienghène Sport venait conclure sa superbe performance d’un doublé qu’il pourra savourer comme il se doit, tant le buteur calédonien aura marqué les esprits ce week-end (0-4, 90+2).
Regrets. Et ce ne sont pas les défenseurs des Champions de Calédonie 2013 qui diront le contraire. Trop souvent dépassés par la rapidité de Kai notamment, Georges Bearune et les siens auront fait contre mauvais fortune bon cœur. Contraint de remanié totalement sa défense, Georges Wadenges – qui a visiblement repris les rênes de l’équipe – a d’ailleurs dû replacer pour l’occasion ce même Bearune dans l’axe central, l’entraîneur de Gaïtcha devant se passer des services de sa charnière axiale habituelle, Emile Bearune étant suspendu et Pierre Nyikeine absent.
Cela expliquera peut-être ses erreurs de relances bien trop répétées qui auront finalement coûté cher, très cher même au FC Gaïtcha. C’est l’une d’elle qui amena d’ailleurs l’ouverture du score, Roy Kayara étant à l’affût d’un renversement de jeu totalement raté par Jedijia Saïko, pour récupérer le ballon plein axe et venir déclencher une frappe magnifique des 30 mètres qui venait se loger dans la lucarne de Nyikeine (0-1, 8’).
Une action qui vient quelque peu résumer la physionomie du match. Car Gaïtcha pourra légitimement nourrir des regrets. Percutant sur les côtés et bien aidé par un Yoann Bako lui aussi virevoltant en attaque, on se demande encore comment la formation du FCGN n’a pas pu au moins une fois trouver le chemin des filets adverses.
Ce ne sont pourtant pas les belles opportunités de marquer qui manquaient aux protégés de Wadenges, à l’image de cette action non conclue de la 81ème minute de jeu, débouchant directement sur un but…. Mais de l’autre côté du terrain, après un contre il est vrai rondement mené. Ricardo Passil avait pourtant mis le feu dans la défense de Hienghène pour trouver Francis Watrone, celui-ci centrait en retrait pour Marcel Passil. Idéalement placé au point de pénalty, ce dernier tergiversait… La suite on la connait.
En délicatesse au classement après un début de saison poussif, Hienghène Sport est donc de retour. Le club de Gaïtcha devra quant à lui finir la phase aller sur une série de victoire sous peine de revoir très vite ses objectifs à la baisse.
SUPER LIGUE – Journée 7
Gaïtcha FCN – Hienghène Sport : 0-4

Stade Numa Daly – 700 spectateurs
Buts pour Hienghène Sport : Roy Kayara (8’) – Bertrand Kai (73’, 90’+2) – Fabiano Dahite (82’)
Avertissements : William Yentao (76’), Jean-Christophe Dinet (68’), Philippe Kalene (53’), Fabiano Dahite (58’) et Roy Kayara (80’) pour Hienghène
Gaïtcha FCF : Rocky Nyikeine – Jean Paul Ausu, Auguste Wiwane Wiwane, Jedijia Saïko, Georges Bearune – Edouard Wangane, Jackyno Maou, Patrick Drawilo (cap.), David Bearune, Marcel Passil– Yoann Bako / Remplaçants : Francis Watrone, Christian Luewadia, Ricardo Passil, Robert Forrest, Gérald Qaeze. Entraîneur : Georges Wadenges. Système : 4-2-3-1
Hienghène Sport : Philippe Kalene – Jordan Dinet, William Yentao, Jean-Christophe Dinet, Norbert Bouanou – Rudy Kayara, Miguel Kayara, Roy Kayara – Ghislain Alebate, Fabiano Dahite, Bertrand Kai (cap.) / Remplaçants : Iamel Kabeu, Anthony Kai, Jean-Christophe Pouahili, Loïc Tidjite, Michel Mampasse. Entraîneur : Charles-Martin Bouanou. Système : 4-3-3
Les réactions
Charles-Martin Bouanou – Entraîneur de Hienghène Sport : « On n’avait pas forcément la pression, même si on se savait attendu par rapport au résultat. On était obligé d’être au maximum pour prouver aux gens que l’on ne doute pas, ce sont juste les aléas du jeu qui font que l’on a mal débuté le championnat. Cela va nous mettre en confiance et cela nous conforte dans nos idées, avec des réglages défensifs malgré tout à travailler… Mais on a aussi des absents pour blessure, que l’on espère récupérer pour la suite. Mais ça fait du bien au moral, surtout face à un tel adversaire pouvoir en mettre quatre, c’est sûr que ça fait du bien dans les têtes. »
George Wadenges – Entraîneur du Fc Gaïtcha : « Quand on regarde les efforts fournis et le jeu produit, c’est assez décevant mais on n’est pas récompensé en terme d’efficacité. Le premier but cadeau, ça nous a forcément un peu coupé alors que l’on commençait à bien être en place. Quand on connait la qualité de frappe en face, forcément on a payé cash cette perte de balle dans l’axe. Après il y a le tournant du match sur notre frappe sur la barre, car si on égalise la confiance aurait peut-être changé de camp. Il nous reste quatre rencontres avant la fin de la phase aller donc il va falloir à tout prix gagner ces matchs, afin d’être en position de force avant pour les matchs retour. On ne va pas baisser le bras.
L’AS Lössi s’impose dans la douleur
Sans être bon, l’AS Lössi poursuit sur sa lancée après avoir dominé de justesse Tiga Sports, sur le score de 3 buts à 2. Sans faire une bonne prestation, les joueurs de Thierry Sardo assurent donc l’essentiel, grâce dans un premier temps à un exploit individuel signé Marek Aucher, à la demi-heure de jeu, sur un belle frappe puissante de l’extérieur de la surface. Puis s’en remettant ensuite à un doublé de Jean-Christ Wajoka (41’, 51’). Entre temps Tiga avait une première fois réduit la marque par l’inévitable Français Wayenece (48’), puis une seconde fois par Victor Eatene d’un joli lob sur Yoran Waima (65’). Malheureusement insuffisant pour Tiga qui pourra nourrir bien des regrets, tant Lössi paraissait perfectible ce samedi, notamment avec une défense bien souvent prise dans son dos. Les oranges, même sans être transcendants, enchaînent les victoires et tiennent un véritable rythme de champion jusqu’à présent… Lössi ne pourra en tout cas plus caché très longtemps des ambitions de titre légitimes.
Galerie Photos – Gaïtcha vs Hienghène, by Romaric NEA
Photos – Facebook, cliquez en lien

Related posts

Comment