FedCalFoot > A la une > Futsal > Dans les starting-blocks

Dans les starting-blocks

Deux des grands favoris au titre seront ainsi déjà confrontés, avec d’un côté le double champion sortant l’ES Houaïlou qui tentera de conforter sa domination sur le championnat cette année, et de l’autre l’Olympique Futsal qui voudra certainement mettre fin au règne de l’ESH. Ce sera d’ailleurs déjà une petite revanche entre ces deux clubs, puisque ces deux formations se sont tout juste retrouvées en finale du Challenge Fédéral Futsal, avec un premier ascendant psychologique pris par les joueurs de l’Olympique grâce à une victoire 4 buts à 2 sur les champions de Calédonie en titre.
Un premier trophée donc pour l’équipe de William BRET, mais les protégés de Steeve LAIGLE n’en demeurent pas moins les grands favoris à leur propre succession cette saison, avec un troisième titre consécutif de champion qui viendrait confirmer l’hégémonie actuelle de l’équipe du Nord-Est. D’autant que l’intersaison aura été fructueuse chez les champions 2010-2011, avec l’arrivée de joueurs d’expérience pour renforcer un socle déjà bien solide, avec des éléments fidèles au club comme Mainon KAOUWI et Ivann POUROUORO qui devraient encore dans l’avenir faire aussi le bonheur de la Sélection Futsal cagou.
Mais on l’a vu, l’Olympique pourra elle aussi compter sur un effectif solide pour tenter de détrôner l’ESH. La bande à Ronan EUZEN, gardien numéro 1 de la Nouvelle-Calédonie, devra ainsi s’appuyer sur ses belles prestations réalisées lors du Challenge FCF, dans l’optique de poursuivre sur cette belle dynamique et imposer son rythme dans le championnat. Autre équipe, autre prétendant, le FC Ferrand qui progressivement s’installe comme une des formations phares du futsal calédonien. Les deux techniciens Vincent VASAPOLLI et Daniel KAUSO pourront en tous les cas compter sur des valeurs sûres comme Cédrick HUMUNI ou encore Piet KODRE, eux aussi « internationaux », pour venir jouer le podium.
Ces trois formations devraient ainsi être les trois grandes favorites de cette édition 2012 Super Ligue Fustal, d’autant que l’Université de NC devra cette saison se contenter du championnat Promotion Honneur. L’UNC est sans aucun doute l’un des ténors du futsal calédonien mais par manque d’arbitres dans ses rangs, le club s’est vu rétrograder en division inférieure comme le précise le règlement futsal. On espère donc voir très vite revenir l’UNC en haut de l’affiche.
D’autres équipes pourront elles aussi espérer le haut du tableau, à commencer par l’ASKF, habitué de la Super Ligue et dont l’expérience et la stabilité de son groupe seront là aussi autant de forces à mettre au profit de son jeu. Les promus auront eux aussi leur mot à dire, à l’image de Koniambo et Kartier Nord qui devront jouer libérés et sans complexes pour prouver leurs qualités. Le SC Koohnè et l’ASPTT partent quant à eux davantage dans l’inconnu, mais on espère voir ces deux clubs nous réserver de belles surprises cette année.
Huit équipes donc pour un seul et unique gagnant en fin de saison… Et on le sait, le titre se joue parfois en début de saison. Inutile de dire donc que ces formations seront motivées pour entamer au mieux un championnat qui s’annonce encore passionnant.
SUPER LIGUE FUTSAL – 1ère journée (samedi 14 avril)
FC Ferrand / SC Kartier Nord – Salle Anewi, 13h00
Olympique Futsal / ES Houaïlou – Salle Anewi, 15h00
SC Koohnê / ASPTT – Salle de Koné, 12h00
ASF Koumac / Koniambo – Salle de Koné, 14h00
Article FCF, avec pour Source le Journal « Les Nouvelles Calédoniennes »
Calendrier SUPER LIGUE FUTSAL 2012 (Phase aller)
cliquez-ici

Related posts

Comment