FedCalFoot > A la une > Beach Socccer > L’homme de la situation ?

L’homme de la situation ?

C’est la question que tous les amateurs du ballon rond calédonien se posent. L’homme, en tout cas, veut croire en ses chances.
Article Journal Les Nouvelles Calédoniennes – A.C.
Site LNC
C’est désormais sur lui qui repose toute la pression. L’opération commando lancée début avril par la Fédération calédonienne s’apprête en effet à connaître son dénouement.
Lundi, au terme de la rencontre Salomon – Nouvelle-Calédonie, au terrain de l’Université (Nouville), Félix Tagawa saura si l’équipe qu’il a érigée après seulement quelques week-ends de promotion du beach-soccer, sur un territoire qui ignorait jusqu’à l’existence même de la discipline, aura réussi à prendre l’unique billet océanien qualificatif pour la coupe du monde.
Première. Une coupe du monde qui se tiendra du 18 au 28 septembre à Tahiti, et à laquelle la Calédonie postule donc pour la première fois.
« On sait que la mission est compliquée. Les Salomon ont disputé plusieurs coupes du monde, et le Vanuatu (soit la troisième et dernière équipe engagée dans cette phase éliminatoire océanienne) est loin de tenter sa chance pour la première fois », analyse celui qui a été nommé à la tête d’une sélection alors inexistante, voici tout juste un an.
Mais l’homme garde confiance : « Quand on prend une équipe en main, on se doit d’être optimiste… » Optimiste, mais la tête sur les épaules. L’ancien attaquant de football à 11 ne s’en cache alors pas : sitôt sa sélection établie, le mois dernier, il s’est attelé à former son escouade à partir des rudiments du jeu. « On est parti de la base, à savoir les lois du jeu, tout simplement pour nous imprégner de l’essence même de ce sport. »
Car sans compétition régulière de beach-soccer sur le Caillou, l’homme a dû s’attacher les services des pratiquants des autres formes de football ; le sacro-saint “foot à 11”, et le futsal. « Or le beach-soccer a ses spécificités, et il ne faut pas croire qu’un bon joueur de football fera obligatoirement un bon joueur de beach-soccer. »
Vu le verre à moitié vide, ce constat laisse à penser que les chances de nos Cagous seront bien maigres face à des formations nettement plus aguerries aux subtilités du jeu sur terrain instable. « Certes, mais on jouera à domicile », rétorque un Félix Tagawa qui n’est pas le genre de technicien à baisser facilement les bras.
Changements. Une qualité indispensable compte tenu du contexte… « C’est vrai que tout n’a pas été simple dans la construction de cette équipe. Une fois que Philippe Jiane, référent du football diversifié à la Fédération, et le cadre technique Kamali Fitialeata m’ont nommé à la tête du projet en août 2012, nous avons dû attendre de nombreux mois avant de pouvoir lancer notre opération de détection. Et ce mois-ci, les changements de date de ces éliminatoires m’ont fait changer bien des plans. Des joueurs sur qui je pouvais compter en milieu de mois sont désormais indisponibles, tout simplement parce que leurs employeurs ne peuvent pas les libérer incessamment… »
Alors Félix Tagawa a composé, animé de cette conviction calédo-calédonienne : « l’animation offensive est une chose innée chez le footballeur calédonien, et c’est une vertu incontournable du beach-soccer. On part outsiders, c’est certain, mais le beach-soccer se joue sur de petites erreurs. Et si on n’en commet pas… » Alors le rêve prendra vie.
Bio-express
37 ans, né à Baco (Koné), où il réside encore actuellement.
Ancien joueur de la JS Baco, de l’AS Venus (Tahiti), des Brisbane Strickers (Australie), de l’AS Dragon (Tahiti).
Conseiller technique du comité provincial Nord de 2004 à 2006.
Ancien international tahitien.
Entraîneur de Mouli Sport jusqu’en 2012.
Soutien technique de la sélection calédonienne de football moins de 17 ans.
Diplômé du brevet d’État et de nombreux modules spécifiques au football diversifié (futsal et beach-soccer)
Nommé à la tête de la sélection de Nouvelle-Calédonie de beach-soccer en août 2012.

Match Jour 1 – Samedi 31 août, 15h30
Solomon Islands vs. Vanuatu
New Caledonia – exempt
Match Jour 2 – Dimanche 1er septembre, 14h00
Vanuatu vs. New Caledonia
Solomon Islands – exempt
Match Jour 3 – Lundi 2 septembre, 12h00
New Caledonia vs. Solomon Islands
Vanuatu – exempt

Comment