FedCalFoot > A la une > Super Ligue J7 - programme > Le Mont-Dore ne décolle pas

Le Mont-Dore ne décolle pas

Info Score Super Ligue
Sc Ne Drehu – As Wetr : 0 – 0
AS Kirikitr – As Magenta : 1 – 3
A force de perdre des points, le Mont-Dore va finir par revoir très clairement ses objectifs à la baisse. Face à la lanterne rouge maréenne, les joueurs mondoriens avaient pourtant l’occasion de se relancer après une série de trois matchs nuls et une lourde défaite enregistrée le week-end dernier face à Gaïtcha (3-6).
Temps additionnel. Reste qu’un match dure 90 minutes, sans oublier les arrêts de jeu. Surtout lorsque le temps additionnel semble éternel, comme ce fut le cas ce mercredi au Stade Numa Daly. Et ce qui devait arriver arriva, puisque l’ASMD allait finalement craquer sur la toute dernière action de la rencontre, alors que les protégés d’Harold Oiremoin menaient 2 à 1.
Une perte de balle au milieu de terrain bien mal venue, une faute quelque peu inutile aux abords de la surface dans la foulée… Et voilà le coup franc de la dernière chance pour l’AGJP, au bout du bout des cinq longues minutes d’arrêts de jeu laissées jouées par l’arbitre central Bertrand Billon.
Le centre-tir surpuissant venait ainsi trouver la tête à bout portant de Jean Sabouro, étrangement seul au second poteau, laissant le gardien Arnaud Pouillaude, excellent jusqu’à présent, totalement impuissant (2-2, 90’+5). Pas forcément immérité pour la formation maréenne qui aura poussé dans le dernier quart d’heure de jeu pour refaire son retard.
Pénaltys. Car avant cela, l’AS Mont-Dore avait pris l’avantage par deux fois. Très rapidement, les ‘Rouge et Noir’ avaient en effet ouvert le score après un bel enchaînement côté droit de Yohan Gerbet, ce dernier se présentant seul devant le portier pour ouvrir la marque dès la 3ème minute (0-1, 3ème). Le début de match était d’ailleurs outrageusement dominé par les mondoriens. Jusqu’à ce pénalty à la 16ème minute de Löic Bessières repoussé par la barre transversale de Jacques Roine.
Cela allait étrangement changer la donne en cette première mi-temps, l’AS Mont-Dore commençant à trop reculer tandis que l’AGJP profitait de la rapidité de ses attaquants pour commencer à semer le doute dans la défense de l’ASMD. Concédant également beaucoup trop de coup-francs dans leur moitié de terrain, les coéquipiers du solide Ernest Loé finissaient par être punis une première fois sur coup de pied arrêté. Ironie du sort, c’est sur un but contre son camp que le capitaine Bessières – bien malheureux pour le coup après avoir effleuré le ballon de la tête sur son duel aérien – remettait les deux équipes à égalité (1-1, 30ème).
Les débats seront ensuite équilibrés, jusqu’à un deuxième pénalty logiquement accordé aux mondoriens. Cette fois-ci Romain Painbéni ne tremblait pas et redonnait l’avantage aux siens (1-2, 60′). La suite on la connait. L’AGJP allait alors jeter toutes ses forces dans la bataille pour égaliser, alors que le Mont-Dore pourra regretter son manque de réalisme en contre.
Voilà en tout cas un score qui n’arrange pas les affaires de ces deux équipes, notamment celle de l’ASMD qui espérait un tout autre début de saison. La jeune équipe mondorienne devra vite retrouver le chemin de la victoire pour ne pas sombrer dans le bas du classement. Il faudra pour cela grappiller des points face aux leaders Lössi et Magenta, leurs prochains adversaires.
SUPER LIGUE – Journée 7
AGJP – AS Mont-Dore : 2 – 2
Stade Numa Daly (500 spectateurs)
Buts pour AGJP : Bessières (30′, csc) – Jean Sabouro (90’+5)
Buts pour Mont-Dore : Gerbet (3′) – Painbéni (60′)

Comment