FedCalFoot > A la une > Joueur du mois > Au tour d’Ajapuhnya

Au tour d’Ajapuhnya

Comme pressenti, le match Hienghène Sports – AS Wetr a bien eu lieu. Si, sur les pelouses de Super Ligue, le club de la côte Est s’est tranquillement imposé 3-0 à Boéwa le 22 juin dernier, c’est bien l’AS Wetr qui vient de prendre le dessus… sur la toile. Anthony Ajapuhnya, le gardien de but de l’AS Wetr, a en effet été élu comme le meilleur joueur du mois de juillet avec 44,8 % des suffrages devant Miguel Kayara, le milieu de terrain de Hienghène, qui a récolté 26,3 % des votes pour le trophée du joueur du mois de juillet, décerné en partenariat par la Fédération calédonienne de football (FCF) et Les Nouvelles Calédoniennes.
Après Brice Dahité (Hienghène) en mai et Joseph Milie (AS Wetr) en juin, voilà donc une nouvelle récompense individuelle décernée au club de Wetr, qui se bat pour le maintien parmi l’élite. Face aux communautés autant hyper que cyber-actives des deux clubs déjà récompensés, René Atréwé (Qanono Sports) et Kévin Mawéa (AS Magenta), les deux autres nominés, n’ont pas pesé bien lourd, récoltant respectivement 16,3 et 12,6 % des suffrages.
Titulaire. Justement absent lors de la rencontre contre Hienghène, du fait du roulement avec Max Haocas, qui joue un match sur deux, Ajapuhnya avait, par la suite, écoeuré les attaquants d’Auteuil en seizième de finale la Coupe de Calédonie lors de la victoire des siens (2-1). « Antho, c’est sa première saison en seniors avec nous, il travaille bien. Malgré son petit gabarit, il nous a sauvé quelques rencontres. Contre Auteuil, je pense que 50 % de la victoire est pour lui. Il a pris confiance en lui, c’est un garçon qui a énormément progressé, même s’il pourrait encore plus s’affirmer, plus parler à ses défenseurs, avance Manu Hemelsdael, le coach de Wetr. Ce dernier de souligner que ce trophée récompense « l’excellent travail [ses] gardiens de Patrice Paquereau qui font de très bons matches. » « Mais comme on ne marque pas… Ça finit par craquer », se lamente-t-il. « Maintenant, on va devoir ne compter que sur Anthony, poursuit le coach de Wetr, car j’ai six joueurs (dont Haocas) qui partent en Métropole pour leurs études. »
Bosseur. Gardien de la sélection des U20 lors des éliminatoires de la Coupe du monde de cette catégorie d’âge, fin mars, Ajapuhnya pourrait bien représenter l’avenir des cages calédoniennes. « C’est quelqu’un de très intéressant, notamment de par son très bon état d’esprit. Il voulait toujours en faire plus, il est toujours prêt à s’accrocher, juge Mathieu Delcroix, le sélectionneur des U20. Sur sa ligne, il fait du bon travail. Il manque encore de confiance sur ses sorties aériennes, mais je trouve qu’au fur et à mesure de la saison, grâce à l’opportunité qu’il a de jouer en Super Ligue et la chance de pouvoir réaliser des entraînements spécifiques avec Wetr, il progresse. Il commence à s’imposer, à parler. »
De là à pouvoir concurrencer Rocky Nyikeine et consorts chez les A ? « C’est sa première année chez les seniors, il a encore du chemin à parcourir. Pourquoi pas s’il continue sur cette lancée… Mais il est jeune, il faut lui laisser du temps. On pourra juger son potentiel réel par rapport aux autres gardiens à la fin de la saison. »
Le résultat des votes :
1. Anthony Ajapuhnya – AS Wetr : 167 votes (44,8 %),
2. Miguel Kayara – Hienghène Sports : 98 votes (26,3 %),
3. René Atréwé – Qanono Sports : 61 votes (16,3 %),
4. Kévin Mawéa – AS Magneta : 47 votes (12,6 %).

Related posts

Comment