FedCalFoot > A la une > Fcf > Les Sections Sportives : un rôle à jouer

Les Sections Sportives : un rôle à jouer

Un encadrement pour progresser
Pilotées par l’Education Nationale, les Sections Sportives implantées dans certains collèges et lycées français ont avant tout pour vocation d’accueillir des élèves motivés par un suivi de qualité, tant sur le plan scolaire que sportif. Ces structures ont ainsi leur rôle à jouer dans le paysage footballistique, en métropole comme dans les pays de l’Outre-mer, permettant un apprentissage qui vient se greffer en « complément du travail réalisé en club », comme le précise Didier BLANC, responsable de la Section Sportive du collège de Magenta à Nouméa. Ainsi, en Calédonie, on ne dénombre pas moins de six Sections, dont cinq au niveau collège : à Lifou, Koné, Païta, Koutio, et à Magenta. Le lycée Jules Garnier assure quant à lui le deuxième cycle, en étant l’unique section ouverte en lycée. Le développement de ses filières se met donc progressivement en place sur le caillou, et ces dernières devraient petit à petit trouver leur place dans la formation des jeunes footballeurs cagous.
Grâce à un aménagement de leur emploi du temps, ces structures donnent ainsi la possibilité aux élèves scolarisés de suivre une scolarité normale tout en se perfectionnant dans un sport qui les passionne, en l’occurrence le football. « La scolarité de l’élève reste notre priorité », poursuit Didier BLANC. « C’est je pense un bon compromis qui permet aux jeunes sportifs de pouvoir trouver un équilibre entre l’apprentissage scolaire et une volonté de s’investir dans sa passion du sport ».
Axé sur le développement individuel du jeune, les sections tendent donc à améliorer les qualités physique de base, perfectionner les gestes techniques et leur utilisation dans le jeu, tout en insistant sur l’apprentissage de la citoyenneté et sur la sensibilisation à l’hygiène de vie et à l’esprit sportif. « L’intérêt est de pouvoir avoir un bon suivi scolaire, sportif et médical des jeunes tout en assurant un travail de collaboration avec les clubs. La progression individuelle des jeunes passe par là », argumente également Didier BLANC.
Des perspectives encourageantes
Progressivement donc, le travail réalisé à travers ces structures commence à être reconnu. « Complémentaires des clubs, c’est bien comme cela qu’il faut considérer les sections sportives et avec le temps cette idée de complémentarité a fini par être comprise », poursuit l’intéressé. D’autant que les perspectives de travail que l’on peut entrevoir avec l’ouverture du Centre Technique de Païta laissent présager une formation plus performante de nos jeunes footballeurs, comme l’explique le Sélectionneur de la Calédonie et Directeur Technique Fédéral, Christophe COURSIMAULT : « Le Centre Technique de Païta devrait très vite devenir opérationnel. Assurément, les perspectives de travail liées à l’ouverture du Centre sont intéressantes puisque la formation des jeunes doit être l’une de nos priorités. Les sections sportives sont de véritables tremplins dans la progression individuelle des jeunes, et le Centre de Païta s’inscrira dans la continuité de l’épanouissement sportif et scolaire qui est recherché… En corrélation bien évidemment avec tout le travail réalisé par les clubs ».
Voila qui laisse arborer de bonnes bases de travail pour nos jeunes passionnés du ballon rond, qui dans un avenir plus ou moins proche devraient prendre le relais des « anciens », puisque c’est bien de l’avenir du football calédonien dont nous parlons.
Collèges
Havila : responsable pédagogique Sébastien BOUCHER
Koné : responsable pédagogique Patrick Louis FERDINAND
Sainte-Marie : responsable pédagogique Philippe GUEZENNEC
Magenta : Responsable pédagogique Bertrand Billon / Responsable Technique Didier Blanc
Koutio : responsable pédagogique Vincent VASAPOLLI
Lycée
Lycée Jules Garnier : responsable pédagogique Mathieu DELCROIX
Concours d’entrée
Collège Magenta, cliquez-ici

Collège Havila, cliquez-ici

Collège Koutio, cliquez-ici

Lycée Jules Garnier, cliquez-ici

Related posts

Comment