FedCalFoot > A la une > Futsal > Fini la routine

Fini la routine

Article  » Les Nouvelles Calédoniennes « 
Article LNC, par Alban COLOMBELSite LNC
Du score fleuve de l’ASPTT face au SC Koohnê au carton de Kartier Nord face à Ferrand, en passant par la première défaite de Houaïlou, la huitième journée aura été riche en scénarios inattendus, samedi dernier.
Le plus improbable étant assurément le 7-1 infligé par Kartier Nord au FC Ferrand, pourtant prétendant au podium… voire mieux. Ferrand aurait en effet pu profiter du faux-pas du leader pour se rapprocher de la tête du classement, d’autant qu’un adversaire relativement abordable – sur le papier – l’attendait.
Conquérant.Mais au grand complet, la lanterne rouge Kartier Nord a pu afficher un visage bien plus conquérant qu’à son habitude, tandis que le FC Ferrand accusait sérieusement le coup, miné par l’absence de quatre de ses pièces maîtresses. Menés 1-0 à la pause, les joueurs de Ferrand pouvaient encore y croire. Mais en face, poussés par la perspective d’un maintien de nouveau envisageable, ceux de Kartier Nord poursuivaient leur marche en avant au retour des vestiaires (7-1 score final), rendant impossible la mission de la trop jeune et trop expérimentale formation de Ferrand.
À défaut de se rapprocher du leader, Ferrand laisse revenir sur ses pas l’équipe de l’Olympique, auteur de la bonne opération de la journée, pour ne pas dire de l’exploit de l’année. Car personne avant elle n’avait réussi à dominer l’ES Houaïlou, leader incontesté et double champion de Calédonie en titre. Un leader pourtant toujours aussi tenace : menés 3-1 à la pause, les hommes de la côte Est avaient su revenir au score par la suite, avant de laisser de nouveau filer la formation nouméenne vers la victoire. Une victoire qui ramène cette dernière à huit points de sa victime du jour, dont l’avance au classement demeure toujours aussi confortable.
Solidité.Derrière en revanche, ça se bouscule pour récupérer le statut de dauphin… Quatre équipes comptent aujourd’hui vingt points ; la dernière ayant atteint ce cap étant la solide, très solide, formation de l’ASPTT. À Nouméa, les hommes de Stéphane Parage n’ont fait qu’une bouchée du collectif de Koohnê, un collectif bien trop peu inspiré offensivement pour espérer quoi que ce soit, samedi.
Les Nordistes avaient pourtant pris les commandes à deux reprises (1-0 puis 2-1) avant de perdre toute inspiration balle au pied. Leurs nombreuses frappes lointaines témoignaient d’ailleurs de cette incapacité à produire du jeu… à l’inverse des « Jaune et Bleu » de l’ASPTT, riches d’une solidité défensive à la hauteur de leur vitesse de construction en phase offensive. À 9-2 à la pause, le match était plié, mais le score, lui, aurait pu être nettement plus lourd tant les frappes nouméennes auront souvent percuté les montants des buts nordistes… Le score final de 15 à 5 permet tout de même à la formation de l’ASPTT de soigner son goal-average avant l’emballage final. Un emballage durant lequel il faudra – c’est certain – compter avec elle.
L’ASPTT et son capitaine Yves Manaute n’ont pas eu à forcer pour dominer le SC Koohnê, samedi à la salle de la Vallée du Tir.
Super Ligue Futsal – Résultats, Classement et Programme
cliquez ici.

Related posts

Comment