FedCalFoot > A la une > PH Grande Terre > Un premier titre mérité

Un premier titre mérité

Article  » Les Nouvelles Calédoniennes « 
Pierre GUILLOT – Article LNCSite LNC
Il reste à décerner la deuxième place qualificative, elle aussi, à la Super Ligue 2013.
Samedi après-midi, pour sa dernière sortie, l’AS Wet a battu l’USC 2 à 0. Une treizième victoire – chiffre porte-bonheur ? – pour deux matches nuls et trois défaites, 76 buts marqués et 27 encaissés. Avec 55 points, elle ne peut plus être rejointe par l’AS Grand Nord et le Bélep FC Mont-Dore qui en comptent 51 chacun. Leurs trois défaites, les « bleu et blanc » les ont subies dès la première journée en déplacement à Poindimié (1-3) puis face à la JS Maré lors de 14e journée (4-5) et enfin devant le Bélep FC à la 16e journée (2-3).
L’ASW n’a pris les commandes du championnat que lors de la 11e journée, la deuxième de la phase retour, en délogeant l’AS Grand Nord qui n’avait pas pu affronter Poindimié ce jour-là. Dès lors, elle ne quittera plus le fauteuil de leader, en dépit de ces deux défaites, dont celle devant un adversaire direct dans la course au titre.
Cohésion. « On a eu des hauts et des bas. Cela a été une saison difficile. Encore plus que la précédente. On avait moins de joueurs techniques mais une meilleure cohésion qui nous a permis de relever la tête après chaque faux pas. Comme le non-match du retour face à l’ES Maré qui nous avait vus prendre une valise et une leçon de football. La cohésion, c’est ce qui a fait la force du groupe », reconnaît Manu Hemelsdael.
Selon l’entraîneur de Wet, « le déclic a été la victoire au match aller face au Bélep FC qui était alors leader du championnat. Cela n’a pas été facile puisque nous avons été dominés par nos adversaires. En respectant parfaitement les consignes, on l’a emporté 2-1, alors qu’on aurait pu tout aussi bien perdre. Ce qui nous aurait rejetés à 5 points alors qu’en gagnant, nous sommes devenus coleaders aux côtés de l’AS Grand Nord ».
Pour Manu Hemelsdael, « la différence avec les précédentes saisons qui avait vu Wet échouer régulièrement, c’est l’apport de joueurs qui sont arrivés discrètement en apportant leur expérience. Ce sont des anciens qui nous avaient manqué les autres années ».
Prétendants. « Cette année, le championnat a été particulièrement accroché. Tous les rencontres ont été difficiles. Notre point fort qui était aussi notre faiblesse, c’était notre jeunesse. Certains n’ont pas su faire la part des choses, entre le football et les à-côtés du football. Parfois aussi, on n’a pas su tuer suffisamment tôt les matches pour se mettre à l’abri du retour de notre adversaire », conclut le technicien.
Derrière Wet, la deuxième place, synonyme, elle aussi, d’accession à la Super Ligue en 2013, n’a encore trouvé preneur. Opposés directement, les deux prétendants que sont l’AS Grand Nord et le Bélep FC ont partagé les points sur le score de 1-1. Le hasard du calendrier ayant bien fait les choses, ces deux équipes se retrouveront demain après-midi au stade de Tiéti, à Poindimié, pour tenter de se départager enfin. Mais par adversaires interposés cette fois.
L’équipe du Mont-Dore sera opposée à Goa alors que celle de Koumac affrontera Main Noire. En cas de victoire, elles totaliseraient 55 points. Mais victorieuse au match aller 3-2 à domicile, l’ASGN devancerait sa rivale au goal-average particulier. La différence de buts actuelle est également en sa faveur avec 37 contre 28.

Related posts

Comment