FedCalFoot > A la une > Disparition de Lucien VIRIAMU > Le Football perd un des siens

Le Football perd un des siens

UNE CARRIERE BIEN REMPLIE
Connus de tous dans le monde du ballon rond calédonien, celui que l’on surnommait plus communément « Lulu » a joué dans les rangs de plusieurs clubs de Nouméa, que ce soit à l’Olympique, à l’Indépendante, à Lössi ou encore l’ASL Nickel.
Sous les couleurs de la grande ASLN de Nouméa des années 70, le tahitien – débarqué dès son plus jeune âge sur le caillou – faisait partie de la première équipe néo-calédonienne à partir jouer la Coupe de France en métropole, une rencontre disputée à Saint-Ouen face à Corbeil (0-3).
DIRIGEANT DANS L’AME.
Après sa carrière, Lucien Viriamu aura enfilé sa casquette de dirigeant, en travaillant de nombreuses années au sein de la FCF, en tant que membre du Conseil Fédéral. Il fut notamment le trésorier sous l’ère du Président Fournier.
Personnage atypique, il prit part à de nombreuses campagnes avec la Sélection A et les Sélections jeunes, dont il fut le chef de délégation aux côtés – entre autre – de l’ancien Sélectionneur Didier Chambaron.
Tout au long de sa vie, Lulu n’aura eu cesse de s’investir dans le Sport de Nouvelle-Calédonie, au football mais aussi au basket dont il assurait la présidence d’un club.
Véritable passionné du ballon rond, il était un collectionneur averti des maillots de football du monde, et autres casquettes, disposant chez lui d’une incroyable vitrine de foot.
La Fédération Calédonienne de Football, son Président et son Conseil Fédéral, adressent ses plus sincères condoléances à la famille de Lucien Viriamu, ainsi qu’à ses proches, rendant hommages à cet amoureux de de foot, qui aura voué toute sa vie au football.

Comment