FedCalFoot > A la une > Sélection A > La Calédonie au défi Malaisie

La Calédonie au défi Malaisie

Plus de trois ans après leur dernière apparition à domicile – c’était face aux tahitiens en mars 2013 (victoire 1-0, but de Zéoula) – les cagous s’apprêtent à refouler la pelouse du grand Stade de Nouméa.

LA MALAISIE POUR UNE PREMIERE.
 » On sait que la Nouvelle-Calédonie est une belle équipe, et on s’attend à une bonne opposition « . Le coach malaisien – Ong KIM SWEE – ne tarie pas d’éloges sur son adversaire, à quelques heures d’une rencontre internationale face à la Nouvelle-Calédonie, match qui comptera au classement FIFA.
Pour la première fois de son histoire, la Sélection A de la Malaisie – composée exclusivement de joueurs professionnels « locaux » – foulera donc le sol calédonien, dans un Stade Numa Daly que l’on espère bien garni, même si le fait de jouer la rencontre en semaine ne facilitera pas l’affluence.
Mais le programme de nos « visiteurs » n’aura pas permis de pouvoir jouer le samedi, puisque les malaisiens s’envoleront pratiquement dans la foulée (jeudi matin) vers les Fidji, où ils disputeront la troisième rencontre leur tournée océanienne, après s’être inclinés à Port-Moresby la semaine dernière contre les papous (0-2).
LA CALEDONIE VEUT POURSUIVRE SUR SA LANCEE.
 » La formation calédonienne a fait forte impression lors de la Nation’s Cup, c’était certainement l’équipe la plus forte du Tournoi, donc on prend ce match très au sérieux « , confie d’ailleurs le Sélectionneur de la Malaisie, dont l’équipe se concentrera désormais vers la Coupe de l’Asie, compétition qui débutera en novembre *.
Côté cagou, le Sélectionneur Thierry Sardo s’appuiera sur un groupe de 20 joueurs, le même qui avait porté les couleurs du Pays lors de la Coupe des Nations océanienne, à l’exception de Cédric Sansot touché légèrement à la cheville et retenu pour raisons professionnelles.
 » Ce match va nous servir à travailler et poursuivre ce que l’on a commencé à mettre en place en Papouasie Nouvelle-Guinée « , explique quant à lui Thierry Sardo.  » C’est toujours bénéfique de pouvoir jouer une équipe au style de jeu différent. C’est une formation composée de professionnels qui évoluent chez eux. Notre objectif est de continuer à avancer, pour être encore plus performant lors des Eliminatoires Coupe du Monde « .
Et pour cela, le coach Sardo devrait « aligner la meilleure équipe possible demain », sans oublier que six changements seront possibles durant la rencontre (règlement FIFA, match amicaux internationaux).
 » On a besoin de certitutes, même si on en a gagné à la Nation’s Cup « , conclut le technicien de la Calédonie.
* Les malaisiens sont éliminés des Eliminatoires Coupe du Monde FIFA 2018 – Zone Asie.

Related posts

Comment