FedCalFoot > A la une > Fcf > Waddle, retour gagnant ?

Waddle, retour gagnant ?

Il aura donc fallu attendre quatre journées de championnat pour voir “Waddle” retrouver à nouveau les terrains de l’antichambre de l’élite du football français. Entre une première journée de Ligue 2 contrastée, avec la satisfaction d’une première titularisation mais avec le sentiment d’une première inachevée par la déception d’une sortie prématurée dès la mi-temps, l’attaquant calédonien faisait ainsi sa deuxième apparition de la saison sous les couleurs troyennes de l’ESTAC. C’était vendredi dernier à domicile, face à la Berrichonne de Châteauroux (3-0).
Mental. Entre temps, le Lifou aura été freiné par une élongation qui tombait mal puisque le souci musculaire venait freiner la bonne préparation estivale de l’international cagou. ” Cette année je n’ai pas le droit à l’erreur, il faut que je fasse mes preuves pour jouer et gagner la confiance du coach “, confiait d’ailleurs l’ancien protégé d’Alain Moizan juste avant son retour vers Troyes, en juillet, afin d’entamer la période d’avant-saison. Cette motivation sans faille n’aura visiblement pas laissé insensible l’entraîneur troyen, Jean-Marc Furlan n’hésitant pas à l’aligner d’entrée lors de l’ouverture du championnat de France de Ligue 2, à Niort en août dernier, venant récompenser une préparation très encourageante du calédonien.
Mais voilà, l’occasion de briller ne se sera pas vraiment présentée pour Georges en ce vendredi 2 août, dans une rencontre fermée au cours de laquelle le manque de prise de risques du cagou aura certainement joué en sa défaveur. La blessure qui suivra quelque temps après n’arrangera rien et retarda inévitablement son retour dans le groupe Ligue 2. Patient et toujours aussi déterminé, Waddle, de retour de blessure, en profitait pour faire parler ses talents de buteur en équipe réserve (cfa2), avec quatre buts inscrits en seulement deux rencontres, le cagou adressant également une passe décisive.
Retour. Altruiste et surtout décisif, de quoi taper à nouveau dans l’oeil de Furlan et réintégrer par là-même le groupe Ligue 2 le week-end dernier, devant le public du Stade de l’Aube. Son entrée en jeu à dix minutes du coup de sifflet final, en lieu et place du buteur du jour Ghislain Gimbert (auteur d’un doublé – voir photo), venait donc récompenser les gros efforts fournis par le Drehu depuis le début de saison.
Doté d’un talent naturel, le calédonien se découvre aussi un fort mental qui lui permet de ne jamais rien lâcher, même dans les moments plus difficiles… Ce qui on l’espère fera l’affaire pour voir notre buteur cagou célébrer rapidement son premier but en Ligue 2. Mais à défaut de faire trembler les filets en professionnel, Georges Gope-Fenepej pourra déjà apprécier, à sa juste valeur, l’ensemble de ses progrès accomplis depuis son arrivée à Troyes.
Le calédonien ne saura malgré tout s’en contenter. Premier objectif pour “Georgy”, être du déplacement à Nancy ce vendredi (7ème journée) pour ensuite grappiller un maximum de temps de jeu durant la saison.
Toujours pas de Ligue 2 pour Lolohéa – Le meneur de jeu cagou attend toujours son heure pour faire ses premiers pas en professionnel avec la formation de Laval. Les “tangos”, mal engagés en ce début de championnat, ont su redresser le tir lors de la 6ème journée de championnat, et de fort belle manière puisque les lavallois ont battu nettement le leader angevin sur leur pelouse, 4 buts à 1. C’était sans César Lolohéa, qui on l’espère fera très vite sa première apparition de la saison en L2.

Related posts

Comment