FedCalFoot > A la une > Super Ligue > Ça n’arrange personne

Ça n’arrange personne

Article  » Les Nouvelles Calédoniennes « 
Article LNC, par Stephen THIEBAULTSite LNC
Le choc du haut de tableau opposant le deuxième au cinquième aurait vraiment mérité mieux que la pelouse synthétique du stade de Boulari samedi après-midi. Sur un terrain rendu délicat à cause de la pluie qui n’a pas cessé de tomber en seconde période, les vingt-deux acteurs ont pourtant essayé de pratiquer du beau football. A l’issue de cette rencontre qui pouvait rapporter gros, Gaïtcha et Hienghène se sont quittés sur un score de parité assez logique (2-2), les formations dominant tour à tour chacune des périodes. Mais dans l’optique de la lutte pour le titre, ce score n’arrange personne. Magenta, malgré sa première défaite concédée face à Lössi, pointe à la deuxième place avec 41 points et un match en retard (face à Qanono).
Hienghène pourra se consoler en se disant qu’elle est, ce matin, seule en tête de la Super Ligue avec une longueur d’avance. Et que l’ASM devra absolument s’imposer face aux champions des îles 2011 si elle veut reprendre son fauteuil de leader. « Je ne sais pas si je dois être satisfait ou déçu, reconnaissait Michel Clarque à l’issue d’un match que ses joueurs ont failli perdre. Aucune équipe n’a rien lâché aujourd’hui (samedi). Gaïtcha a plus maîtrisé la seconde période en mettant plus d’engagement. »

Réaction. Mené 0-1 à la pause, le GFCN a su redresser une situation compromise. Car si les quarante-cinq premières minutes n’avaient pas été très riches en occasions franches, la formation de la Côte Est avait le plus souvent la possession du ballon. Sur un corner frappé par Bertrand Kai, et dévié au premier poteau par Iamel Kabeu, Roy Kayara surgissait au bon moment pour concrétiser la domination de Hienghène (0-1, 33e). Quatre minutes plus tard, Gaïtcha aurait pu égaliser par l’intermédiaire de Francis Watrone, lequel voyait son tir en pivot frôler le montant droit de Jean-Marc Ounémoa. Un manque de réussite que déplorait Pierre Wajoka : « C’est dommage qu’on ne soit pas parvenu à concrétiser nos bonnes intentions, car il fallait gagner. Mais bon, c’est comme ça… »
L’entraîneur-joueur, sorti prématurément sur une blessure à la cuisse (21e), aura malgré tout apprécié la réaction dont a fait preuve son équipe en seconde mi-temps.
Sur un ballon mal dégagé par Jordan Dinet, Patrick Diaiké héritait de la sphère côté droit et centrait au deuxième poteau pour Kevin Maitran qui faisait preuve de sang-froid pour remettre les pendules à l’heure (1-1, 51e). Un but que regrettait Michel Clarque : « On a fait des erreurs qui nous coûtent cher ». L’équipe de Lifou aurait pu breaker dans la foulée, mais Yoann Bako voyait sa frappe raser la lucarne d’un gardien de Hienghène battu sur ce coup-là (52e).
« Pression. » Alors que le GFCN dominait les débats, il allait justement inscrire un deuxième but. Patrick Diaiké se fendait d’un raid solitaire sur son côté gauche et venait ajuster Jean-Marc Ounémoa d’une frappe en force magnifique (2-1, 75e). Un avantage au score mérité tant Hienghène reculait depuis un moment. « On n’arrive pas à se libérer, constatait le coach du Nord. On balance des longs ballons devant alors que l’on a un super milieu de terrain. On ne l’utilise pas assez. Jouer le titre met un peu de pression sur mon équipe, on oublie nos fondamentaux. C’est ça l’expérience qui rentre. C’est dans la gestion de ces gros matches comme celui-là qu’on apprend, ce n’est pas aux entraînements. »
Une rencontre au sommet qui allait s’achever sur le même score que face à l’ASM. Alors que le cuir traînait dans la surface, Miguel Kayara se montrait le plus adroit pour le propulser au fond des filets (2-2, 78e). En inscrivant son 3e but en deux matches, le meneur de jeu sauvait les siens.
Un but qui pourrait avoir son importance d’ici la fin de la saison. « Ce championnat est comme une course de haies, terminait Michel Clarque. Chaque point pris est important et on fera les comptes au soir de la dernière journée. A ce moment-là il faudra être tout en haut. »
GAITCHA – HIENGHENE 2-2
Au Mont-Dore (stade Victorin-Boewa), Gaïtcha et Hienghène 2-2 (0-1). Arbitre : M. Gaïcoin. 400 spectateurs environ. Buts : pour Gaïtcha, Maitran (51e), Diaiké (75e) ; pour Hienghène, R. Kayara (33e), M. Kayara (78e). Avertissements : à Gaïtcha, E. Béaruné (40e), Maitran (76e), Y. Bako (87e) ; à Hienghène, Kabeu (87e).
Super Ligue – Programme Journée 16
cliquez ici.

GAITCHA : Nyikeine – G. Béaruné, Wadenges, A. Wahnawe, P. Nyikeine – Diaiké (Passil, 86e), E. Béaruné (cap.), Wajoka (Hmuzo, 21e), Maitran – Y. Bako, Watrone. Entraîneur : Adrien Ausu.
HIENGHENE : Ounémoa – Kanva (Fisdiepas, 80e), Dinet, N. Bouanou, Yentao – Mercier, R. Kayara – Kabeu, M. Kayara, Gohoupe (Pouahili, 89e) – Kai (Dahite, 81e). Entraîneur : Michel Clarque.
Photos : Alain VARTANE

Related posts

Comment