FedCalFoot > A la une > Coupe de France - VIDEO > Mulhouse sait ce qu’il veut – VIDEO

Mulhouse sait ce qu’il veut – VIDEO

“CaledoFoot N°20 – VIDEO FCF
COUPE de FRANCE : LOSSI / MUHLOUSE

CaledoFoot n°20, cliquez-ici
Article ” Les Nouvelles Calédoniennes “
Stephen THIEBAULT – Article LNCSite LNC
Les traits sont encore un peu tirés, comment peut-il en être autrement après un périple de près de 24 heures –, mais les sourires sont bien présents sur les visages des Mulhousiens. Et pour cause. Alors que les températures sont en chute libre actuellement en Alsace, tout le staff du FCM apprécie de se retrouver sous la douceur calédonienne. A peine arrivés et les premières photos du groupe dirigé par Laurent Croci sont en ligne sur le site internet du club qui évolue en CFA. Plage, cocotiers, mer bleu turquoise et grand beau temps : tous les ingrédients ont de quoi faire pâlir d’envie les copains restés au pays.
Hier avait lieu le premier rendez-vous entre l’invité d’honneur de ce 7e tour de la Coupe de France et les médias calédoniens. En attendant que tous soient enfin arrivés dans un grand hôtel de l’Anse Vata, où avait lieu la conférence de presse, le coach, son capitaine et les officiels papotent près d’un salon aménagé pour l’occasion. Les autres joueurs profitent d’une terrasse en plein soleil ou de la piscine. La partie de questions-réponses commence à 11h30…
Objectifs. Le FC Mulhouse n’en est pas à son premier déplacement en territoire ultra-marin. Pour la troisième fois, les Alsaciens vont se déplacer loin de l’Hexagone, comme ils l’ont déjà fait à Tahiti. « Ça s’est toujours bien passé, commence par rappeler le capitaine, Samir Kescha, qui était déjà du dernier déplacement victorieux à La Réunion. On est bien ici à Nouméa, on profite du moment présent. On est dans un contexte extraordinaire en Calédonie. »
« C’est vrai, mais on n’est pas venu ici pour faire du tourisme », s’empresse de compléter, le sourire en coin, son coach. Et l’ancien joueur de Sochaux et des Girondins de Bordeaux de pousser un peu plus sérieusement son raisonnement : « On s’est fixé des objectifs en début de saison avec les joueurs. Il y a d’une part le championnat (le FCM est actuellement 4e du groupe B). Mais il y a aussi la Coupe de France. C’est toujours un peu aléatoire par rapport au tirage au sort, mais on souhaite se qualifier pour les 32es de finale (9e tour, les 5 et 6 janvier 2013), histoire de sortir un peu de l’anonymat pour se mettre sous les feux des projecteurs. Et pour cela, il n’y a que la Coupe qui peut nous le permettre. Mes garçons font beaucoup de sacrifices à tous les niveaux. Pour qu’ils soient récompensés, on se doit de réussir. »
Renseignements. Cela passera donc – déjà – par un résultat positif samedi face à l’ASL, le récent vainqueur de la Coupe de Calédonie. Et pour ne pas subir le même sort que Dunkerque (CFA2), éliminé à ce stade de la compétition par Magenta en 2010, les Haut-Rhinois se sont « préparés avec sérieux », dixit leur responsable technique, et se sont quand même un peu renseigné sur la formation coachée par Thierry Sardo.
« Lössi a réussi l’exploit de mettre Magenta dans l’ombre. Cette équipe possède une grosse capacité offensive avec plus de 50 buts en championnat cette saison (56 exactement). Et que ce soit à Nouméa ou n’importe où ailleurs, les buts font la même dimension et il faut les mettre au fond. Attention donc, même si je crois savoir que leur meilleur buteur sera suspendu (Jacques Haeko). Car cela veut dire que les garçons ont de la qualité, sont adroits et ont de grosses capacités physiques. On s’attend à un match difficile. »
Info ou intox, toujours est-il que le défenseur aux 380 matches de Ligue 1 ne compte pas repartir du Caillou sans ce qu’il est venu chercher : la qualification.
Lucide. Le 8e tour, son homologue n’y croit pas. Enfin si, il estime à « 1 % » les chances de sa formation de réaliser un exploit qui serait plus grand que celui de Magenta (Mulhouse vise la montée en National).
Et logiquement, Thierry Sardo se place dans la peau du petit poucet qui n’a « pas à se mettre la pression. Nos objectifs ont été atteints. A nous d’être sérieux et de tenir le 0-0 au maximum. Pour cela, on ne devra pas jouer comme samedi (défaite 1-3 face à Qanono). Nos jeunes n’étaient pas dedans. Mais depuis lundi il y a plus de sérieux à l’entraînement. On ne devra pas se voir plus beau que l’on est. En Coupe il y a toujours des surprises. Si Lössi pouvait en être une, ce serait bien. »
Pas sûr que Laurent Croci soit d’accord avec lui…
En bref…Le FCM sans Johansen
Le groupe du FC Mulhouse est arrivé presque au grand complet lundi soir. Seul manquait à l’appel Pascal Johansen. L’ancien joueur de Strasbourg, Marseille et Bordeaux est pourtant venu jusqu’à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle avec ses camarades, avant de rebrousser chemin. Sans vouloir s’étendre plus que cela sur le sujet, Laurent Croci a expliqué hier : « On fixe des règles dans notre groupe. Si elles ne sont pas respectées, il faut savoir recadrer les choses pour ne pas se faire déborder sinon, l’entraîneur perd de son autorité. Je n’en dirais pas plus sur le cas Pascal Johansen, ce n’est pas spécialement par rapport à lui, avec un autre joueur, j’aurais agi de la même façon. Je fais ça pour le bien du groupe. »

Comment