FedCalFoot > A la une > Joueur de l'année FCF-LNC > Qui sera le champion 2012 ?

Qui sera le champion 2012 ?

JOUEUR de l’ANNE 2012
Votes en lien, site LNC
VOTEZ pour VOTRE joueur Super Ligue de l’année 2012, à partir de demain mardi jusqu’au 13 décembre
Miguel Kayara (Hienghène)
Le dépositaire du jeu de la formation de la Côte Est a certainement été le plus régulier de son équipe. Dans son sillage, Hienghène a pris un excellent départ dans cette Super Ligue. Au point de venir titiller le leader Magenta à mi-saison. Ses bonnes prestations à répétition ont conduit le sélectionneur calédonien, Alain Moizan, à l’appeler pour la Coupe des Nations du Pacifique aux Îles Salomon, lors de la Coupe de l’Outre-Mer et enfin pour les éliminatoires du Mondial-2014. Désormais reconnu à sa juste valeur, Miguel Kayara devra désormais confirmer pour aider son club à décrocher le titre.
Bertrand Kai (Hienghène)
L’attaquant de la sélection a décroché cette saison son premier titre de meilleur buteur du championnat. Auteur de 22 réalisations, il s’est vu décerner le titre de meilleur joueur d’Océanie 2011 après des Jeux du Pacifique qu’il avait achevé comme… meilleur buteur. Bertrand Kai fait partie des cadres de l’équipe des Cagous sur lequel s’appuie toujours son sélectionneur. A l’instar de son entraîneur à Hienghène, Michel Clarque. Après un léger passage à vide en fin de saison, le goléador s’est retrouvé pour porter au plus haut un club auquel il est viscéralement attaché.
Cédric Moagou (JS Baco)
Il fait partie des révélations du championnat 2012. Avec 18 buts en 19 rencontres, il terminera non loin de Bertrand Kai au classement des buteurs. Le capitaine de la JS Baco, qui évolue le plus souvent sur le flanc gauche de l’attaque, a tout tenté pour aider son club à se maintenir. En vain. A force de travail et de volonté, il a lui aussi goûté à la sélection lors de la coupe de l’Outre-Mer. La saison prochaine en Promotion d’Honneur Grande Terre, nul doute qu’il sera l’un des attaquants les plus prolifiques.
Yohann Mercier (Hienghène)
Après avoir mis entre parenthèses sa carrière de footballeur pour raisons personnelles pendant quelques saisons, le milieu récupérateur de Hienghène est revenu par la grande porte cette année. Le plus souvent associé à Roy Kayara dans l’entre jeu, il peut également venir dépanner sur le côté gauche de la défense. C’est d’ailleurs à ce poste qu’il a fait son retour en sélection pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Comme ses partenaires Miguel Kayara et Bertrand Kai, il est l’un des hommes de base de l’équipe du Nord.
Patrick Wajoka (Qanono)
L’attaquant de Qanono a prouvé, à 34 ans, que l’âge n’avait pas d’emprise sur ses qualités de finisseur. Auteur de 12 réalisations en 18 rencontres, il a aidé son équipe à se maintenir en Super Ligue. Ce qui n’est pas une mince affaire. Avec son expérience, il est l’un des meilleurs relais de l’entraîneur Léon Waitronyie auprès de ses plus jeunes partenaires qu’il essaye de guider du mieux possible.

Comment