FedCalFoot > A la une > Eliminatoires World Cup FIFA 2014 > Les Cagous matent Tahiti – VIDEO

Les Cagous matent Tahiti – VIDEO

Article  » Les Nouvelles Calédoniennes « 
Article LNC, par Stephen THIEBAULTSite LNC
Tahiti / NOUVELLE-CALEDONIE (match)
Résumé VIDEO
– cliquez-ici
Galerie Photos OFC
groupe fb « FCF Foot » et « Caledo Foot »
– cliquez ici.

L’ombre du défenseur central et capitaine tahitien, Nicolas Vallar, a plané durant 90 minutes hier soir sur le stade Pater de Papeete. Expulsé la semaine dernière à Honiara face aux Îles Salomon, il a regardé, depuis les tribunes, ses partenaires boire le calice jusqu’à la lie face aux Calédoniens qui se sont relancés dans ces éliminatoires du Mondial-2014 après leur succès 4-0 en Polynésie. Une large victoire qui permet aux joueurs d’Alain Moizan de ravir la deuxième place du groupe aux Salomonais, lesquels se sont lourdement inclinés à Auckland mardi (lire par ailleurs).
« Je suis bien entendu très satisfait de ce résultat, expliquait le sélectionneur calédonien. On a pris le dessus physiquement en seconde période. Je pense que les Tahitiens manquaient de rythme. On était venu pour gagner, pour cela, j’avais demandé à mes joueurs de presser très haut, c’est ce qu’ils ont fait. On a su être réaliste offensivement et efficace en défense. »
Du côté des Polynésiens, l’attaquant Steevy Chong Hue ne comprenait pas pourquoi ils avaient « baissé les bras. On a eu des occasions en première période, si on les avait mises au fond, ça aurait tout changé, mais c’est le football… Le score est sévère je pense. On a été spectateurs, on a flanché mentalement. Les trois buts en cinq minutes nous ont fait mal. On était sur notre petit nuage depuis la Coupe des Nations, on est retombé sur terre, à nous de réagir. On a lâché prise, c’est ce que je ne comprends pas. On doit s’en prendre qu’à nous-mêmes. »
Festival. Les Calédoniens pensaient bien ouvrir le score en début de seconde période par l’intermédiaire de César Lolohéa, mais l’arbitre assistant avait levé son drapeau avant que le Lavallois n’envoie le ballon au fond des filets (50e). Ce n’était que partie remise car l’ancien joueur de Magenta et du Mont-Dore inscrivait le but libérateur. D’un centre-tir qui surprenait Xavier Samin, il donnait enfin l’avantage aux « Rouge et Gris » (0-1, 57e).
Ces derniers allaient ensuite exercer un pressing payant puisqu’ils subtilisaient le ballon aux Tahitiens. Georges Gope-Fenepej filait côté gauche et servait Bertrand Kai qui ne se faisait pas prier pour doubler la mise à la 59e minute. En pleine euphorie, les Cagous enfonçaient définitivement le clou par l’intermédiaire de « Waddle » qui, très bien servi par César Lolohéa, trompait l’infortuné gardien du fenua de la tête (0-3, 63e).
Les Tahitiens réagissaient timidement par l’intermédiaire de Lorenzo Tehau – au-dessus de la barre transversale (75e) –, et Steevy Chong Hue, qui loupait la cible (82e), mais rien n’y faisait. Au contraire, Georges Gope-Fenepej allait alourdir l’addition à la 90e minute, parachevant un succès qui ne souffrait aucune contestation (0-4).
Au cours de la première période, les Cagous avaient mieux débuté que leurs adversaires. Bien en place, ils privaient les Polynésiens de ballon.
Occasions. Durant ce premier quart d’heure, Iamel Kabeu décalait Georges Gope-Fenepej sur le côté gauche. Le joueur de Troyes remisait pour César Lolohéa dont la frappe passait à côté des buts de Xavier Samin (12e). Juste après, Steevy Chong Hue avait lui aussi une belle opportunité, mais son tir ne trouvait pas le cadre (14e). Puis venait le tour de Roy Kayara de tenter sa chance, mais l’occasion du milieu de terrain de Hienghène finissait sa course dans les mains du porter tahitien (21e).
Alvin Tehau s’essayait à son tour, après une remise de Steevy Chong Hue. C’était sans compter sur Rocky Nyikeine qui s’interposait avec brio (27e). Les Cagous continuaient sur leur lancée, mais alors que Bertrand Kai trouvait Roy Kayara au point de penalty, ce dernier manquait sa reprise (32e). Et enfin, Gope-Fenepej prenait lui aussi sa chance à la 37e minute mais n’avait pas plus de réussite que ses partenaires.
La dernière opportunité d’une première période qui laissait entrevoir un véritable festival en deuxième mi-temps.
TAHITI – CALÉDONIE 0-4
A Papeete (stade Pater), Nouvelle-Calédonie bat Tahiti 4-0 (0-0). Arbitres : M. Achari (FID), assisté de MM. Rule (NZ) et Chandra (FID). 500 spectateurs environ. Buts : Lolohéa (57e), Kai (59e), Gope-Fenepej (63e, 90e). Avertissements : au Tahitien Marmouyet (50e) ; au Calédonien E. Bearune (19e).
TAHITI : Samin – Simon, Ludivion, Tchen (c), Atani (T. Tehau, 66e) – Poroiae (Williams, 60e), L. Tehau, Marmouyet, J. Tehau – Chong Hue, A. Tehau. Sélectionneur : Eddy Etaeta.
CALÉDONIE : R. Nyikeine – Mercier (P. Nyikeine, 46e), J. Wakanumune, E. Bearune, Wacalie – Kaudré (M. Kayara, 73e), Kabeu – Gope-Fenepej, Lolohéa, R. Kayara – Kai. Sélectionneur : Alain Moizan.

Comment