FedCalFoot > A la une > Joueur du mois > ” Les Cagous à l’honneur “

” Les Cagous à l’honneur “

CONCOURS FCF-LNC, Joueur du mois / Avec le soutien de TOYOYA, partenaire officiel de la FCFSite LNC
(Début des votes aujourd’hui)
Présentation des 4 “internationaux” nominés
(LNC – S.T.)

Rocky Nyikeine
A 20 ans, le portier de Gaïtcha semble avoir signé un long bail avec la sélection. Même s’il possède encore une marge de progression énorme, celui qui a été désigné meilleur gardien du tournoi a prouvé qu’il pouvait s’imposer à un poste clé. Un titre honorifique qui vient récompenser deux prestations de très haut niveau. Tout d’abord en demi-finale, où il a littéralement écœuré les solides attaquants néo-zélandais. Puis contre les Tahitiens, sa responsabilité n’étant pas engagé sur le seul but de la finale. Il avait débuté timidement, mais a su se ressaisir dans les moments décisifs. La marque des grands.
Émile Béaruné
L’habituel défenseur latéral s’est affirmé à un poste où on ne l’attendait peut-être pas : en charnière centrale. Entré en jeu à la mi-temps du premier match face aux Tahitiens le 3 juin, il n’a, par la suite, plus jamais quitté l’axe de la défense. Sa taille et ses qualités de relance ont été de précieux atouts. A 22 ans, il fait déjà preuve d’une certaine maturité et devrait encore s’améliorer au fil des années. Aux côtés du très expérimenté Jean-Patrick Wakanumuné, de dix ans son aîné, le joueur de Gaïtcha devrait vite apprendre les subtilités d’un poste qui, à l’avenir, lui semble promis.
Joël Wakanumuné
Il est l’homme à tout faire de la sélection calédonienne. Après une énorme dépense d’énergie au milieu de terrain face au Vanuatu où il a ratissé un nombre incalculable de ballons, il est venu donner la main en défense quand son frère Jean-Patrick a été suspendu. Là encore, il a rendu la confiance que lui avait accordée son sélectionneur, Alain Moizan. Malgré un physique pas forcément adapté pour évoluer dans en charnière centrale, le joueur de Chambéry (26 ans) a comblé ce relatif handicap par une débauche d’énergie hors du commun et un jeu de tête qui n’a rien à envier aux géants kiwis ou tahitiens.
Bertrand Kai
Le co-meilleur buteur du championnat a encore frappé avec la sélection durant la Coupe du Pacifique. Auteur d’un triplé et d’une passe décisive lors du premier match face au Vanuatu, l’attaquant de Hienghène (29 ans) a livré son meilleur match international face à la Nouvelle-Zélande. En demi-finale, il a constamment harcelé la défense kiwie. Un investissement sans faille récompensé logiquement puisqu’il a ouvert le score d’un but plein de sang-froid à l’heure de jeu. Cible numéro 1 des défenseurs tahitiens en finale, il a encore beaucoup tenté. Bertrand Kai a confirmé qu’il était la première option offensive de la sélection.
Ce mois-ci, est à gagner par tirage au sort parmi les participants du net un “Téléviseur LED Thomson 19 pouces” offert par le partenaire de la FCF TOYOTA (jeu gratuit sans obligation d’achat, valeur du lot : 37900 frs XP)

Related posts

Comment