FedCalFoot > A la une > Joueur du mois >  » Les Cagous à l’honneur « 

 » Les Cagous à l’honneur « 

CONCOURS FCF-LNC, Joueur du mois / Avec le soutien de TOYOYA, partenaire officiel de la FCFSite LNC
(Début des votes aujourd’hui)
Présentation des 4 « internationaux » nominés
(LNC – S.T.)

Rocky Nyikeine
A 20 ans, le portier de Gaïtcha semble avoir signé un long bail avec la sélection. Même s’il possède encore une marge de progression énorme, celui qui a été désigné meilleur gardien du tournoi a prouvé qu’il pouvait s’imposer à un poste clé. Un titre honorifique qui vient récompenser deux prestations de très haut niveau. Tout d’abord en demi-finale, où il a littéralement écœuré les solides attaquants néo-zélandais. Puis contre les Tahitiens, sa responsabilité n’étant pas engagé sur le seul but de la finale. Il avait débuté timidement, mais a su se ressaisir dans les moments décisifs. La marque des grands.
Émile Béaruné
L’habituel défenseur latéral s’est affirmé à un poste où on ne l’attendait peut-être pas : en charnière centrale. Entré en jeu à la mi-temps du premier match face aux Tahitiens le 3 juin, il n’a, par la suite, plus jamais quitté l’axe de la défense. Sa taille et ses qualités de relance ont été de précieux atouts. A 22 ans, il fait déjà preuve d’une certaine maturité et devrait encore s’améliorer au fil des années. Aux côtés du très expérimenté Jean-Patrick Wakanumuné, de dix ans son aîné, le joueur de Gaïtcha devrait vite apprendre les subtilités d’un poste qui, à l’avenir, lui semble promis.
Joël Wakanumuné
Il est l’homme à tout faire de la sélection calédonienne. Après une énorme dépense d’énergie au milieu de terrain face au Vanuatu où il a ratissé un nombre incalculable de ballons, il est venu donner la main en défense quand son frère Jean-Patrick a été suspendu. Là encore, il a rendu la confiance que lui avait accordée son sélectionneur, Alain Moizan. Malgré un physique pas forcément adapté pour évoluer dans en charnière centrale, le joueur de Chambéry (26 ans) a comblé ce relatif handicap par une débauche d’énergie hors du commun et un jeu de tête qui n’a rien à envier aux géants kiwis ou tahitiens.
Bertrand Kai
Le co-meilleur buteur du championnat a encore frappé avec la sélection durant la Coupe du Pacifique. Auteur d’un triplé et d’une passe décisive lors du premier match face au Vanuatu, l’attaquant de Hienghène (29 ans) a livré son meilleur match international face à la Nouvelle-Zélande. En demi-finale, il a constamment harcelé la défense kiwie. Un investissement sans faille récompensé logiquement puisqu’il a ouvert le score d’un but plein de sang-froid à l’heure de jeu. Cible numéro 1 des défenseurs tahitiens en finale, il a encore beaucoup tenté. Bertrand Kai a confirmé qu’il était la première option offensive de la sélection.
Ce mois-ci, est à gagner par tirage au sort parmi les participants du net un « Téléviseur LED Thomson 19 pouces » offert par le partenaire de la FCF TOYOTA (jeu gratuit sans obligation d’achat, valeur du lot : 37900 frs XP)

Related posts

Comment