FedCalFoot > NEWS > Fcf > Du changement – sans grandes conséquences – au classement / Super Ligue, pénalités 2017

Du changement – sans grandes conséquences – au classement / Super Ligue, pénalités 2017

Photo 2017 : Alain Vartane.

Après dernières vérifications de la Commission d’Organisation des Compétitions FCF – qui aura donc définitivement bouclé ‘ l’état des lieux ‘ concernant les pénalités pour les douze clubs de l’élite 2017 – quelques rectifications apparaissent sur le classement final 2017… Sans grandes conséquences heureusement.

 

Sans souci, Hienghène Sport est le Champion de Calédonie 2017, mais bien avec quatre points d’avance sur son dauphin Magenta, le club nordiste n’écopant finalement que de deux points de pénalité.

Lössi reste bien sur le podium, mais est talonné par Tiga, quatrième à égalité de points avec le Mont-Dore, l’équipe de Tokanod étant devant au goal-average particulier, et alors que les mondoriens écopent finalement de trois points de pénalité (et non plus un point comme initialement annoncé).

Ce dernier contrôle des points de règlement à respecter voit aussi passer l’Horizon Patho de la sixième à la septième place, les maréens – qui avaient déjà été sanctionnés de cinq points – perdent finalement onze points au total, faisant de Patho l’équipe la plus lourdement sanctionnée en 2017 (sans compter Tiga qui avait perdu des points sur tapis vert).

Dans le bas du classement rien ne bouge, même si Wetr se voit lui aussi davantage sanctionné, tout comme Poindimié et Baco, à l’inverse de l’AGJP qui récupère trois points.

Dans l’ensemble, ces dernières vérifications ne changent pas vraiment grand chose, n’ayant aucune grande incidence majeure au classement… Mais il est vrai que le débat – entre les différents acteurs de Super Ligue – devrait continuer autour de la bonne structuration à donner pour ces pénalités, qui restent nécessaires – malgré leurs conséquences parfois fâcheuses – au bon développement du football calédonien.

Related posts

Comment