FedCalFoot > NEWS > Féminines Qualifs OFC > La CALEDONIE CALE face AUX PAPOUES / Coupe des Nations Féminines OFC

La CALEDONIE CALE face AUX PAPOUES / Coupe des Nations Féminines OFC

New Caledonia [NCL] : 2 (Kim MAGUIRE 48′, Sydney GATHA 90’+2′)
Papua New Guinea [PNG] : 6 (Marie KAIPU 20′, 31′, 46′, 60′, 81′, Ramona PADIO 36′)
(mi-temps : 0-3) / Photos OFC via Phototek

 

En s’inclinant nettement face aux papoues ce mercredi soir (2-6), les cagoues doivent désormais s’accrocher à la seconde place du groupe A afin de se qualifier pour le dernier carré. Le choc face aux Samoa samedi sera au couperet (Yoshida, 17h00).

 SECONDE PLACE SINON RIEN.

Si on se posait la question de savoir où ira la Nouvelle-Calédonie en cas de qualification pour les demi-finales, les joueuses des PNG viennent hier (mercredi) d’en apporter la réponse… Car désormais la première place est acquise à 99 pourcent aux papoues, alors que les cagoues joueront la seconde place du groupe A et par là-même le droit de se rendre à Lifou pour les demies.

Pour cela il ne faudra surtout pas perdre face aux Samoa, sous peine de grosse désillusion car une éliminatoire dès la phase de groupe serait forcément prématurée.

A contrario, une victoire assurera une place dans le dernier carré à l’équipe de Kamali Fitialeata, alors qu’un nul pourrait suffire si dans le même temps Tahiti ne gagne pas face aux PNG.

Dans le cas d’un résultat positif samedi, c’est en toute vraisemblance un duel face à la grande favorite Nouvelle-Zélande qui se profilera ensuite à l’horizon.

GAGNER EN EXPERIENCE.

Côté terrain la sévère défaite face aux papoues laissera forcément quelques traces dans les têtes, même si passer rapidement à autre chose est désormais le leitmotiv.

Battues tactiquement et dans les duels, les filles du caillou auront finalement subi la loi d’adversaires plus expérimentées, bien en place au milieu, et dont la vitesse devant aura fait des dégâts… En témoigne le quintuplé de Marie KAIPU qui aura tout bonnement ‘marché sur l’eau’ ce mercredi.

Les réductions du score de Kim Maguire et de Sydney Gatha n’y auront rien changé. La Papouasie était simplement plus forte lors de cette rencontre, là où les joueuses de Calédonie devront encore progresser dans l’utilisation du ballon et dans le replacement défensif.

Mais on le voit, il y a de la qualité dans cette formation cagoue, et quoiqu’il en soit tout reste encore à faire dans ce groupe A.

 

Kamali FITIALEATA, Sélectionneur de la CALEDONIE – féminines : ‘ C’était un match assez bizarre, avec cette impression qu’à chaque fois que les papoues tiraient c’était but. On a fait trop d’erreurs, face à un très bon adversaire, qui était en réussite. Tout a marché pour les papoues lors de cette rencontre, avec aussi une volonté plus forte de l’emporter, ce qui s’est finalement traduit sur le score final. ‘

 

Related posts

Comment