FedCalFoot > NEWS > News > LA SUPER LIGUE EST DE RETOUR / Journée 1, saison 2018

LA SUPER LIGUE EST DE RETOUR / Journée 1, saison 2018

Compétition phare du football calédonien, la Super Ligue – édition 2018 – débute ce week-end avec trois rencontres au programme à Numa Daly, une à Koné et une à Maré. Le match prévu à Lifou entre Ne Drehu et Mont-Dore est quant à lui reporté, faute de places disponibles dans les avions. Cinq rencontres lanceront donc les débats, pour une saison qui s’annonce haletante.

 

LE CHAMPION DEBUTE PAR UN DERBY.

Titré pour la première fois de son histoire l’an passé, Hienghène Sport entamera sa saison par un derby nordiste face au Racing Poindimié, ce samedi au Stade Yoshida (15h00). Les hommes de Félix Tagawa auront à cœur de marquer les esprits d’entrée de jeu, se remémorant certainement un début de saison 2017 en demi-teinte… Ce qui n’aura d’ailleurs pas empêché l’infatigable capitaine Bertand Kai et les siens d’être finalement sacrés en fin d’année dernière. En quête de stabilité depuis son arrivée au club, l’entraîneur Tagawa pourra également s’appuyer sur la jeunesse dorée de Hienghène Sport, des jeunes joueurs prometteurs qui montent en puissance et qui devraient être une fois encore au cœur du projet de Hyehen. Quant à Poindimié, là aussi l’effectif est pratiquement resté inchangé au mercato estival, avec malgré tout le recrutement de deux joueurs de Promotion Honneur Nord. Le buteur international Jean-Philibert Outiou sera bien évidemment l’une des pièces maîtresses de l’équipe fanion du RCP et de son emblématique Président Paul Thelotte.

UN CHOC DES ILES D’ENTREE.

Quoi de mieux que de fêter sa première en Super Ligue par un duel des îles entre Lifou et Maré… C’est en effet une date historique qui attend ce samedi la formation de Trio Sport Kejeny, Championne des Loyauté en 2017, et qui s’apprête à faire son entrée parmi l’élite par un déplacement tout aussi excitant que périlleux au Stade de La Roche de Maré, pour y affronter l’Horizon Patho. La fête promet d’être belle dans un stade maréen qui s’annonce une nouvelle fois bouillant. D’un côté on retrouvera une formation de Nengone qui a su s’installer sereinement en Super Ligue depuis deux ans, dont le groupe de joueurs est resté stable durant cette intersaison, même si l’effectif sera énormément rajeuni cette année… Quant au club de Trio, il aura fort à faire pour son baptême du feu à Maré, avec pour ambition cette saison pour l’équipe Drehu de vite se mettre à la page de la Super Ligue, à travers un effectif dont le jumelage entre jeunes joueurs et joueurs expérimentés pourraient faire un beau mélange. Affaire à suivre.

TROIS MATCHS A NUMA DALY.

Ca commencera fort aussi au Stade Numa Daly, avec trois rencontres programmées lors de ce coup d’envoi du championnat élite cagou, dont deux matchs le samedi et un le dimanche.

Tiga Sport – qui s’est solidement renforcé à l’intersaison – passera un premier test face à Wetr (samedi 14h00), une équipe dont le style de jeu pourrait être beaucoup plus direct et vertical cette saison. Du côté de la formation de Tokanod, on ne cache pas vraiment ses ambitions de jouer le titre cette saison et au vue de l’effectif Tiga se positionne clairement comme un des favoris de ce championnat 2018.

Dans la foulée, le vice-champion 2017 Magenta entrera à son tour en piste, face à l’AGJP. Si l’ASM a – comme à son habitude – réalisé un recrutement de qualité, avec notamment les venues des deux buteurs Emile Ounei (ex Tiga) et Richard Sele (ex Lössi), il faudra malgré tout oublier rapidement la déception d’une Champions League OFC ratée aux Salomon. Pour ce qui est de l’AGJP, les nombreux départs – dont cinq vers Tiga et pas des moindres – laissent place à un petit peu d’inconnu pour l’équipe maréenne, mais il y a de la ressource derrière à n’en pas douter.

Enfin dimanche le promu Thio affrontera un cador du championnat dès son entame de saison, avec face à lui l’As Lössi (14h00)… De quoi marquer le coup pour son retour en Super Ligue. L’objectif pour les protégés du coach Percy Avock – de nouveau sur le banc du club de la cité minière – sera logiquement d’assurer le maintien, et gratter des points face aux favoris pourrait s’avérer être décisif en fin de saison. D’autant que cette jeune équipe pourra compter sur un jeu offensif rapide et percutant afin de réaliser une bonne saison. Pour sa part, l’As Lössi aura la volonté de bien démarrer son exercice 2018, contrairement au précédent, et pour cela l’ASL pourrait bien compter sur sa dernière recrue en date, Jonas Teanyouen (ex Bélép MD). La saison du vainqueur de la Coupe de Calédonie 2017 sera elle aussi attendue au tournant.

Quant à l’As Mont-Dore et le Sc Ne Drehu, il faudra encore patienter une semaine avant de débuter, avec toujours cette problématique des places d’avions disponibles vers les Iles durant les vacances scolaires.

 

Related posts

Comment