FedCalFoot > A la une > News > L’AVENTURE NEO-ZELANDAISE SE TERMINE / Trans Pacific Futsal Cup

L’AVENTURE NEO-ZELANDAISE SE TERMINE / Trans Pacific Futsal Cup

Photo : NZ FOOTBALL.

Les Sélections futsal, filles et garçons, de Nouvelle-Calédonie viennent de boucler – hier jeudi – leur périple kiwi, clôturant leur ‘tournoi de gala’ à Tauranga par deux défaites honorables. La délégation cagoue rentre au Pays dès aujourd’hui (vendredi, arrivée 15h à Tontouta).

 

Si les deux formations calédoniennes repartent bredouilles de Nouvelle-Zélande, avec zéro victoire au compteur, les jalons viennent d’être posés par le Sélectionneur William Bret et son staff.

En ligne de mire, les prochaines qualifications Coupe du Monde Zone Océanie de Futsal, auxquelles participeront nos deux Sélections, masculine comme féminine.

LES FILLES SE LANCENT A L’INTERNATIONAL.

Côté filles, le chemin à parcourir est immense, mais ce tournoi amical aura permis de mesurer tout le travail à mettre en place dans les années à venir, n’oubliant pas que les calédoniennes découvraient pour la première fois le niveau international.

Après deux lourdes défaites (0-14 puis 0-15), on a d’ailleurs pu apprécier l’apprentissage ‘express’ des cagoues, ces dernières trouvant enfin la marque lors du troisième match, pour une défaite 2-9 encourageante. La différence de niveau technique entre les deux équipes était finalement trop importante – dans l’ensemble – mais la marge de progression laisse présagé un futsal féminin en devenir.

PLACE A LA RELEVE.

Côté garçons, William Bret l’avait annoncé avant le tournoi, c’est un nouveau cycle qui se lance pour l’équipe nationale futsal de Calédonie… Et les nouveaux-venus auront répondu présents pour cette première sortie à l’étranger.

Si les néo-zélandais ont – sur les trois matchs – fini par faire parler leur maîtrise technique, supérieure à celle calédonienne, les joueurs du caillou sont à chaque fois resté dans le coup, faisant en permanence douter leurs adversaires sur cette triple-confrontation.

Tactiquement en place, les cagous se sont inclinés 1-3 pour leur dernier match face aux ‘Futsal Whites’, pour un résultat d’ensemble prometteur.

La bande au capitaine Saihuliwa va désormais devoir mettre les bouchés double pour combler ce petit retard technique, qui aura parfois fait défaut face aux néo-zélandais. Capables de fulgurances, les calédoniens ont en tout cas prouvé qu’il faudra compter sur eux pour les prochaines grandes échéances océaniennes.

 

Related posts

Comment