FedCalFoot > A la une > u17 > LE DERBY DU PACIFIQUE (U17)

LE DERBY DU PACIFIQUE (U17)

Photo OFC

Apres avoir dominé les Papous pour leur premier match des Eliminatoires au Mondial FIFA  (3-2, dimanche dernier), les U17 calédoniens retrouvent leurs homologues tahitiens – ce mercredi 16h – pour un match qui s’annonce déjà décisif en vue des demi-finales.

 

UNE RENCONTRE TOUJOURS UN PEU PARTICULIERE.

‘ Ce match sera en quelque sorte un duel entre des amis et des frères ‘, annonce d’entrée Michel CLARQUE, Sélectionneur de l’équipe cagou.

Il est vrai qu’il plane toujours un doux parfum de derby lors des confrontations entre la Nouvelle-Calédonie et Tahiti, les deux consœurs francophones de l’Océanie.

Cette fois-ci c’est une place dans le dernier carré que se disputeront les 17 ans calédoniens et tahitiens, tous deux biens embarqués dans ce groupe A des Qualifications Coupe du Monde de la catégorie.

 

LES TAHITIENS PARTENT FAVORIS.

Si les joueurs de Fenua auront l’avantage de jouer à domicile, ils pourront aussi s’appuyer sur une préparation plus complète que celle effectuée par nos jeunes cagous.

‘ C’est sûr que nous n’avons pas vraiment pu préparer ce Tournoi de la même façon ‘, explique – lucide – le coach de la Calédonie, conscient de la difficulté qui attend les siens demain (mercredi), mais aussi conforté dans l’idée de voir ses protégés ‘progresser dans ce type de Tournoi, et ainsi continuer leur apprentissage ‘.

Côté Tahiti, l’entraîneur Patrice FLACCADORI attend une meilleure performance de son équipe, victorieuse dans la douleur du Vanuatu dimanche dernier également (1-0), et qui aura à cœur de s’imposer pour prendre la tête du groupe A.

‘ En seconde période face aux vanuatais, on a été tout le temps sous pression. On n’a pas su gérer notre possession de balle ‘, analyse pour sa part le Sélectionneur des U17 tahitiens, qui sait ‘l’importance de cette rencontre pour la suite de la compétition ‘.

Le duel s’annonce intense, avec à la clé une qualification quasi-certaine en demies pour le vainqueur… Si vainqueur il y a.

Related posts

Comment