FedCalFoot > NEWS > Féminines > Le groupe s’endurcit à Auckland / Stage de préparation, Nouvelle-Zélande

Le groupe s’endurcit à Auckland / Stage de préparation, Nouvelle-Zélande

En stage fermé du côté d’Auckland depuis le week-end dernier, la Sélection A féminine de Nouvelle-Calédonie s’est imposée 4 buts à 1 face à la formation d’Eastern Suburbs, ce mardi en match de préparation.

Le triplé de Jackie PAHOA sera forcément l’une des satisfactions de cette rencontre amicale, venant surtout récompenser l’investissement d’un groupe soudé, qui vit parfaitement sa ‘virée’ en Nouvelle-Zélande.

Lors du dernier match amical de nos internationales, les cagoues se sont inclinées 3 buts à 2 contre la formation d’Auckland Football Federation (but de Jackie Pahoa et Sydney Gatha pour la Calédonie)

Le retour de l’équipe est quant à lui prévu pour ce week-end.

 

PAHOA, le HAT-TRICK.

La jeune Jackie Pahoa aura certainement gagné des points aux yeux de son Sélectionneur Kamali  Fitialeata, ce mardi soir sur la pelouse – grasse – du Centre administratif et technique de l’Oceania Football Confederation, dans la banlieue d’Auckland.

Malgré la fraîcheur ambiante qui règne en cette période au pays kiwi, les filles du caillou ont donc su s’acclimater comme il le fallait depuis ces cinq jours de vie commune à l’étranger, laissant d’ailleurs une bonne impression lors de ce match face à Eastern Suburbs (hier mardi).

D’ailleurs les quatre buts inscrits de la Calédonie – dont une réalisation signée Sydney GATHA – témoignent d’une copie cagoue rendue plutôt propre, les calédoniennes ayant su concrétiser leurs bonnes intentions de jeu, notamment en première période. La seconde mi-temps fut malgré tout plus compliquée, mais là encore les protégées de Kamali Fitialeata auront su faire le dos rond durant leur ‘coup de moins bien’, chose qu’il faudra aussi savoir gérer durant le tournoi qualificatif Coupe du Monde de novembre afin d’espérer aller loin dans la compétition.

UNE BONNE AMBIANCE.

Côté ‘vie de groupe’, tous les signaux semblent en tout cas être au vert, l’alchimie entre les filles plus expérimentées et les plus jeunes fonctionnant bien jusqu’à présent.

Seule ombre au tableau, la blessure actuelle de la capitaine Céline XOLAWAWA, en délicatesse avec son genou… Mais tout est mis en œuvre par le staff médical pour rétablir au plus vite la meneuse de jeu de la Nouvelle-Calédonie, dont l’indisponibilité – on l’espère vivement – sera de courte durée.

Related posts

Comment