FedCalFoot > NEWS > Coupe de Calédonie > Le Mont-Dore ne veut rien lâcher / Demi-finales Coupe de Calédonie

Le Mont-Dore ne veut rien lâcher / Demi-finales Coupe de Calédonie

Photo : Alain VARTANE.

Entre départs et blessures, l’AS MONT-DORE avancera dans l’incertitude ce samedi pour sa demi-finale de Coupe de Calédonie, une demie qui verra le club mondorien affronter Hienghène Sport, une formation toujours au rendez-vous des finales depuis trois saisons.

L’ASMD tentera donc de rompre la série nordiste pour s’offrir un nouveau grand rendez-vous le samedi 13 octobre (Stade Numa Daly, 16h00 – en direct sur Nc La 1ère).

 

DES ABSENTS DE POIDS.

Trois ans après, le Mont-Dore et Hyehen se retrouveront samedi pour un remake de la finale de 2015, qui avait vu le club du Nord atomiser le Mont-Dore 3-0 lors d’un match à sens unique, et devant un public largement acquis à la cause nordiste.

Alors qu’en sera-t-il samedi ? Bien difficile à dire entre deux formations qui souffrent cette saison de beaucoup d’absences, à l’image de l’emblématique capitaine de Hienghène – Bertrand Kai – qui n’aura pas joué une minute en 2018. Mais malgré plusieurs départs dont ceux de Roy Kayara (futur retour à Team Wellington) et de Pothin Poma (As Vénus), Hienghène Sport partira avec le statut de favori.

Côté ASMD, là aussi il faudra composer avec pas mal d’absences pour  le coach Romuald MARTINEZ. Le capitaine Jacques Wamytan blessé, comme son compère Dann Vakié, Lucas Bitaud étant quant à lui reparti en métropole (études), c’est un vrai casse-tête chinois auquel doit faire face en défense le technicien des ‘Rouge et Noir’.

UNE DEFENSE REMIXEE.

‘ On part un peu dans l’inconnu avec de nombreux absents, notamment défensivement avec une ligne 100 pourcent renouvelée depuis trois matchs ‘, explique l’entraîneur mondorien. ‘ Malgré tout on reste solide en étant pour l’instant la meilleure défense en Super Ligue, mais on est trop peu efficace offensivement à mon goût ‘.

Pas de quoi pour autant perturber l’ASMD, l’actuel troisième du championnat qui prépare sereinement sa demie, ‘ sans de pression particulière, puisque nous restons outsiders ‘, précise d’ailleurs l’entraîneur Martinez.

‘ On connait leurs qualités, mais aussi leurs faiblesses, et en face il en est de même… On tâchera de reproduire le contenu du match retour en Super Ligue qui avait été satisfaisant ‘.

Cela suffira-t-il aux mondoriens pour retrouver une finale de coupe ? Réponse demain (samedi), à partir de 16h00 au Stade Numa Daly.

‘ On serait idiot de dire qu’on ne joue pas les deux tableaux, en tout cas on vendra très chèrement notre peau ‘,  conclut Romuald Martinez… Point d’orgue d’un avant-match qui nous fait déjà saliver.

Related posts

Comment