FedCalFoot > A la une > Sélection A > LES FIDJI POUR PREPARER L’AVENIR / SELECTION A, NC vs FIDJI les 7 et 11 juin

LES FIDJI POUR PREPARER L’AVENIR / SELECTION A, NC vs FIDJI les 7 et 11 juin

Mercredi prochain – le 7 juin – à Lautoka (Fidji) et le dimanche 11 juin à Nouméa (Numa Daly), la Sélection A de Nouvelle-Calédonie clôturera sa campagne Eliminatoires Coupe du Monde FIFA Russie 2018 face à la formation fidjienne (matchs 5 et 6).

Si les dés sont déjà jetés dans le groupe A, avec la qualification assurée de la Nouvelle-Zélande, l’équipe de Calédonie profitera de ces deux derniers matchs de Qualifications pour lancer un nouveau cycle, dans l’optique d’une Coupe des Confédérations OFC 2020 qui sera vite arrivée.

 

UN NOUVEAU CAP… DE NOUVELLES TETES.

‘ Pour nous comme pour Fidji, un nouveau cycle commence, avec en vue la Coupe des Nations de 2020 ‘. Voilà des propos tenus par le Sélectionneur Thierry Sardo qui viennent confirmer la nouvelle tendance à venir pour notre Equipe Nationale cagoue.

Plusieurs jeunes cadres – mais déjà très expérimentés en Sélection – seront sans surprise du voyage aux Fidji et devraient désormais endosser le rôle de leaders au niveau du groupe, tant contre la formation fidjienne que sur les prochaines grandes échéances à venir… De quoi encadrer la génération montante du caillou.

‘ Intégrer de jeunes joueurs est important pour l’avenir ‘, détaille le coach Sardo. ‘ Ils ne seront pas livrés à eux même car ils seront entourés et conseillés par des cadres de l’équipe… Et puis il s’agira aussi de voir comment ils se comportent dans la vie du groupe ‘.

Avec six nouvelles têtes qui feront leur première en ‘A’, ce sera déjà l’occasion pour nos jeunes talents cagous de se frotter à la compétition internationale sous la tunique cagoue, avec toute la pression que cela occasionne. Certains laisseront donc la place aux jeunes, avec à noter également une suspension malheureuse du capitaine Bertrand Kai – pour quatre matchs – suite à un carton rouge reçu face aux kiwis en novembre dernier, ce qui pourrait mettre fin à la carrière internationale du buteur nordiste… Ou pas.

UNE BASE DE TRAVAIL.

Si les nouveaux goûteront donc pour la première fois aux joies de la Sélection A, c’est pourtant dans la continuité que devrait s’installer le jeu calédonien.

‘ On a mis en place voici un an un projet de jeu, qui je pense est adapté aux qualités des joueurs calédoniens. On va continuer à travailler en ce sens, afin d’avoir l’équipe la plus compétitive possible ‘, poursuit Thierry Sardo.

Partir sur des bases et trouver l’équilibre entre la nouvelle et l’ancienne génération sera à l’évidence l’une des clés de la réussite sur les trois-quatre prochaines années pour l’équipe calédonienne, d’autant que ce n’est pas le talent qui manque.

L’ESTONIE APRES FIDJI.

‘ Malgré de plus faibles moyens, on a vu que l’écart se rétrécit avec la Nouvelle-Zélande. Il faut continuer notre progression ‘, conclut le technicien.

Après six mois sans compétition, la Nouvelle-Calédonie retrouvera ainsi son équipe fétiche, à l’extérieur (15h00 heure NC) puis surtout à domicile – sans retransmissions TV – le dimanche 11 juin du côté de Numa Daly (17h00, ENTREE 300 frs)… Avant une autre grosse échéance fin novembre face à l’Estonie, pour une première rencontre historique face à une équipe européenne, en match international.

Les Fidji, puis l’Estonie, voilà de quoi ravir les supporters cagous d’ici la fin d’année.

Seules deux incertitudes demeurent pour les deux matchs des Fidji concernant la participation de Cédric Sansot et Emile Ounei (problème de passeports)… Réponse d’ici vendredi maxi.

Related posts

Comment