FedCalFoot > NEWS > Fcf > Les internationaux cagous en mode ‘Cécifoot’ / FCF

Les internationaux cagous en mode ‘Cécifoot’ / FCF

Ce mardi au Centre Technique de Païta (13h-15h), c’est un match bien ‘à part’ qui attend une dizaine de nos internationaux A cagous qui – à l’occasion d’un moment de partage avec l’Association Valentin Haüy, association pour les déficients visuels – participeront à une rencontre de CECIFOOT, le football  à cinq des personnes en situation de handicap visuel.

 

‘ Trouver les automatismes, les repères ‘… C’est une phrase familièrement utilisée dans le jargon footballistique, notamment par les entraîneurs, en recherche perpétuelle des meilleurs placements sur le terrain dans la mise en place de leurs équipes.

Pourtant ce mardi, les repères ne seront plus du tout les mêmes chez une partie de notre Equipe nationale de Nouvelle-Calédonie, pour qui se mettre dans la peau d’un joueur de Cécifoot s’avèrera être une expérience tout aussi inédite qu’inoubliable.

LE CECIFOOT : QU’EST-CE QUE C’EST ?

Intégrant les Jeux Paralympiques d’Athènes en 2004, le Cécifoot est depuis reconnu officiellement comme un sport paralympique.

S’inspirant pleinement du football et des règles de la FIFA qui régissent la pratique du ballon rond, le Cécifoot a su trouver sa voix en France depuis la fin des années 80, là où les athlètes déficients visuels (voyants ou non-voyants) impressionnent dans leur faculté à trouver leurs repères sur le terrain.

Côté mise en pratique, les participants jouent sur des terrains de handball bordés d’une structure type boudin gonflable généralement, lors de matchs à cinq contre cinq (dont un gardien par équipe), et sur une durée de 2 x 25 minutes pour les non-voyants et de 2 x 20 minutes pour les malvoyants. Les dix acteurs ont tous les yeux bandés (par équité), alors qu’un ‘guide-coach’ se place derrière le but adverse et dirige ses joueurs. Ces derniers repèrent le ballon au bruit émis par les grelots qu’il contient.

UN BEAU MOMENT DE PARTAGE.

De quoi s’annoncer totalement ‘déroutant’ pour nos cagous, dans un match où la découverte, le partage et les échanges seront les maîtres-mots… Au cours d’une action organisée par la FCF en étroite collaboration avec l’Association Valentin Haüy, dont le premier rôle est d’accueillir les personnes en situation de handicap visuel et celles menacées par la malvoyance ou la cécité.

‘ Quand on peut participer à ce type d’opérations, c’est avec beaucoup de plaisir et c’est vraiment avec plein de bonne volonté que de pouvoir aller à la rencontre de ces associations, comme on le fait aussi quand on le peut avec les jeunes… C’est aussi notre rôle en tant que Sélection Nationale ‘, explique Thierry Sardo.

Rendez-vous pris demain mardi, au Centre Technique FCF.

Related posts

Comment