FedCalFoot > NEWS > Football Féminin > Les ‘KIWIES’ au menu des demies / NZ vs NC – ce mercredi 15h00, à Lifou

Les ‘KIWIES’ au menu des demies / NZ vs NC – ce mercredi 15h00, à Lifou

Photos matchs : Alain Vartane.

Comme prévu depuis leur défaite face aux papoues en milieu de semaine, les calédoniennes de Kamali Fitialeata retrouveront les néo-zélandaises en demi-finales de la Coupe des Nations féminines de l’Océanie, à Lifou  ce mercredi (15h00). Face aux grandissimes favorites de la compétition, les cagoues devront sortir une performance de haut-vol pour espérer l’exploit.

MERCREDI 28 NOVEMBRE – 15h00 / ENTREES 300 frs

Stade HNASSE à LIFOU : NOUVELLE-ZELANDE vs NOUVELLE-CALEDONIE

Stade de LA ROCHE à MARE : PNG vs FIDJI

 

LA PUISSANCE ‘ALL WHITES’.

Tout juste revenues de Koné où elles venaient d’assurer la veille leur place dans le dernier carré, nos internationales féminines assistaient ce dimanche après-midi à la démonstration de la Nouvelle-Zélande, depuis les travées du Stade Numa Daly.

Face aux Fidji, les joueuses ‘All Whites’ ont tout simplement donné un récital de football à leurs adversaires : alternance jeu court jeu long, dédoublement, renversements de jeu, appui-soutien, jeu à trois… Au total, ce sont pas moins de dix buts que les kiwies ont empilé dimanche, dont un triplé de Sarah Gregorius.

En assistant à cette démonstration, forcément Céline Xolawawa – de retour de blessure face aux Samoa – et les siennes ont dû se dire qu’atteindre la finale relèverait désormais d’une performance exceptionnelle, et c’est de toute évidence un ‘match énorme’ que devront disputer les cagoues afin de faire tomber une formation qui pour l’instant est largement au-dessus les autres, dans tous les domaines.

LE DILEMME TACTIQUE.

‘ C’est sûr que contrer une telle équipe sera un défi énorme. La Nouvelle-Zélande impose et imprime son rythme dans tous les compartiments de jeu, on a pu s’en apercevoir hier (dimanche) face aux Fidji ‘, analyse lucidement Matthieu Delcroix, adjoint de Kamali Fitialeata, et dont les notes auront chauffé hier en observant leurs futures adversaires.

‘ Elles sont plus fortes techniquement, tactiquement supérieures, plus imposantes physiquement… Mais c’est à nous de trouver la parade contre une équipe qui est logiquement favorite de la compétition. On a aussi nos atouts à jouer mercredi, on va tout faire pour les faire déjouer et surtout pour ne rien regretter ‘, poursuit le coach adjoint.

Concrètement, le choix tactique pour notre staff cagou – le Sélectionneur Fitialeata en tête – sera de savoir s’il faudra mettre en place un bloc bas et attendre pour contrer de loin – comme l’ont fait les trois formations qui ont affronté les ‘néo’ en phase de poule, pour un résultat finalement peu probant – ou tenter d’aller chercher un peu plus haut un adversaire dont le système s’apparente plus à un 2-5-3 en possession du ballon, avec des latérales hyper hautes.

‘ De ce qu’on a pu observer la Nouvelle-Zélande n’est pas vraiment mise sous pression dans sa progression, avec des latérales qui jouent très hautes. C’est finalement une équipe énormément tournée vers l’offensive, qui impose son jeu… On va devoir trouver les solutions pour les embêter au maximum dans leurs transmissions ‘.

Un défi de taille attend donc nos calédoniennes, mais à Lifou et devant un public tout acquis à la cause de la Calédonie,  il faudra croire à l’exploit… Car c’est bien là toute la beauté du football.

En atteignant les demi-finales, les cagoues ont de toute façon déjà réussi un premier – sacré – pari !

Related posts

Comment