FedCalFoot > A la une > Super Ligue > Les pénalités sont tombées + REPORTS J22

Les pénalités sont tombées + REPORTS J22

Elles étaient forcément très attendues par les clubs de l’élite, les pénalités administratives liées aux obligations arbitrales et Educateurs viennent d’être officialisées par la FCF. L’Horizon Patho et le Fc Gaïtcha se voient lourdement sanctionnés.

Horizon Patho, Fc Bélep Mont-Dore, Racing Poindimié et le Fc Gaïtcha sont les quatre clubs touchés par les sanctions administratives en cette saison 2016 (arbitres et éducateurs).
Horizon Patho, Fc Bélep Mont-Dore, Racing Poindimié et le Fc Gaïtcha sont les quatre clubs touchés par les sanctions administratives en cette saison 2016 (arbitres et éducateurs).

NOUVEAU REPORT : des deux matchs programmés de la J22
Les deux rencontres prévues ce samedi 8 octobre – comptant pour la Journée 22 de Super Ligue – ont été annulées au tout dernier instant, un report dû à un traçage terrain défaillant (mauvais traçage des lignes). A noter que les équipes de Poindimié et de Kunié (Iles des Pins) ont fait le déplacement pour rien, ne pouvant que constater les « dégâts » d’une telle mascarade… Sans parle des impacts sur le public, et l’organisation.

LE MANQUE D’ARBITRES FAIT MAL A PATHO.
Coup dur – un de plus après leur match perdu sur tapis vert contre Tiga – pour le club maréen de Patho, pourtant auteur d’une très belle saison, pour une première parmi l’élite.

Cette fois-ci, c’est le manque d’arbitres qui vient couper l’élan de l’équipe de Nengone.

Malheureusement à ce niveau-là, le règlement est clair. Les Clubs de Super Ligue doivent fournir au minimum trois arbitres pour la saison, et conformément aux dispositions réglementaires trois points sont retirés pour chaque arbitre manquant.

Horizon Patho n’ayant aucun arbitre engagé cette année, voilà les maréens avec neuf points en moins au compteur. Triste nouvelle pour la formation maréene qui rétrograde à la 9ème place au classement. L’objectif sera désormais de retrouver la septième place (au minima), pour s’adjuger un barrage contre le Champion des Iles 2016… Tout reste jouable, Tiga étant le nouveau 7ème, à six points seulement.

GAITCHA ET POINDIMIE EGALEMENT DANS LE DUR.
Si Patho est touché par ces sanctions réglementaires, Gaïtcha subi encore davantage ces pénalités, avec tout autant de points retirés pour – là aussi – trois arbitres manquants…

S’ajoutant à cela deux points de pénalité par rapport aux obligations Educateurs (*), soit un total de onze points de sanction pour la jeune formation du FCG. Gaïtcha se retrouve ainsi en situation instable pour le maintien.

De son côté, le Racing Poindimié est également « puni » par une réglementation non respectée, au niveau des arbitres tout d’abord – un arbitre manquant soit trois points en moins – et au niveau des Educateurs ensuite – deux points en moins – soit un total de cinq points qui lui sont retirés. Pas facile non plus pour les nordistes, qui peuvent toujours croire au maintien avec des matchs en retard à jouer.

Enfin, Bélep Mont-Dore perd trois points pour un arbitre manquant, avec à priori moins d’incidences au classement, même si les mondoriens devront se méfier des retours.

PLACE AUX APPELS ? 
A noter enfin que – comme stipulé dans l’article 190 des règlements généraux de la FCF – « cette décision est susceptible d’appel devant la Commission Fédérale d’Appel de la FCF dans un délai de 10 jours à compter du lendemain du jour de la notification de la décision contestée ».

Les clubs feront donc leur choix de contester ou non ces pénalités.

* En Super Ligue, l’Educateur licencié du Club prenant place sur le banc de touche doit être titulaire d’un BEES 1er niveau ou BMF pour les clubs maintenus, ou de l’Animateur senior ou CFF3 pour les Clubs promus… Avec retrait d’un point par match disputé en situation irrégulière après les quatre premières journées de championnat disputées.

resultats-j22 classement-j21-avec-penalites

Related posts

Comment