FedCalFoot > NEWS > Champions League OFC > L’HEURE DE VERITE / Magenta vs Wellington – vendredi 13h00 (LIVE STREAMING)

L’HEURE DE VERITE / Magenta vs Wellington – vendredi 13h00 (LIVE STREAMING)

Photos : OFC

RENCONTRE à SUIVRE EN LIVE STREAMING

CLIQUES ICI 

 

Demain (vendredi), Magenta jouera gros – très gros même – face à leurs homologues néo-zélandais de Team Wellington. Tout dépendra de ce dernier match pour les calédoniens, dont l’efficacité offensive qui leur a fait défaut lors des deux premiers matchs pourrait bien leur valoir la qualification. La victoire est même pratiquement obligatoire.

 

WELLINGTON, TOUJOURS LA.

Dans un groupe D où tout reste ouvert sur ces deux dernières rencontres, l’As Magenta n’a plus le choix : il faudra battre Wellington, l’un des favoris de la compétition, finaliste malheureux sur les trois dernières éditions de la Ligue des Champions océanienne.

Sèchement battus l’an passé en demi-finale par cette même équipe kiwie (2-2, 1-7), les hommes d’Alain Moizan sont désormais au pied du mur, et devront trouver les ressources nécessaires pour se défaire d’une formation de Team Wellington qui semble malgré tout à leur portée… Des adversaires qui devront composer sans Roy Kayara, rentré au pays en raison d’un deuil familial.

En grand difficulté lors de son premier match face à Marist Fc (1-1), les néo-zélandais paraissent en effet bien plus fébriles qu’à l’accoutumé défensivement, là où les salomonais avaient su bousculer l’arrière-garde des ‘Black’ grâce à leur vitesse et leur percussion.

Photo: Shane Wenzlick / www.phototek.nz

 

PERCUSSION ET EFFICACITE.

Les ‘Jaune’ de l’ASM seraient d’ailleurs bien inspirés d’en prendre note : les défenseurs en face sont certes rigoureux et propres dans la relance, mais la vivacité n’est pas vraiment leur tasse de thé sous cette chaleur.

Ajouter à cela un 3-5-2 mis en place par le coach José Figuiera qui laisse de l’espace sur les côtés… Bref, il y a un réel motif d’espoir  côté cagou, en espérant voir un Richard Sele, un Kévin Nevia, un Emile Ounei, ou encore un Bill Nicholls – titulaire au second match face à Marist – se mettre à leur aise demain, et profiter de leurs qualités de percussion afin de mettre le feu dans la défense adverse.

‘ Je sens le groupe concentré, déterminé pour ce dernier match, comme il l’était face à Marist et Lupe Ole Soaga… Mais il faudra être plus efficace devant le but ‘, affirme quant à lui le capitaine Jean-Brice Wadriako.

Etre tueur dans la finition : une des clés du match pour l’ASM.

‘ On n’a pas d’autres alternatives. Il faut gagner pour se qualifier en quarts de finale, et pour cela on devra marquer. On n’a plus le choix, mais je sens bien le groupe ‘, annonce l’international calédonien.

Vendredi juste un peu avant 15h00, les dés seront jetés.

The teams come out to play. OFC Champions League 2018, Group D, Marist FC vs AS Magenta, Lawson Tama Stadium, Solomon Islands, Tuesday 27th February 2018. Photo: Shane Wenzlick / www.phototek.nz

Related posts

Comment