FedCalFoot > A la une > Coupe de Calédonie > LOSSI AU BOUT DE LA NUIT / Finale Coupe de Calédonie

LOSSI AU BOUT DE LA NUIT / Finale Coupe de Calédonie

Au bout du suspense et au terme d’une superbe soirée de football, l’As Lössi est venu à bout de Hienghène Sport dans un stade Numa Daly chaud bouillant (2-1). Devant 6000 personnes, les ‘Orange’ décrochent la troisième Coupe de l’histoire du club.

 

Deux belles équipes, deux publics en ébullition dans les tribunes, du beau jeu et du suspense… Tout était réuni en ce samedi 21 octobre pour que cette finale reste inoubliable.

Dans un duel que l’on annonçait serré et engagé, les deux formations auront répondu présent, tout autant d’ailleurs que le public a été à la hauteur de l’évènement, animant avec feu les travées du grand stade de la capitale nouméenne.

Sur le terrain, Lössi ne tardait pas à effectuer une pression haute sur les joueurs nordistes, prenant bien souvent le dessus dans les duels en ce début de rencontre. Finalement le but de l’ASL à la 28ème minute – consécutif à  un coup franc excentré de Richard Selé, visiblement touché par Roy Kayara  – venait récompenser une très bonne première demi-heure des protégés de Stéphane Drahusak (1-0, 28′).

L’ouverture du score allait sonner la révolte côté Hienghène, emmené par un excellent Brice Dahite qui avait été tout proche de trouver la faille d’une lourde frappe à la 13ème minute de jeu, obligeant l’expérimenté Michel Hné à une parade de grande classe.

Poussant dans le dernier quart d’heure de la mi-temps, et faisant reculer le bloc de Lössi, les hommes de Félix Tagawa allaient s’en remettre à leur capitaine magique, Bertrand Kai, buteur juste avant la mi-temps après un magnifique enchaînement dont il a le secret. Après s’être amené le ballon, puis mis dans le vent la défense centrale adverse d’une subtile feinte de frappe, le goaleador du nord plaçait une frappe du gauche bien placée qui venait remettre les compteurs à zéro (1-1, 42′).

La réaction ‘orange’ ne tardera pas à venir, puisque dès le retour des vestiaires, l’international cagou Richard Sele sortait lui aussi le grand jeu, suite à un beau décalage dans l’axe de Mone Wamowé. La frappe sèche du gauche du co-meilleur buteur de Super Ligue trompait Rocky Nyikeine pour la seconde fois de la soirée (2-1, 47′). Cruel pour Hienghène qui avait perdu Roy Kayara sur blessure juste avant la pause.

La suite du match, on la connaît. Hienghène tentait le tout pour le tout pour revenir au score, mais Lössi maîtrisait les vagues bleues, malgré quelques frayeurs notamment sur coups de pieds arrêtés.

La pression était intense, dans un stade en furie où l’ambiance atteignait son paroxysme, tout comme la tension devenait de plus en plus palpable sur et en dehors du terrain.

L’ASL ratait également l’occasion de tuer le match en contres, notamment sur cette dernière action de Fabio Kela qui poussait trop son ballon pour finalement buter sur Nyikeine.

Mais il était écrit que cette finale était pour l’As Lössi, et le score ne bougera plus… Dix ans après sa première Coupe de Calédonie, cinq ans après sa deuxième, voilà l’équipe du District de Lifou qui décroche un troisième succès dans la compétition phare du football calédonien.

Acclamés par leurs supporters, applaudis et félicités par les joueurs nordistes mais aussi par un énorme public de Hyehen admirable de fair-play, les joueurs de l’ASL auront mérité leur Coupe, acquise au bout de la nuit,  et venant conclure un parcours haut en couleurs (victoires contre Magenta 4-1, face à Patho 1-0, puis 3-2 en demie contre Ne Drehu).

Au-delà de ça, le football cagou est aussi le grand gagnant de cette soirée magnifique… Devant de très nombreux téléspectateurs et dans un stade Numa Daly ayant accueilli six mille fans, le spectacle fut vraiment de grande qualité. Chapeau aux deux équipes, à tous les supporters et supportrices !

TIRAGE AU SORT : ce mercredi depuis Paris / Lössi se déplacera en métropole

7ème tour de Coupe de France : le samedi 11 et dimanche 12 novembre

Related posts

Comment