FedCalFoot > NEWS > Champions League OFC > MAGENTA : BIS REPETITA / Champions League OFC / 24 février – 2 mars, Honiara

MAGENTA : BIS REPETITA / Champions League OFC / 24 février – 2 mars, Honiara

Photos : Alain VARTANE.

Comme l’an passé, Magenta s’envolera fin février en direction des Salomon afin d’y disputer sa phase de groupes de la Champions League OFC 2019. Une nouvelle fois les joueurs d’Alain MOIZAN devront composer avec l’un des deux grands favoris néo-zélandais de la compétition : cette fois-ci Auckland City. Le club de l’ASM s’y prépare, tant sur le terrain qu’en coulisses.

 

Un RETOUR ATTENDU et des RECRUES.

C’est comme qui dirait devenu ‘de coutume’ du côté de l’AS Magenta. Chaque mercato estival est rythmé par l’arrivée de renforts de poids dans les rangs du club le plus titré du football calédonien. L’été 2019 n’aura par conséquent pas dérogé à la règle, d’autant que l’ASM s’apprête à disputer une nouvelle Ligue des Champions de l’Océanie.

Dans son optique de renforcer encore un peu plus un effectif auteur du doublé la saison dernière, Alain MOIZAN a ainsi ciblé deux secteurs prioritaires : ‘ Le poste de gardien de but nous posait problème avec l’arrêt de Léon Ixoée (39 ans), et on n’est pas très fourni à ce poste dans le football calédonien. Avec l’arrivée de Nicodem HMAEN (ex Lössi), on réalise un bon coup. Il a un gros potentiel, il sent le football… On va le faire bosser physiquement ‘, explique le coach MOIZAN.

Autre grand chantier sur lequel l’ancien international tricolore aura travaillé durant l’été, celui de l’attaque. ‘ Nathanaël HMAEN (ex Lössi) et Léon WAHNAWE (ex Ne Drehu) nous rejoignent, et je compte beaucoup sur le retour de Jim OUKA qui ne pouvait pas vraiment jouer l’an passé du fait qu’il travaillait dans le nord. Par sa conservation du ballon, sa vitesse et sa qualité technique, il sera vraiment un plus pour l’équipe ‘. Idéal finalement pour soutenir en attaque les déroutants Richard Selé, Kévin Némia, ou encore Emile Ounei si jamais ce dernier revenait rapidement dans le coup. ‘ On a ce qu’il faut cette année devant, on est bien fourni ‘, conclut l’entraîneur de l’ASM.

UN MOIS et DEMI de PREPARATION.

La reprise ayant été actée lundi dernier (le 14 janvier), ce sont pratiquement six semaines qui attendent les nouméens, avec au programme quinze premiers jours de travail d’endurance-capacité-puissance, pour ensuite davantage se concentrer sur le travail de vitesse-vivacité, le tout bien évidemment avec une dominante tactique qui conditionnera l’ensemble.

‘ Ce n’est jamais évident dans le football calédonien, par rapport à la période, de caler des matchs de préparation, mais on a quand même réussi à programmer au moins trois rencontres, dont une à Nouméa contre les vanuatais de Malampa revivors (qui joueront à Koné), puis deux autres matchs sont prévus au Vanuatu  (les 16 et 18 février) puisqu’on fera escale là-bas quelques jours avant de rejoindre Honiara ‘ , détaille Alain Moizan.

Un BUDGET TOUJOURS DELICAT à BOUCLER.

Si d’un point de vue purement sportif le fait d’être hors calendrier FIFA pose réellement problème dans la préparation de la Ligue des Champions océanienne – que ce soit pour Magenta comme pour Hienghène – c’est une autre problématique tout aussi importante à laquelle doivent faire face nos représentants calédoniens, ce que ne manque pas rappeler – fort justement – le Président de l’ASM, Michel MESSEAUD.

‘ Au-delà du sportif, avec une préparation difficile puisqu’on est en pleine intersaison, il y a aussi toute la problématique liée à la mise en place de nos budgets ‘, analyse le patron de Magenta.

‘ C’est simple pour notre club, la Champions League cette année ce sera encore 4 millions d’hôtel à Honiara, 500 000 francs d’inscription à la compétition… Et dans l’optique d’être compétitif, on fait le choix de prendre 500 000 francs de transport d’avions en plus pour compléter notre staff (*), et on a budgétisé 500 000 francs environ de stage d’avant-compétition au Vanuatu… Cela fait environ 5,5 millions au total, mais c’est sans compter sur une qualification en phase finale ‘, poursuit le Président.’ Le souci c’est que là encore la période ne facilite pas à démarcher d’éventuels partenariats, et on n’a pas non plus d’aides de la municipalité puisqu’on joue à l’extérieur et non pas à Nouméa ‘, précise Michel MESSEAUD.

Ajouter à cela une conjoncture économique pas au mieux de sa forme, et on comprend plus aisément les complications budgétaires auxquelles doivent aussi faire face des clubs cadors comme Hienghène ou Magenta. ‘ Il est très difficile de boucler le budget, au détriment de notre football, mais on s’accroche ‘, conclut le Président MESSEAUD.

 

(*) L’Oceania Football Caledonia (OFC) prend en charge le financement des billets d’avions des équipes océaniennes qui se déplacent à l’extérieur, le nombre de billets prévus pour chacun de ces clubs étant de 21 billets / Chaque billet en plus est la charge des équipes

PROGRAMME du GROUPE D / Honiara, Iles SALOMON
Lawson Tama Stadium – du 24 février au 2 mars 2019

Dimanche 24 février : Auckland City (NZ) vs AS MAGENTA 
Mercredi 27 février : Salomon Warriors (SOL) vs AS MAGENTA
Samedi 2 mars : AS MAGENTA vs Qualifié du tour préliminaire de la compétition

Les heures des rencontres restent encore à être déterminées

 

Related posts

Comment