FedCalFoot > A la une > Coupe de France > Magenta face au défi palois

Magenta face au défi palois

Ce samedi au Stade Numa Daly (15h00), Magenta défiera l’équipe du Pau FC, évoluant dans le Championnat National. Pour se qualifier au 8ème tour de Coupe de France, les joueurs d’Alain Moizan devront réaliser l’exploit face à la formation métropolitaine.

Magenta s’apprête à affronter Pau en Coupe de France, ce samedi à Numa Daly. Photo : OFC et République des Pyrénées

Rencontre EN DIRECT TV sur NC 1ère (15h00)

L’ASM DEVRA SE LACHER.
Privés de trois de ses meilleurs éléments – partis défendre les couleurs du Pays avec l’Equipe Nationale, du côté d’Auckland – le challenge s’annonce d’autant plus relevé pour l’ASM et nos joueurs calédoniens… Face à un adversaire redoutable, rompu aux rencontres de haut-niveau.

 » Forcément on s’attend à un match très difficile. C’est une équipe de National, il y a un écart entre nous, donc cela s’annonce compliqué « , prévenait Alain Moizan, en conférence de presse d’avant-match (ce jeudi).

 » On fera le maximum, en composant avec les absents. C’est de toute façon le lot de chaque équipe, donc je n’en parle plus « , rétorquait ensuite le coach de l’ASM, au moment d’évoquer l’absence de trois de ses joueurs cadres, ces derniers ayant rejoint la Sélection A de Calédonie ce mercredi.

 » Pour le Club c’est une fête, mais on ne veut pas perdre en ne montrant rien. Le résultat sera ce qu’il est, mais j’attends de mes joueurs qu’ils montrent ce qu’ils savent faire, qu’ils montrent qu’en Calédonie il y a aussi de très bons joueurs de football « , confiait l’ancien joueur de l’Equipe de France, arrivé sur le caillou il y a huit ans.

Cela passera par une rigueur de tous les instants, contre une équipe qui aura pour elle « une culture tactique qui fait bien souvent défaut dans le football calédonien ».

PAU EST CONCENTRE SUR SON OBJECTIF.
Côté palois, si l’équipe dirigée par le jeune entraîneur David Vignes (43 ans) – ancien buteur de la maison ‘bleu et jaune’ – partira largement favorite des pronostics, pas question pour autant de faire preuve de suffisance, notamment dans une compétition où les surprises vont bon train chaque saison.

 » On n’est pas venu ici en vacances. On n’a pas fait tout ce chemin pour ne pas revenir avec la qualification « , expliquait le coach de Pau, détendu mais pas moins concentré sur la rencontre.  » Il y a ce côté magique de pouvoir venir jouer la Coupe de France à l’autre bout du monde, et il ne faut pas tout gâcher « . Ses joueurs sont prévenus.

 » On peut penser que l’on aura davantage la possession, mais cela reste à voir samedi. Nous n’avons pas trop d’infos sur Magenta, mais connaissant le vécu du coach, je pense qu’il a su amener la rigueur et la discipline à son équipe depuis plusieurs saisons. Il faudra se méfier aussi de Pierre Wajoka, j’ai cru comprendre « .

En clair, le club des Pyrénées-Atlantiques part tout aussi serein que méfiant, avec un seul objectif en tête : celui de poursuivre l’aventure dans cette 100ème édition de la Coupe de France.

Une élimination viendrait en tous les cas jeter un gros coup de froid au séjour des palois, qui s’acclimatent tranquillement à la chaleur de la Calédonie.

Related posts

Comment