FedCalFoot > A la une > News > MAGENTA PREND UNE OPTION, HIENGHENE FINIT PAR PLIER CONTRE WELLINGTON – VIDEO, CLASSEMENTS

MAGENTA PREND UNE OPTION, HIENGHENE FINIT PAR PLIER CONTRE WELLINGTON – VIDEO, CLASSEMENTS

Cette 2ème journée de Champions League de l’Océanie aura été riche en émotions, que ce soit du côté de Numa Daly ou du côté de Yoshida. Si l’ASM a toutes les cartes entre ses mains pour atteindre le dernier carré, Hienghène Sport est éliminé et jouera désormais la seconde place de son groupe.

MAGENTA JOUERA SA ‘QUALIF’ CONTRE MADANG.

Si l’ASM avait déçu contre Lupé Olé Soaga en ouverture (2-1), les joueurs d’Alain Moizan auront montré un tout autre visage mardi soir à Nouméa, sous l’impulsion d’une attaque retrouvée, à l’image d’un Kévin Némia très entreprenant et d’un Nicolas Marin encore décisif.

C’est d’ailleurs l’ancien joueur professionnel – passé par Saint Etienne entre autre – qui va assez rapidement ouvrir le score, à la réception d’un centre de Némia – intenable – venu de la gauche (1-0, 11′).

Central Sport de Tahiti va ensuite égaliser par Matatia Paama juste avant la demi-heure de jeu (1-1, 28′), avant de voir le tahitien s’offrir le doublé en fin de première période (1-2, 41′). Pas cher payé pour Magenta, mené à la pause et pourtant auteur d’une belle mi-temps.

La domination de l’ASM va ensuite se mettre en place lors du deuxième acte, voyant les ‘Jaune’ ne cesser de mettre la pression sur leurs adversaires, grâce à un pressing intéressant…

De quoi permettre à Eric Henessewene d’égaliser (2-2, 56′), à Marek Aucher de donner l’avantage aux siens (3-2, 77′), puis à Nicolas Marin d’inscrire son troisième but en deux rencontres pour plier définitivement le match sur pénalty (4-2, 80′). Avec ce deuxième succès en deux rencontres, Magenta se positionne idéalement pour atteindre les demies.

HIENGHENE PEUT NOURRIR DES REGRETS.

Notre deuxième représentant calédonien en Ligue des Champions avait – pour sa part – fort à faire dans le groupe B et pour cette seconde journée de poules, avec face à lui l’équipe néo-zélandaise de Team Wellington, double-finaliste sur les deux dernières éditions de la compétition.

D’ailleurs, les kiwis ne tarderont pas à mener au score, Tom Jackson ouvrant rapidement le score sur le terrain de Yoshida (0-1, 12′). Profitant des espaces dans le dos de la défense, Ben Harris était à deux doigts de breaker, mais Rocky Nyikeine – excellent hier (mercredi) – sauvait son équipe.

C’est alors que Hienghène allait prendre la mesure de son adversaire, la tactique mise en place par le coach Tagawa commençant à bien fonctionner, sur une bloc haut permettant aux nordistes d’harceler le milieu de terrain adverse.

Les joueurs de Hyehen allaient ainsi se procurer trois grosses occasions de but. Jusqu’à ce bijou signé Bertrand Kai, pour un but qui restera assurément parmi les plus beaux de l’année.

Sur une centre tendu de Miguel Kayara, le buteur ‘maison’ réalisait une ‘papinade’ magnifique… Une retournée acrobatique qui venait se loger dans la lucarne (1-1, 33′). Les deux équipes se quittaient sur un score de parité à la pause, un but partout.

Le retour des vestiaires fut plus délicat pour Hienghène, mais heureusement l’attaque kiwie manquait d’efficacité. Dans un duel équilibré, les nordistes commençaient progressivement à reprendre le dessus, jusqu’à cette barre transversale de Yohann Mercier sur corner (60′). Le vrai tournant de la rencontre.

La suite on la connaît : un but encaissé sur coup de pied arrêté à la 84ème (1-2), une équipe cagoue qui se découvre pour tenter de revenir, et une superbe réalisation d’Andy Bevin qui tuait tout espoir de qualification pour les calédoniens (1-3, 90+3)… Hienghène jouera la seconde place samedi, contre Puaikura, mais aura fait honneur à son football.

 

Related posts

Comment