FedCalFoot > A la une > News > MARE ATTEND SON BARRAGE

MARE ATTEND SON BARRAGE

Ces JEUDI 9 MARS et SAMEDI 11 MARS – 19h00 les deux soirs, au Stade Numa Daly – les équipes maréennes de l’ES WACAELE et d’HORIZON PATHO joueront leur place en Super Ligue 2017, lors d’un barrage des Iles en matchs aller-retour qui s’annonce exaltant.

Le duel « 100 pourcent maréen » s’annonce intense… De par l’enjeu qu’il représente tout d’abord, et de par l’affluence au grand stade de Nouméa qu’amèneront ces deux rencontres de barrage, à l’image des supporters de Nengone qui comptent parmi les plus fidèles supporters locaux.

Après une semaine consacrée à la Champions League OFC, ce sera donc l’occasion pour le public cagou de se plonger pleinement dans la saison 2017.

Le choc des Iles  lancera ainsi les ‘débats’, avec deux matchs au couperet entre le Champion des Iles 2016 – Wacaele – et le cinquième du championnat élite l’an passé, Patho.

L’HORIZON SE PREPARE SEREINEMENT.

‘ L’équipe s’y prépare tranquillement et toujours dans le calme ‘, précise Auguste Washetine – entraîneur adjoint et joker de luxe de la formation de Patho – au moment d’évoquer la préparation des siens pour cette double-confrontation.

‘ Au niveau du groupe, on est toujours tranquille… Après c’est vrai qu’on le voit sur les réseaux sociaux, la pression commence à monter ‘, explique le très expérimenté Washetine, qui devrait alterner cette saison entre le rôle de second auprès de Jimmy Waia et celui de joueur cadre même si cela ne sera peut-être que sur quelques bouts de matchs.

‘ Pour nous comme pour eux, c’est une finale. L’effectif est resté relativement stable, avec trois recrues qui viennent étoffer le groupe… Mais de toute façon, on est un peu obligé d’attendre la fin du barrage pour savoir vraiment où l’on va cette année ‘, détaille l’intéressé.

L’Horizon Patho a ainsi enregistré les arrivées de Georges Bearuné et de Jean-Claude Jewiné, en provenance de Magenta, ainsi que le renfort du maréen René Salo, passé notamment par Tahiti.

WACAELE LUI AUSSI EN TOUTE SEREINITE.

‘ On y va pour gagner, forcément… On n’y va pas pour faire de la figuration, ça c’est certain ‘, embraye d’entrée le coach de l’ES Wacaelé, Michel Némia.

‘ On est prêt et au complet, avec cinq recrues qui nous ont rejoint à l’intersaison, des joueurs de Maré… On travaille sur trois systèmes de jeu, donc on va essayer de faire un mixte de tout ça. On verra déjà jeudi comment ça se passe ‘, analyse le technicien de Nengone.

Bon dans le jeu l’an passé, il est vrai que le coach de l’ESW partira avec certaines certitudes, mais comme pour l’Horizon bien évidemment ces deux rencontres de barrage conditionneront largement la saison à venir.

‘ On connaît bien notre adversaire, on connaît ses qualités. J’étais même le tuteur de Jimmy (Waia) quand il passait ses diplômes football. Mais il faudra un gagnant… Il faut jouer, et puis je pense que l’ambiance sera bonne malgré l’enjeu ‘.

Voilà qui est dit, côté Horizon comme Wacaelé, on est ‘fin prêt’ à en découdre.

 

Related posts

Comment